Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
22 avril 2011 5 22 /04 /avril /2011 19:28

 

 

 

 

feu-rouge.jpg

 

 

 

 

 

Qui n'a jamais pesté devant un feu rouge au milieu de Nulle Part à la campagne sur une route déserte ou en plein centre ville en pleine nuit alors que les rues sont vides ?!! Qui n'a jamais été tenté en regardant à droite, puis à gauche puis à droite de traverser une voie déserte et dégagée alors que le feu est Rouge ?!
 
 
Alors la problématique est simple et cet article sera court mais je le veux précis et clair :  Nous Pouvons avoir des feux de carrefour intelligents , qui détectent les mouvements et qui font passer au vert tout bêtement et rapidement les feux qui sont dans le sens de la marche du véhicule en approche...! Tout Simplement ! Nos génies des grandes écoles , nos ingénieurs , véritables élites de la France , comme d'Ailleurs , ne peuvent-ils pas s'intéresser de près et dans le concret à ce sujet ?!  ..... Ou préfèrent-ils faire joujou avec des formules mathématiques complexes pour encore plus et "mieux" spéculer sur les marchés et faire gagner encore plus d'argent à ceux qui en méritent déjà énormément moins pour certains ?!
 
Je pose la question : A Quoi sert la technologie si elle ne peut pas améliorer certaines petites choses désagréables du quotidien , qui nous font perdre du temps alors que nous vivons dans un monde qui nous demande d'un côté de toujours faire les choses plus vite et nous empêche dans le même temps d'aller plus vite ... de perdre moins de temps ?!

 

Il Suffirait d'un système de feux communicants entre eux pour permettre d'un côté une meilleure fluidité du traffic en heure de pointe ( comme le montre cet article par exemple : http://www.bladi.net/feux-rouges-intelligents-casablanca.html ) et donc quand les routes sont désertes ou quasi de permettre une prise en compte de la réalité  des carrefours ! Quelle aberration qu'au XXIème siècle l'on est encore à s'arrêter à un feu alors que l'on voit bien qu'aucune voiture, vélo ou piéton n'est à l'horizon sans que la grande majorité des feux ne détectent cette hérésie de l'ancien temps ! Le temps, oui, le temps, c'est un de nos biens les plus précieux qui soient... Alors nos sociétés doivent-elles nous émanciper de ce type de contraintes anxiogènes et temporélogivores ou continuer à nous y embourber ?!

 

C'est la seule petite question que pose cet article : Pour La Technologie à l'aide de l'évolution de nos existences modernes ... Même pour des choses simples , si évidentes qu'il en est navrant de voir la lenteur des Pouvoirs Publics , enfin privés , pour que cela progresse vers tout simplement du Meilleur... Du mieux...

 

Et tout cela sans parler des économies d'énergie engendrées par cette intelligence des feux ! Et Tout en ne dénigrant l'intérêt absolu et nécessaire des feux qui doivent empêcher l'anarchie routière... Mais le contraire de l'anarchie , ce n'est pas la justice arbitraire ... Un peu d'intelligence et d'investissement.... 

 

 

"Puisqu’on ne peut changer la direction du vent, il faut apprendre à orienter les voiles."  (James Dean ... Qui aurait bien eu besoin d'un feu ou deux... Malgré tout ! )

 

A Méditer...

 

 

 

feu-rouge-1.jpg

Repost 0
Published by Benjamin Blizard ( Thierry Chapin ) - dans environnement écologie économie sciences
commenter cet article
17 avril 2011 7 17 /04 /avril /2011 13:15

Pour toutes info : thierry-chapin@hotmail.fr 

 

 

Cet Article se veut une synthèse de la plupart des travaux actuels sur les énergies durables du Mix Energétique et Je vous demande à Toutes et Tous de bien vouloir m'excuser pour toute omission importante et surtout (et même encore plus) de commenter ce grand article ou mini essai en donnant ces informations manquantes sur tel ou tel aspect ou sujet pour qu'ainsi j'enrichisse le contenu de cette lecture. Vous êtes l'évolution de ces mots... 

 

 

Introduction : Un constat à faire...

 

 

 

                   " On ne peut quitter le Nucléaire et le Pétrole sans retourner à l'âge de Pierre... "  C'est de ce genre de phrases assénées par certains et répétées en boucle , Claude Allègre et certains Lobbyings en tête que je me permets de vous proposer ci dessous un panel des solutions énergétiques , justes et éthiques ( l'Energéthique )  Pour Plus De Convergence , de Complémentarité , de ...Cohérence , de Diversité et D'Harmonie entre les énergies , leurs Productions , leurs Transports , leurs Consommations , l'Humanité et Les Eco-Systèmes qui l'entourent.... Alors bien entendu , les solutions ci dessous proposées ne sont pas toutes prêtes mais tout tend à les rendre possibles et plausibles entre 5 et 25 années selon les idées ... Ce qu'il faut garder en mémoire comme objectif , c'est que ceux qui disent que nos consommations énegétiques sont tellement importantes qu'il n'existe pas de solutions alternatives qui permettent de contrebalancer la prépondérance des 2 énergies qu'il faudrait pouvoir diminuer dans notre mix de consommations énergétiques :  Le Pétrole et le Nucléaire ... Il existe de fait 2 grands types de consommations : Les consommations sédentaires, des domestiques jusqu'aux industrielles et les consommations que je qualifierai de nomades , soit celles dûes aux transports , qu'ils soient individuelles , collectifs , commerciales et/ou industrielles.

 

                  A ceux donc qui pensent qu'il n'existe pas d'alternative crédible au nucléaire et au pétrole , je dis qu'ils ont absolument raison : il n'y a pas d'alternative simple et immédiate qui puisse nous permettre de stopper net nos consommations de pétrole et de nucléaire ... AUCUNE ! Mais à ceux là , je répondrai tout de même , que de poser la question ainsi , c'est se fourvoyer et se résigner à ce que les lignes ne bougent pas en faveur de la préparation de l'avenir proche de nos sociétés... Ces mêmes gens sont aveugles ou aveuglés et n'ont aucune vision globale de l'avenir de notre planète pour les décennies à venir ... Donc ces individus n'ont que peu d'intérêt dans ce débat, si ce n'est de nous rappeler qu'il ne faut pas laisser dire n'importe quoi à n'importe qui... En cela , nous pouvons donc écouter ceux qui n'ont rien à dire et qui pour autant croient tout savoir... Leur immobilisme est un cancer pour la survie de l'Humanité, qu'ils le sachent ou non ... Car si il n'y a aucune solution alternative crédible à ce jour, c'est qu'on ne peut pas parler d'une Solution mais d'une Convergence de Solutions Plurielles donc permettant une Transition progressive (donc pas immédiate) , globale comme locale qui doit permettre une meilleure gestion de la Production , de la Distribution , de la Consommation et du Renouvellement  des énergies : Le Cycle du Mix Energétique...

 

IRENA-agence-internationale-energies-renouvelables.png

 

               Rien ne pourra être fait en l'espace de quelques mois mais déjà en quelques années , de très grandes évolutions sont possibles et souhaitables... C'est une question d'envie , d'investissements et d'élan à créer pour que nos sociétés, nos civilisations aient le désir de préparer l'avenir proche comme plus lointains. Ne soyons pas utopistes , soyons lucides : nous aurons toujours besoin de pétrole et de nucléaire dans nos consommations d'énergies. Mais Soyons clairvoyants aussi : Si nous continuons à ne mettre qu'en périphérie de nos priorités le basculement nécessaire et bénéfique vers le Mix Energéthique , il n'y aura presque plus de pétrole et d'uranium en seulement quelques décennies... Je n'ai pas la prétention ici de vouloir inventer le fil à couper le beurre et nombreux sont ceux qui pensent que cette conversion est nécessaire , primordiale et aujourd'hui encore beaucoup trop négligée par les décideurs de notre monde. Par contre , j'ai la prétention de vouloir me faire ici un porte voix de toutes ces idées et solutions qui , misent bout à bout , chacune avec leur particularisme (ce qui convient à une zone géographique peut ne pas convenir à une autre... et inversement ) , peuvent devenir très bientôt un ensemble de solutions Crédible face à l'importance du Pétrole et du Nucléaire qui doivent devenir des énergies de secondes zones. Je vous invite par la même à consulter un article sur ces 2 énergies à travers le prisme des 2 sociétés Françaises qui les exploitent et les distribuent : http://blogbuzzterre.over-blog.com/article-petrole-et-nucleaire-total-edf-des-ressources-compagnies-a-perenniser-sans-les-diaboliser-de-la-necessite-de-la-conversion-harmonieuse-au-mix-energetique-vers-le-iwp--39179003.html   Vous verrez ici sûrement des répétitions par rapport à cet article mais je veux ce nouvel article plus complet et riche en solutions et propositions . En ce sens , ils sont indépendants et malgré tout se complètent.

 

 

  

 

Voici donc la liste des Solutions Energétiques Convergentes qui sont et/ou seront  :

 

 

 

1)  La Géothermie :

 

 

 

La Géothermie est une ressource énergétique intense qui ne peut se trouver et/ou se maîtriser en toute partie du globe pour son exploitation industrielle (des centrales géothermiques en Islande , au Japon , en Russie... Mais aussi sur des modèles différents permettant son exploitation comme montré sur le schéma ci dessous) mais pour son exploitation pour les maisons individuelles et les petits bâtiments , elle est très adaptable et pratique.

 

 

RTEmagicC_Geothermie-isl-181108a_jpg.jpg

 

Pour des écoles , centres commerciaux, aéroport ou autres, elle est en outre une excellente source d'énergie en appoint.... Une énergie idéale pour le chauffage et la climatisation donc... Conjuguée à une réduction des consommations dûe à une meilleure isolation des bâtiments ... Ne peut-on pas envisager que la Géothermie soit la source d'énergie qui remplace l'électricité et le gaz  à moyen terme pour toutes consommations énergétique relatives à la thermo régulation de lieux clos, qu'ils soient d'habitations ou non. Et en complément, l'énergie géothermique peut créer de l'énergie électrique sur des circuits locaux et régionaux dans des zones géologiques le permettant... Quant à la production d'air comprimé , la géothermie pourrait y contribuer ...

 

  geothermie3

 

 

2)  L'Energie Eolienne et Toutes Ses Déclinaisons :

 

 

Qu'il est peu productif et réducteur de dire à tout va que le nucléaire ne va pas être être remplacé par des centaines de milliers d'éoliennes et de panneaux photovoltaïques... La peur de la pollution "visuelle" et "auditive"

brandit comme étendard contre le progrès des technologies et du bon sens... ridicule en somme. Alors bien entendu , nous n'allons pas tapisser nos vertes vallées et prairies ainsi que toutes nos côtes de ces machines gigantesques qui captent le plus naturellement du monde l'énergie infiniment renouvelable du vent... Mais pour autant, faut-il s'en priver alors que son potentiel est impressionnant et surtout déclinable selon les besoins et les contextes géographiqes, climatiques et d'habitations ?! à cette réponse, nous ne pouvons que dire :  Non , bien entendu .

 

Mais alors comment faire pour que cela soit fait de manière intelligente et raisonnée ? Déjà il faut suivre les évolutions technologiques . En effet , nous voyons que de nouveaux types d'éoliennes se développent et permettent une adaptabilité plus grande. Ce qui semble clair , c'est qu'il faille faire une distinction entre les 2 grands types d'éoliennes :

 

               a ) Les éoliennes à axe Horizontal :

 

Elles sont les plus communes et les plus connues et vont se révéler être dans un 1er temps mieux adaptées pour tout ce qui est des implatations côtières car leur impact est plus limité que le 2nd type d'éoliennes décrites ci dessous sur le milieu aquatique... Elles ont l'avantage d'avoir une prise au vent et aux embruns plus adaptées de fait. Mais il faut aller plus loin . Ces centrales énergétiques côtières doivent surtout être le cadre d'une symbiose avec la nature et pour se faire, il faut que la main humaine agisse harmonieusement avec l'écosystème déjà présent auquel il faut que les champs d'éoliennes s'adaptent et s'intègrent au mieux. Pourquoi ne pas créer , aider du moins , à la création de récifs corailiens adaptés aux latitudes où sont installés ces champs ?! Dans les zones côtières tropicales , ces récifs seraient faits à basse profondeur et dans les zones côtières plus tempérées, des récifs plus en profondeur et dans les 2 cas avec des espèces locales car il ne faudrait pas chambouller le biotope mais seulement l'aider à reprendre ses droits...

 

L'avenir de l'éolien côtier est donc dans la création en symbiose de Parcs Coroéoliens... Tout en étant entretenu le moins mais le mieux possible contre l'action du sel. Le problème restant les oiseaux et en ce sens le 2nd type éolien y palliera à terme...

 

offshore-turbine.jpg 

 

Un Nouveau Type d'Eoliennes vient de voir le jour au Japon. La catastrophe de Fukushima a eu un tel impact dans ce pays qu'une formidable énergie , un grand élan vers les énergies vertes du mix-énergéthique va faire naître de nouvelles perspectives. Cette éolienne est capable de produire 3 fois plus d'énergie qu'une éolienne classique et rend de fait le système compétitif face au Nucléaire ! COMPETITIF , Oui , Vous Avez Bien Lu !!!

 

Eoliennne Japonnaise

 

 

               b ) Les éoliennes à axe Vertical :

 

 

Elles représentent tout simplement l'Avenir de l'éolien ... Elles n'ont presque que des avatanges par rapport aux horizontales ... Elles n'emettent aucun bruit, n'ont pas besoin d'être aussi grandes , ne posent pas de problèmes aux oiseaux,  ont de meilleurs rendements et surtout , qu'importe le sens du vent , elles le capteront et le convertiront en énergies ! Ce système est en plein développement et peut se décliner à l'individuel urbain (petites éoliennes sur le toit... Elles ont l'avantage d'être en + esthétique et esthétisante si les architectes les prennent en considérations lors de la conceptualisation des constructions... Elles deviennent un signe disctinctif entre voisins. Elles donnent de la personnalité à une maison et nous pouvons compter sur les designers et le milieu du marketing pour en faire un produit de consommation valorisé et valorisant ) comme rural (dans ce cas , elles peuvent être plus grandes et une partie pourra être réinjectée sur le réseau électrique).

 

 eoliennes-axe-vertical.jpg

 

Ce reportage est des plus instructifs à maints égards, un très bon résumé :

 

 
Celui-ci aussi par la même et vous montre le type d'éolienne verticale le plus efficient qui soit . J'en ai vu un autre modèle expériementale dans un reportage en haute montagne dont les pales se recroquevillent ou s'ouvrent selon la vitesse du vent pour protéger le système ! C'est extraordinaire !
 

 
 
 
Il existe aussi de plus farfelues concepts mais qui sont malgré tout à surveiller comme celui-ci :  
windstalk-des-eoliennes-sans-helices-a-abu-dhabi_21062_w460.jpg

 

 L'avantage entre autre de ce système est qu'en zones désertiques, le sable n'est pas un facteur de problème aussi prégnant qu'avec une éolienne à roulement...

 

  Pour diminuer les consommations en carburant des cargos , se développe un système de traction par voile libre qui permet une économie de l'ordre de 10 à 35 % de la consommation énergétique ! Les prix  de ce type sont à la baisse et le seront si ils se développent de manière plus massive .Voir cet article : http://www.ecosources.info/dossiers/Kiteship_traction_navire_voile_geante

 

Un autre système , est celui de voiles panneaux solaires mais cela n'en est qu'au stade expérimentale... mais l'idée est aussi folle que séduisante... Surprenante dumoins !   :

 

AAAA AQUATANKER !!!

 

 

 

3 )  Les Systèmes de Panneaux Solaires et Photovolatïques :  

 

On nous rabache là aussi en permanence que les panneaux solaire ne sont pas la solution énergétique du futur... La Solution , non , une solution parmi d'autres , oui . Déjà il faut bien refaire encore et toujours la distinction entre panneaux solaires ( sans cellules et qui servent surtout à chauffer l'eau de consommation courante )  et celulles photovoltaïques (qui elles, produisent de l'électricité)  . Les panneaux solaires pour maisons individuelles semblent l'énergie la + adaptée pour ne plus consommer d'électricité ou de gaz pour chauffer l'eau des habitations... Conjugués à la géothermie et à l'éolien individuel , cela permet d'avoir toujours de l'eau chaude quand nécessaire. Les cellules photovoltaïques alors ?! Et bien pourquoi pas pour les maisons individuelles (mais n'est pas une priorité vue son ratio de pollution) mais surtout un grand Oui pour les parking à ciel ouvert et les bâtiments avec de grands toits (écoles , bâtiments publics et/ou administratifs , supermarchés...) .

 

jai-lu-jai-lu-ombriere-ex-saint-aunes-parking-panneaux-phot.jpg

http://jaivujailu.wordpress.com/2009/04/13/une-centrale-photovoltaique-sur-un-parking-a-saint-aunes-pres-de-montpellier/

 

 

Il faut surtout parler de la création d'énergies électriques par des centrales solaires. Cette possibilité est réelle et non négligeable dans la création de masse d'énergie électrique. Il en existe plusieurs sortes :

 

                              a) Les centrales solaires photovoltaïques.

 

Elles sont intéressantes mais sûrement plus polluantes que les 2nd types de centrales. http://www.outilssolaires.com/pv/index-centrale.htm  . Mais leur déveleppoment n'est pas pour autant à freiner seulement , il vaut mieux encourager les 2nd types :

 

                                       

                               b)  Les centrales solaires thermodynamiques.

 

 

Il en existe plusieurs types et prototypes qui sont très bien résumés par ces articles auxquels je vous renvois :

 

http://www.outilssolaires.com/pv/prin-centraleA.htm

http://www.outilssolaires.com/pv/prin-centraleB.htm

http://www.outilssolaires.com/pv/prin-centraleC.htm

http://www.outilssolaires.com/pv/prin-centraleD.htm

http://www.outilssolaires.com/pv/prin-centraleE.htm

http://www.techno-science.net/?onglet=news&news=937

 

En faire le descriptif serait trop long et je ne puis hélas ici  me résoudre à paraphraser les articles des autres... Faisons leur honneur donc !

 

 

4 )   L'énergie Hydrolienne et l'énergie marine en général.

 

hydrolienne.gif

 

La mer regorge de ressources énérgétiques et , forcément, ces solutions ne sont adaptables qu'au niveau des zones côtières. L'hydrolien est une solution intéressante et commence à être mis en place à un stade avancé de l'expérimentation. Nous pouvons juste nous questionner sur la possibilité ou non , comme leurs frères éoliens , si un axe vertical n'est pas préférable et plus efficient. L'hydrolien horizontal semble néanmoins parfaitement adapaté dans le cadre de l'exploitation de l'énergie marémotrice avec un simple et puissant flux et reflux... l'exploitation de l'énergie marémotrice par ce biais ci semble d'ailleurs des mieux adaptés car les barrages pour ce type de centrales ont montré leurs défauts sur le point environnemental. La faune sous marine semble peu impacté par ces installations car elle fuit les zones de forts courants où sont installés ces systèmes. EDF a enfin lancé son système hydrolien dans son projet de Paimpol-Bréhat. La faune est d'autant moins impactée que le centre des hydrauliennes est un trou de passage possible pour celle-ci. http://innovation.edf.com/des-projets-innovants/les-hydroliennes-41420.html

 

 pelamis_energie_vague-copie-1.jpg

 

Les systèmes de récupérations énergétiques par les Pélamis (vers métalliques articulés captant l'énergie ondulatoire des vagues) et les système Oyster ( une sorte de gonfleur géant , comme ceux qu'on utilise pour les matelas pneumatiques, qui est mû par l'énergie des vagues, et qui envoie à terre de l'eau sous forte pression, pour alimenter une turbine. ) sont aussi parfait dans des zones plus isolées où le besoin de consommation énergétique est présent.

 

20090212-oyster-wave-power-device-copie-1.jpg

 

Je vous renvoie par la même à des articles qui complètent ces différentes solutions possibles et adaptables en zone marine :

 

http://domsweb.org/ecolo/energie-eau.php  http://www.ecosources.info/dossiers/Centrale_OTEC_oceanothermie 

http://www.ecosources.info/dossiers/Hydroptere_aile_sous-marine

 

Et un site consacré à l'actualité des solutions énergétique marines :

 

http://energiesdelamer.blogspot.com/

 

 

 

5 )  La BIOMASSE, les Méthanes et Algues .

 

 

C'est certainement la manne énergétique la plus importante , la plus grosse partie de l'énergie durable et les 3 éléments cités ci-dessus étant liés les uns aux autres directement, je décide ici de les regrouper dans cette 5ème possibilité énergétique.

 

Tout d'abord la Biomasse permet soit la création de chaleur par combustion (principe des poëles fonctionnant aux granules) soit la création de méthane par fermentation et d'engrais conjointement. Cette partie de l'énergie est absolument à développer et il est de fait nécessaire de créer les réseaux de récoltes de cette biomasse issue principalement de nos déchets de consommation et de l'exploitation de l'agriculture et de la silviculture. De l'Agro Carburant peut aussi être créé mais nous parlons bien ici de Bio Carburant 2nde Génération. En aucune manière et répétons-le autant de fois que nécessaire, il s'agit de Biocarburant issu de l'exploitation directe de terres agricoles. Ceci est une aberration de notre système actuel mais cette erreur (qu'il faut donc corriger et au plus vite) a eu l'effet de faire avancer les progrès technologiques dans le domaine de l'exploitation de la matière organique... Cette énergie peut servir pour des petits réseaux isolés pour la production de gaz de cuisson pour éviter la déforestation de zones isolées ne pouvant être raccordées à des systèmes communs.

 

Et l'aviation se doit d'y croire comme le montre cet article :

Du Biocarburant pour l'aviation à partir de déchets verts résiduels :

http://www.techno-science.net/?onglet=news&news=9615

 

Les réseaux de Récoltes urbains doivent se développer ou alors que chaque immeuble soit équipé de transformateur de cette bio masse... pas de simples composteurs mais de mini espace de stockage qui fait fermenter la matière organique pour la transformer en gaz qui leur servira pour la cuisine ou bien même une partie du chauffage.... Allié à des sytèmes de géothermie et une meilleure isolation , les immeubles n'auront plus  besoin de gaz ni d'électricité pour la chauffage et même la cuisson alimentaire traditionnellement sur plaques gaz ou électriques.

 

methane hydrate

 

Mais le méthane peut s'obtenir et doit être exploité d'une manière tout autre et absolument essentiel : Les Hydrates de méthane !  

 

A ce propos je vous renvois Tous et Toutes à mon article à ce propos : http://blogbuzzterre.over-blog.com/article-les-hydrates-de-methane---de-leur-exploitation-convergente-du-iwp--41122211.html  . Au delà donc de cet article , il est important de rappeler que ce gaz , le méthane est très dangereux pour la couche d'ozone , 20 fois plus nocif  pour celle-ci que le CO2 . Il faut donc tendre à trouver des moyens de le capter dans les fonds océaniques pour éviter qu'il se libère massivement sous l'effet de l'augmentation des températures en certaines zones du globe qui favorise sa libération massive dans l'atmosphère tout en évitant les erreurs passées de l'exploitation du pétrole... Mais ces réserves sont immenses , abondantes et suffisamment vastes dans son déploiement géographique pour que beaucoup plus de nations puissent l'exploiter à la différence du pétrole... Et il serait un parfait carburant pour une grande partie des énergies nomades donc de transport...  Le permafrost Sibérien pourrait aussi exploité dans les zones où le réchauffement du sol est important et augmente les émanations de ce gaz.

 

Les algues peuvent servir aussi de carburant et d'engrais et il faut chercher comment endiguer la crise des algues vertes en Bretagne par exemple mais aussi la zone aphotique immense qui se crée chaque année dans le Golfe du Mexique à cause des rejets massifs en nutriments et polluants venant du Mississipi ...  

 

Les micro-algues oléagineuses en développement sont 30 fois plus productrices de carburant à superficie égale que les biocarburants 1ère génération et donc ne concurrence pas les terres agricoles... Elles ont pour grand  "défaut" de... consommer du CO2 ! Ce qui fait qu'en les couplant à des centrales thermiques (charbon ou pétrole... car il faudra un peu de temps avant qu'elles ne disparaissent) ou à des zones d'extractions du pétrole ou du gaz  ou à leurs zones de transformation, ... nous aurons du Bio Carburant seconde génération parfaitement fiable !

 

http://www.enerzine.com/6/6161+les-algues---70-md-de-litres-de-carburant-potentiel+.html?posts_usersPage=1

http://www.linfo.re/spip.php?page=imprimer&id_article=116322

 

microalgues_biocarburant_3.jpg

 Les stations essences auront un rôle revalorisé dans la distribution aux consommateurs d'énergie motrice. Elles auront pour but et rôle de distribuer l'ensemble du panel d'énergies proposés sur ce nouveau marché des énergies durables , soit a priori : de l'hydrogène , des micro algues, du méthane et des systèmes de recharges de batteries...

 

 

Rajoutons à cela les lisiers et les boues d'épuration qui ont aussi leur utilité et pour éviter donc leur forte capacité de nuisance... :

 

http://www.techno-science.net/?onglet=news&news=8107

http://www.techno-science.net/?onglet=news&news=8206

http://www.techno-science.net/?onglet=news&news=8278

 

 

Autre utilité des micro algues, la Chlorella par exemple est une algue qui absorbe les polluants dans son environnement... voir cet article : http://chlorella.over-blog.com/article-pourquoi-la-purete-de-la-chlorella-est-elle-essentielle--41160013.html

 

 

Rappelons que la filière bois (si elle est gérée de manière écoresponsable) est aussi un bon complément des possibilités en matière de biomasse... La combustion de 10 millions de tonnes/an en France des déchets domestiques existent aussi pour les solutions de chauffage ville. On devrait toutefois pouvoir diminuer ces combustions par le biais par la dégradation de la biomasse en méthane.

 

 6 )  Les Barrages Hydrauliques .

 

 

Les barrages hydrauliques existent et ne sont pas la meilleure des solutions pour la productions d'électricité , certes , mais cette source énergétique n'est pas à négliger pour autant ... Le barrage des 3 Gorges par exemple étant fait , ce n'est pas demain la veille qu'il va être démantelé... Il faut préserver les barrages existant en les améliorant dans leur ensemble pour gagner en Harmonie avec leur écosystème en favorisant par exemple les zones de remontées possibles des poissons en période de reproduction et en facilitant les sauts des limons piégés par la barrière et l'oxygénation de l'eau (le barrage des 3 Gorges est en modèle du genre par rapport à ces 2 derniers problèmes.)

 

 

7 )  Le Pétrole et l'Energie Nucléaire .

 

 

Et bien oui , bien entendu , le pétrole et l'énergie nucléaire ne sont pas supprimés de ce mix ! Comme il est dit dès le début de ce texte , il doit juste être mis à une position périphérique mais nécessaire de ce mix... réduire son importance dans nos consommations car ces 2 énergies vont servir et être indispensable aux générations futures et pas simpelement pour quelques décennies comme le pillage actuel de ces ressources ne feraient que permettre cette possibilité à court terme... De l'utilisation raisonnée de ces ressources... Et le stockage des déchets nucléaires ne donnent pas de garantie suffissante à l'échelle du temps étendu...

 

Yucca_Mountain_computer_models.jpg

 

Prenons l'exemple de La France qui dit vouloir être indépendante énergétiquement et qui dans le même temps utilise le Pétrole et le Nucléaire comme source d'énergie primordiale... Alors que le Pétrole vient de l'étranger et l'uranium aussi !  C'est donc ici l'illusion de la mainmise sur les énergies étrangères car nous ne détiendrons pas éternellement des contrats avantageux en matière d'exploitation d'Uranium au Niger par exemple... Et ce n'est pas la Libération de la Libye ou la découverte potentielle de Pétrole au large des côtes de la Guyane Française qui règleront le problème de ces sources énergétiques toujours plus chers et qui se feront de plus en plus rares  ...

 

NOUS NE POUVONS CONTINUER A LEUR DONNER UNE TELLE IMPORTANCE DANS NOTRE MIX ENERGETIQUE , SURTOUT SI NOUS VOULONS PERENNISER LEUR UTILISATION ... NOUS EN AURONS TOUJOURS BESOIN DANS LE FUTUR ! LA CONQUETE SPATIALE EN DEPEND PAR EXEMPLE !!!  

 

8 )  De l'efficience énergétique sur les réseaux de distribution et de transport.

 

 

Il faut avoir bien compris que toutes ces évolutions énergétiques ne peuvent aller sans l'envie et l'élan créé par tous les acteurs de l'énergie et du transport.... On ne fera pas avancer les avions de ligne et les navires commerciaux aux méthanes ou aux micro algues si les industriels ne font pas l'effort d'investir dans la recherche en ce sens... De même pour les réseaux d'électricité qui peuvent être équipés sur les poteaux de distribution d'éoliennes intégrés comme le montre cette photo et cet article... L'utilisation des réseaux ferroviaires et des  caténaires permettant de faire circuler l'électricité des producteurs d'énergies durables commence à émerger en Allemagne ...

http://www.actu-environnement.com/ae/news/projet_wind-it_elioth_7439.php4

 

7439 une 

 

On entend beaucoup aussi que le stockage de l'énergie est un gros problème. Ce n'est pas faux et il n'existe pas de solutions miracles mais déjà de prendre la solution de la Technique de pompage-turbinage à travers Les STEP , Stations de Transfert D'Energie par Pompage... Des retenues d'eau à 2 niveaux qui pompent l'eau du réservoir en bas vers celui du haut et la relâche quand des pics de consommation se font sentir pour restituer de l'énergie... Ces pompes pouvant fonctionner à l'éolienne et au photovoltaïque en combinaison par exemple. L'option d'un transfert terre mer est sûrement envisageable mais à étudier quant à son intérêt propre face à l'autre solutions de terre à terre avec eau douce... D'autres idées sur le stockage de l'énergie existe et je vous renvoie à ce wiki lien :

 

http://fr.wikipedia.org/wiki/Stockage_d%27%C3%A9nergie

 

Une idée de ma conception pourrait trouver quelque intérêt en matière d'économie et d'efficience énergétique :  La Création d'un réseau mondial arborescent de tapis roulant qui fonctionnerait sur le principe des centres de tri des bagages ou comme dans les centrales de vente.... Celui-ci serait comme une sorte de pipeline mais avec un tapis roulant à cran , des centres de dérivations et de convergences... actionné par des énergies durables cela va de soit. Un réseau magnétique ?! C'est une autre hypothèse . Il suffirait ensuite de créer une norme internationale sur la forme des caissons du même ordre que pour les containers ... Les codes barres permettant de voir vers quelles destinations ils doivent être acheminés... des autoroutes des biens de consommations et aussi de biens à recycler vers des zones où le recyclage peut se faire à coût plus faible commen Afrique ou en Inde... Soyons pragmatiques en ce sens. Cela éviterait moultes dégagements de pollution si la flotte navale mondiale en était en partie diminuée de manière raisonnée et concertée...  C'est à étudier ...

 

Mais l'efficience énergétique, c'est aussi éviter le gaspillage et il faut absolument recréer des biens de consommations durables , ne serait-ce que les fameuses ampoules à l'ancienne qui , à la base, étaient beaucoup plus résistantes que celles produites massivement pour respecter la loi des 1000 heures créées par des business men et des ingénieurs en une époque où l'on croyait les ressources infinies , ce qui n'est plus le cas aujourd'hui , encore moins demain... Le rapport avec l'énergie ?! Moins de production de biens éphémères = moins de consommation énergétiques pour les produire... 

 

 

Conclusion : Créer l'envie , créer l'élan , Les perspectives ... 

 

 

Vous avez donc lu ici la formidable explosion de possibilités qui sont nôtres pour que les énergies durables permettent de réduire nos consommations en pétrole et en uranium sans pour autant les faire disparaître... Tout cela se fera progressivement , le temps que les technologies, les élites et nos mentalités changent, évoluent et progressent vers plus de raison et d'éthique ... Cette possibilité d'un Mix Energéthique n'a de sens que si les puissants de ce monde s'en font les fers de lance et que les médias relayent une propagande positive sur ces nouveaux moyens de produire de l'énergie , de la distribuer et de la consommer... Nous ne ferons rien non plus sans diminution de ces consommations et il faudra vaincre les obstacles que poseront certaines multinationales dont notre gaspillage présent est leur principal source de bénéfice. Il faut que la Société avance avec ces projets comme une lumière qui guiderait nos destinées collectives et individuelles pour les générations présentes et futures, par respect pour les sacrifices multiples des générations passées. Et quel que soit notre religion , notre ethnie , notre classe sociale ou notre environnement de vie , Nous Sommes Tous Liés les uns aux autres , c'est un fait et les épouventails qui vous effraient en vous faisant penser que ce n'est pas le cas , ces poisons de la société , ces hérétiques de la raison et de l'équilibre , il nous faudra les chasser en boycottant leurs discours...

 

Et L' Avenir , ce sont aussi les systèmes De Mouvements perpétuels , l'énergie  du vide , les moteurs à eau , les génératrices magnétiques... Les exemples foisonnent sur le net et il est quelque part effrayant de constater une telle richesse de possibilités à ce point là négligées et non exploitées . Il est de fait absolument nécessaire d'encourager et de mettre en lumière ces expériences et réussites que nos chercheurs et amateurs très éclairés ont réussi à développer . En voici quelques énergies :

 


 

 

ou bien encore :

 

 

ou encore ceci :

 

 

 ...

 

http://www.youtube.com/watch?v=z2P80KjVFZk&feature=related

http://www.youtube.com/watch?v=GjpwO1llCqg&feature=related

Nicolas Tesla : http://www.youtube.com/watch?v=yCUan_fBA88

 

Des réseaux , Tous les réseaux seront à créer , consolider et à entretenir et si des bénéfices peuvent être tirés de cette covnersion au mix , son nom l'indique , il doit être fait montre d'éthique et donc les vendeurs à la sauvette de solutions inefficaces ou inadaptées seront à proscrire et des organismes de contrôle devront être érigés pour suivre le développement et le déploiement de ces systèmes de manière harmonieuse et intelligente... C'est là aussi une nécessité pour ne pas réitérer les erreurs du passé...

 

Reste la problématique du stockage temporaire d'énergie... Des solutions là aussi commencent à voir le jour comme celles du stockage d'énergie par volant d'inertie ou  le STEP (Stockage Turbinage d'Enegie par Pompage) 

 

http://www.ecosources.info/dossiers/Stockage_energie_volant_inertie

http://www.ecosources.info/dossiers/Station_stockage_transfert_pompage_turbinage

 

 

champ-d-eoliennes-333035.jpg

Le mix Energéthique, ce n'est pas forcément faire n'importe quoi n'importe où... D'où l'importance de la coordination, de la concertation et de l' Harmonie avec l'environnement, l'adaptabilité des techniques... 

 

Pour le reste , en parler, partager et commenter cet article pour l'enrichir est moin dangereux que d'enrichir l'uranium sans savoir derrière quoi en faire... Nos sociétés modernes doivent investir non plus des millions ni des centaines de millions d'€ , $ , Yen , Yuan, Roubles ou Livres mais des milliards, des dizaines voire des centaines selon les monnaies... Et investir dans ces énergies par Milliards, ce n'est pas nécessairement donner cette manne financière aux multinationales. Celles-ci auront leur importance dans certains chantiers mondiaux ... Mais c'est aussi et surtout investir dans des projets locaux et coordonés, faire de la formation à la gestion de ces sytèmes d'approvisionnement énergétique. Cela permettra une meilleure et plus saine gestion des réseaux locaux que ceux-ci soient administrés à une échelle locale, Tout en étant coordonné à des échelles plus globales . Et de se rappeler les millions , je dis bien les millions d'emplois créés de par le monde par l'ensemble de ces systèmes énergétiques coordonnées et positivement interdépendants... Et créer du lien social... Il faut que les investisseurs institutionnels se mettent à croire en l'Avenir de leurs enfants qui ne seront sinon héritiers que de montagnes de fortune et de déserts pour s'épanouir... Il faudra les convaincre par le sens et la raison que c'est une nécessité, une chance pour Tous et donc pour eux et leurs descendances...  Je joins à ces idées , mon projet de gestion globale et locale de l'eau , le Ice Water Project - Just Ice For All car ce projet est en totale cohérence et convergence avec ce Mix Energéthique : http://blogbuzzterre.over-blog.com/article-ice-water-project---just-ice-for-all---de-l-avenir-de-l-eau--38944833.html et vous renvoie à l'article sur Edf et Total où je parle aussi de la création d'un Championnat Formule 1 Green et tout ce genre de petites choses qui font avancer des idées et des projets en les immiscant dans le quotidien et l'intérêt des individus... Il faut coordonner cet élan au niveau du plus local possible (l'individu) au plus global possible (l'Humanité) , le gérer et concerter en permanence pour améliorer ces réseaux et leur interconnexion et créer des millions d'emplois dans leurs constructions et entretiens... C'est aussi cela l'élan...

 

L'Europe fait de beaux discours pour 2020 ... mais après ?! Il faut aller plus mais ce petit film est à se rappeler ... :

 

 

 

Nous avons dépensé entre les seules USA et l'Europe plus de 1500 Milliard d'€ et $ pour sauver les banques en 2008 ... Combien Nos Puissants seront-ils prêts à dépenser pour sauver l'Humanité et la planète Terre ? COMBIEN ?! Les énergies durables, ce n'est pas le retour à l'âge de Pierre , c'est l'avancée vers l'âge du Fier ... et pour de bonnes et saines raisons...

 

 

vinci-homme-vitruve1

 

 

Ecolonomiquement Vôtre...

Thierry Chapin

 

 

Contact :  thierry-chapin@hotmail.fr

Repost 0
Published by Benjamin Blizard ( Thierry Chapin ) - dans environnement écologie économie sciences
commenter cet article
11 avril 2011 1 11 /04 /avril /2011 19:33

 

cote-d-ivoire.png

 

 

Côte Dis Voir , Je veux Que Cesse Tes Déboires :


Ivory Coast , ... Ivory Cost ...
Le Coût de l'Ivoire , Les Coups de Bouttoirs, ...
le Coût de l'Histoire, le Goût d'y croire....

 

 


Passe d'Armes et Echanges de Balles,
Les seuls échanges ne sont que rafales,
Quand se déchire sans fin la présidence
Que la Démocratie jamais plus n'avance
Quel espoir , quelle histoire mais que Voir
A travers le Voile des messages dérisoirs
De l'un ou de l'autre qui défend d'abord ses avoirs
Son ivoire , son territoire, son petit Pouvoir...?

Quand le Gbagbo de par trop prend et évacue l'eau ,
C'est L'Etat qui coule sur le visage du peuple les larmes
Quand le Ouattara prend ses milices et les Armes
Le sol ,lui, se jonchent atrocement de bien d'innocents os...

Petite Bataille Pour le Pouvoir,
Toi qui empêche le peuple de boire
Assoifé qu'il est de Liberté,
Petite bataille Tu dois Cesser
Pour que jusqu'à la lie,
Il puisse s'en abreuver ...

Et que ce soit ma France, ma Patrie,
Qui souvent dans le passé Oui t'a pétrie,
Je reconnais les fautes de ma Nation
Mais juge qu'aujourd'hui elle a raison...

Qu'importe que ce soit Gbagbo ou Ouattara
Aujourd'hui je ressens plus la détresse
D'un peuple Dont le Monde sans fin s'affaisse
Et Souhaite que cesse ces abois ...

Un jour ou l'autre, il faut choisir,
Je hais la Guerre et ses délires
Mais pour une fois je ne saurais que dire
Si ce n'est que tout ça doit finir...

Alors Qu'importe qui est le Plus fort ,

J'ai ouïe dire que souvent il a tort.

Mais si l'on attend toujours et encore

Cette mascarade ne fera qu'accroître le nombre de morts...


J'ai fait mon choix et je l'assume,
De porter ma voix et que s'allume,
Au fond de Moi cette seule et unique Lumière
Qui pourra les armes faire enfin taire...
Que les glaives se posent finalement à Terre
Et que La Vie reprennene pour mes Frères...
Je maudis la guerre car celle-ci m'attaire
Mais conspue plus encore ce qui la laisse faire...



Thierry Chapin le 05/04/11


Une pensée à ceux et celles qui s'y trouvent, qui s'y terre et qui prie leur dieu respectif pour le salue de leur famille.... à eux, je dis que je ne sais pas lequel est le mieux pour leur peuple juste mon sentiment dans ce chaos qui doit cesser et que reprenne enfin une existence viable pour Tous.... Je n'ai pas la science infuse mais pourtant cette pensée diffuse...

 

 

10.png

Repost 0
Published by Benjamin Blizard ( Thierry Chapin ) - dans poésie
commenter cet article
24 mars 2011 4 24 /03 /mars /2011 16:16

 

 

 

 

la-flamme.jpg

 

 

Les Extrêmes Hissent :


D'anagramme en amalgame ,
La Haine attise encore la Flamme,
Attire ces Messieurs et ces Dames,
Perdus face à leurs égoïstes petits drames.

En Face , point de Pompiers
Pour éteindre la Menace
Mais Des Souffleurs Aveuglés
Qui étendent la Menace ...

Cocu de la Droite , Cocu de la Gauche ,
Camarades de l'Interantional CoCu
Munissez-Vous Avant que l'on Vous Fauche
De vos bulletins Comme d'un Salut...

Et ne salissez point la démocratie
En cèdant aux sirènes de l'Infamie
Car la Marine et ses amis
Cachent bien leurs jeux que je maudis.

Mais tant que les Partis puissants Au Pouvoir se succèdant
N'oseront entendre que le FN cristallise plus de la peine
Souvent bien plus que de l'étranger la Haine ,
Alors encore et toujours , ils s'égareront se fourvoyant,
N'osant admettre que le temps passant
ils s'éloignèrent du peuple et leurs enfants
Pour ne servir que trop leurs intérêts ,
Privés du Général qui jadis l'emportait....

On ne peut lutter contre les démons, la peur et la détresse
Qu'en ne proposant un monde meilleur et moins de stress
Car face aux angoisses et à la torpeur de certains ,
N'est possible que de prendre un nouveau chemin
Pour les sortir de l'attentisme et du Néant ,
Pour Leur Redonner envie d'aller de l'avant.

Et Ce n'est là qu'un petit pas pour l'Ogre ébêté,

Mais Un pas de Guéant de pour L'inHumanité...

Retrouver Notre Commun destin ,
A La croisée Du Jour , de la Lumière Qu'est demain,
Que la Nation reprenne des deux mains
1 Autre voie et son Destin ...
Cette flamme qui brûle et empeste au loin
Se rapprochant à mesure de la bêtise des autres politiciens,
Cette lumière qui irrite l'air
Telle par le passé, l'ire d'Hitler ,
Que Ces Flambeaux ardant Guide nos Pas,
A L'opposé de ces Extrêmes Voies...

Ici, mes chers et chères Amis Humanistes,
Vous ne trouverez la Solution face aux fascistes
Car si ces mots ne donnent que peu de pistes ,
De voir cette France de paumés , de pessimistes
Plus entendue que par les extrêmistes,
C'est bien Cela qui me rend Triste ...
Les Extrêmes Hissent

La pensée et le Vice

Le débat vers le bas
Et la Raison nous oublia...



Thierry Chapin , le 21 Mars 2011.

 

 

932101-1105280.jpg

 

Repost 0
Published by Benjamin Blizard ( Thierry Chapin ) - dans poésie
commenter cet article
17 mars 2011 4 17 /03 /mars /2011 20:09

 

 

Nipon-23.png

 

 

 

 

JAP ON - JAP OFF

 

 

Cher Nobel , Cher Nobile...
Toi qui d'avant ou juste encore d'hier
Vit s'écrouler et s'ébranler la Terre
Sous tes assauts sans plus de mobile...

De la Déraison à la Déraison D'état ,
Il n'y a ici bas qu'un simple pas...
Un petit pas pour l'Homme ,
Un pas de géant pour l'Atomicité...
Et quelqu'en soit la Somme ,
Quelqu'en soit l'atrocité ,
Nous nous devons d'être dévoués
Car Tu Récompenses la Paix de tes atrocités...

Et Quand Vladimir Put In
Et Que Devient Le Jap Off ,
Nos consciences vacillent et patinent
Et la Raison Raisonne En Carl Orff...

Icare Mina Burana ,
Icare au soleil s'envola
Mais ses ailes Irradiées
Jamais ne put retrouver
Car au loin ses rêves furent brisés
Quand notre avenir en fut conditionné.

Ô Lumière de l'électricité ,
Vient à notre secours dans L'obscurité
De ceux qui se croient à Même de nous guider
Vers ce soleil qu'on ne doit toucher...

Et si ici encore à nouveau je réitère
Que le réacteur d'ITER
Financé par ses Etats Milliadaires
Qui répandent des Particules dans Notre air
Et mettent en danger notre âme , notre ère,
C'est que de Nous, Ils tirent ces Rentes pécunières.

Jap On , Jap Off ,
Tel le Vampire que fut Boris Karloff,
Au Première Lueur Du Jour ,
Cette Politique tournera Court...

Et si mon Coeur Fusionne ,
C'est Pour Mieux faire écho
A Ton esprit , à Ton égo,
Pour qu'enfin il raisonne.

Et Que Tu sois Belle
Ou Bien toute MOX,
Fière comme une Chapelle
Solide On The Rocks ,
A ta Santé , je boirai le Sésium
Pour l'extirper de la Folie De Ces Hommes...

Et Pour Nous Rassurer J'irradierai ton Avenir
Du Champs Des Possibles de Notre Devenir
Je dresserai et courrousserai mon Ire,
Et Ces Mécréants pour de bon souffrirent
Nous laissant une chance d'aller et venir
Sans le Venin Comme Un Souvenir ...


Fin (enfin début, nouveau départ pour une prise de conscience pour dire moins de nucléaire, avec du temps, avec de l'argent et un élan comme étendard... Il faudra des décennies mais le nucléaire met notre avenir en suris, alors le réduire dans nos énergies est un but sain qui nous conduit...)

Thierry Chapin.

 

 

 

Pour Vous Mes Ami(e)s , Mes Lecteurs, Mes Lectrices ... et pour les autres avec qui vous le partagerez... si l'envie vous en dis de dire oui au changement, à l'évolution ... en Poésie...


Illustrations : La Chute D'Icare selon Pieter Bruegel (1560)

                        Le Pays Du Soleil Levant de Chappatte (2011) 



icare.jpg

Repost 0
Published by Benjamin Blizard ( Thierry Chapin ) - dans poésie
commenter cet article
11 février 2010 4 11 /02 /février /2010 21:03

Dans l'attente de trouver un Editeur (Toute proposition étant la Bienvenue et à étudier), Vous pourrez consulter, partager, échanger, critiquer et faire vos remarques sur cet essai pour l'enrichir . VOUS êtes l'amélioration de ces mots et ces mots ne sauraient avoir sens sans vos apport. Merci à Vous. Cette version n'est pas définitive mais s'inscrit dans le cheminement de propositions nécessaires, convergentes, concertées et coordonnées pour donner une vision positive de l'avenir en l'anticipant pour que Tous puissent mieux s'y épanouir et moins le subir... Etre gravier dans ce nouvel édifice d'un monde meilleur plutôt que lourde pierre du mur du silence, cela est la seule prétention de cet ouvrage. Faites Tourner Le Lien de cette 5ème partie !!!







          

Il existe donc des secteurs d’activités où les états doivent reprendre un réel contrôle : militaires, pharmaceutiques, en partie bancaire, en partie pour les énergies et  pour la gestion et la distribution de l’eau. Il faut un redéploiement des travailleurs sur le terrain et ce redéploiement ne doit pas être un terme qui cache des licenciements mais au contraire qui permette la création de millions d’emplois de par le monde… La notion de service, de conseil, d’accompagnement et de personnalisation doit en partie prévaloir sur la simple notion de bénéfice. Il faut pour l’Homme , pour l’humanité, pour les hommes, les femmes et les enfants d’aujourd’hui, de demain et d’après demain de grands projets fédérateurs et humanistes qui contribueront à une Prospérité Durable Pacificatrice et qui soit plus respectueuse de la rareté des ressources de notre planète. En ce sens, de grands projets sont nécessaires et à notre portée si nous créons l’Envie :

http://www.youtube.com/watch?v=dvgZkm1xWPE : Viva La Vida de Coldplay... Aimer la Vie , La Fêter , La Célébrer , Cela Ne doit pas Nous Empêcher De La Penser, De La Préparer , De La Faire Evoluer ... Sous peine de La Subir...
 

 

-         sur la gestion et la répartition des ressources en eau du futur (et donc pourquoi ne pas s’inspirer d’une partie des propositions faites dans le Ice Water Project ou IWP) http://blogbuzzterre.over-blog.com/article-ice-water-project---just-ice-for-all---de-l-avenir-de-l-eau--38944833.html

 

 iceberg---l-or-du-pr-sent--diamant-du-Futur.jpg

 Eau , or du présent , diamant du futur . A nous d'en avoir une gestion , une distribution, un recyclage de manière concertée , coordonée, localement comme mondialement... Le IWP est un ensemble de proposition voulant y tendre...

 

-          la conversion aux transports verts (voitures, camions, motos, transports en commun, camions, avions, bateaux, cargos… tout cela devra fonctionner à terme avec soit de l’hydrogène, des micro algues de culture qui absorbe du CO2, de l’air comprimé, de l’électricité, des Biocarburants 2nde génération obtenus par dégradation des méthanes de bio-fermentation récoltés par le recyclage des déchets organiques… Pas de solution unique à une problématique à ramification multiple). 
 

 

-         La création de systèmes locaux, régionaux, nationaux et internationaux de recyclages des déchets, qu’ils soient organiques (création de biocarburants 2nde génération et de fertilisant naturel), métalliques, plastiques ou autres. La revalorisation de ces déchets, c’est moins de pollution, plus d’emplois et plus de bénéfices à partir d’une même matière. Cette logique est écolonomique et humaniste, alors pourquoi pas ? Cela est nécessaire.

 

-         la conversion au mix énergétique qui induit une décroissance donc de l’utilisation du pétrole dans l’automobile et dans les centrales thermiques, pour le charbon et le gaz naturel aussi, dans le nucléaire (sans pour autant le stopper mais le nucléaire doit être une énergie d’appoint). Ces ressources sont rares voire très rares (les ressources en nucléaires n’excéderont pas un siècle à ce rythme effréné et le pétrole doit servir la pétrochimie et non le transport si nous voulons qu’il en reste suffisamment dans le futur) à l’échelle de l’humanité et du temps et il faut en laisser pour les générations futures. Il faut donc la croissance des énergies vertes telles que solaires, éoliennes, hydrolienne, des bâtiments et habitations élevés à une consommation responsable et intelligente (récupération des eaux « grises » pour limiter la consommation, isolation plus performantes…). Il faut aussi penser (et cela va de soit) à la réhabilitation de l’ensemble des machines de transports (automobiles, navires, avions) pour un basculement de leurs moteurs vers les énergies vertes. En effet, il n’est pas forcé de produire à nouveau tous les véhicules quand il suffit principalement de changer leurs moteurs ! Ces réhabilitations massives créeront des emplois pérennisés par le suivi et l’entretien de ces machines. http://blogbuzzterre.over-blog.com/article-petrole-et-nucleaire-total-edf-des-ressources-compagnies-a-perenniser-sans-les-diaboliser-de-la-necessite-de-la-conversion-harmonieuse-au-mix-energetique-vers-le-iwp--39179003.html


IRENA-agence-internationale-energies-renouvelables.png 

 

-         Préparer une colonisation de l’espace en ayant conscience que nous ne verrons pas ou peu les bénéfices de celle-ci dans les décennies à venir mais d’ici 50, 70 ,100 ou 200 ans. Cela permettra dans un premier temps d’envoyer les infrastructures de cette conquête sur la lune. De la lune, les dépenses énergétiques seront plus faibles qu’avec des décollages terrestres et Mars n’en sera que plus accessible. Le IWP décrit le comment et le pourquoi de ce besoin. A terme, il faut voir que l’humanité sera trop nombreuse sur terre et une partie de celle-ci doit à terme quitter la planète pour que l’autre partie puisse rester à y vivre. Car conquérir l’espace ne veut pas dire s’échapper de la terre quand nous l’aurons complètement détruite et vidée de ses ressources. C’est au contraire pour préserver celles-ci que nous devons nous préparer à cette colonisation.
http://blogbuzzterre.over-blog.com/article-le-iwp-la-conquete-de-l-espace-et-ses-perspectives--39479811.html
 

 

-         La création d’un index étalon qui serve de référence mondiale et nationale sur les rémunérations des salariés. Pourquoi ne pas prendre comme métier de référence celui qui semble le plus laborieux mais le plus crucial pour notre avenir collectif comme individuel : Trieur de déchets (pour faire plus lisse, nous pourrions nommer cela Revalorisateur Manuel). Ce métier pourrait être celui le moins rémunéré et tout les autres devraient être supérieurs. Mais attention, le moins rémunérés ne veut point dire pas assez car ces trieurs auront la lourde responsabilité de finir de trier ce que les autres membres de la société n’auront pas pu ou pris le temps de trier. En cela, ils mériteront le respect et la dignité de chacun. Il faut donc que cela représente un métier payé sur une base semblable au SMIC actuel mais revalorisé. Ce type d’étalon n’a aucun sens si il n’est pas mis en place plus d’horizontalité dans les entreprises et les infrastructures fournissant du travail aux individus et celle-ci est absolument nécessaire pour l’amélioration des conditions de travail et de vie de chacun. Se sentir investis d’une mission et de responsabilités rémunérées de manière suffisamment juste et équitable pour que les individus effectuent leurs tâches avec assiduité et qualité. Rappelons pour les sceptiques que ce ne sont pas les riches et ultra-riches qui créent la richesse. C’est la richesse qui crée celle-ci. En effet par exemple, quel intérêt qu’un même individu possède 100 voitures quand 100 individus pourraient en posséder une ? Cela ne crée pas plus de richesses. La force de travail et la diversité, là sont les grandes richesses de notre monde.

 

-         Redonner aux citoyens l’impression que la Police les protège des plus forts et impitoyables. Le rôle des puissants et riches doit être aussi de protéger les faibles et les pauvres. La Police doit veiller à cela. Beaucoup de citoyens craignent leur police alors que les policiers en eux-mêmes sont de sympathiques individus pour la grande majorité mais à qui on demande de faire des choses qui oppriment le peuple. Ce n’est pas d’hier que les CRS frappent quand on leur demande et ceux qui leur demande, c’est ceux qui ne veulent pas écouter le peuple qui parfois agit aussi violemment qu’il a pu l’apprendre en s’abrutissant devant les médias que l’Etat autorise à abreuver nos foyers ( Des Révoltes Sanguinaires…). Il faut lutter contre une société où l’on protège des villes et quartiers privatifs de l’insécurité créée sciemment ou non par ceux qui y vivent et leur cupide avidité aveuglée et aveuglante. L’inéquité crée l’injustice et donc de la violence. La Police doit protéger le peuple et non ceux qui crée à la racine ces violences. Traiter les causes plutôt que de réprimer les conséquences. La Police ne doit pas connaître le mot impunité quel que soit le citoyen. Les policiers doivent être mieux payés, mieux formés, de manière continue et surtout il faut supprimer des primes sur objectifs car les Policiers ne doivent pas devenir des VRP de la contravention et du coup de bâton. Ce n’est pas digne d’une démocratie que d’ordonner à de simples citoyens d’en taxer ou frapper d’autres au regard de lois qui ne protègent plus le citoyen comme il le devrait. On remarque que les chiffres du nombre de morts sur la route augmentent à nouveau malgré la répression routière. Entre temps, la crise est passée par là et a plongé encore plus certains dans la torpeur, l’angoisse et/ou l’inconscience (plus de futur meilleur possible alors certains vont vers plus d’outrance et de transgression pour faire les « rebelles ». Ils n’ont plus de repères mais croient en avoir avec les médias.) Mettez ces personnes sur la route absorbées par leur mal être conscient ou non, encore un peu plus d’individualisme et de non respect, vous arrivez à une situation où les accidents routiers seront inévitables malgré la répression. On conduit mieux quand on se sent mieux.

 

-         Redonner à l’école une place centrale dans la transmission de savoirs , de connaissances, de développement de la réflexion, de l’éducation tout en incitant les parents à prendre une grande part dans ce dernier rôle qui ne peut être celui de professeurs et/ou instituteurs qui devront développer les 3 autres rôles. Mr Allègre voulait dégraisser le mammouth, ce qui est sensé au niveau administratif mais une ineptie au niveau de l'encadrement scolaire direct . Il faudra d’abord désengorger les classes , augmenter le nombre d’enseignants et revaloriser les rémunérations pour qu’un enseignant soit mieux payé qu’un policier , sachant que ces derniers pourront aussi prétendre à de meilleurs salaires mais le rôle d’enseignement est encore et tellement plus primordial, beaucoup en conviendront. C'est grâce à l'enseignement en aval , que la Police aura moins de travail et donc un rôle d'autant plus valorisant en aval qu'elle traitera la vraie violence qui peut toujours arriver mais pas celle induite par le nivellement par le bas et une sorte d'aliénation moderne qui fait tendre certains à être violent pour que d'autres justifient mieux encore les investissements colossaux dans la lutte contre la violence qu'ils ont donc créé en partie. Il faut interdire que des groupes financiers vendant des armes puissent détenir des maisons d'éditions , des journaux et en général ce qui pourrait influer dans le sens de la "nécessité" belliqueuse en réponse à la bêtise de l'Autre qui lui aussi a subit cette même aliénation. Il Faut un suivi personnalisé pour tout les élèves dès le collège et cela créera donc de nouveaux emplois . Chaque élève et de manière générale doit avoir accès à des écrans ouvrant sur la culture, les cultures du monde : Histoire, Littérature , Géographie, Politique, Economie, Philosophie, Arts ... Tout savoir doit être accessible par ce système mondial enrichit par chacun à l'échelle locale . Tout numériser mais tout en préservant l'art, les arts en sanctuarisant les bibliothèques et musées, les remettre au centre des trésors de l'Humanité . Numériser ou préserver : Non . Numériser et Préserver : Oui . L'un n'empêche pas l'autre, l'un permet l'autre. Ne plus acheter de livres de poche n'est pas la fin du livre mais la fin d'une certaine forme de gaspillage. Continuer à éditer ce que l'on appelle Les Beaux Livres (qui peuvent représenter un intérêt matériel certain car ils sont beaux et un écran ne serait les remplacer) aura d'autant plus de sens que les ressources économisées sur les livres de poches, livres scolaires et autres permettront ces éditions . 

 

-         Redéployer l’agriculture vivrière dans les zones désertiques qui pourront être converties en zones de développement si on leur fournit l’eau nécessaire, ce qui serait rendu possible par un IWP. D’autres zones désertiques seraient soient préservées, soient transformées en zones de création énergétique. Le IWP propose en ce sens que les déserts soient divisées en zones d'agriculture, d'habitation, de création énergétique, de reforestations et en des zones préservées pour leur biodoversité ou leur particularisme unique.

 

-         Redéployer l’emploi sur le territoire, dans chaque commune. Plus de médecins et d’infirmiers présents pour les patients (chaque patient opéré doit discuter avec son docteur avant l’opération, cela peut éviter des quiproquo allant jusqu’à se tromper de bloc opératoire et faire la mauvaise opération… Honteux de voir que cela arrive encore…), plus de Juges et de Magistrats qui prennent le temps de traiter une affaire pour que justice et justesse sociale soit rendue, plus de professeurs et d’accompagnements des futures forces vives de la nation. Elles doivent toutes avoir les mêmes et les sélections dans les écoles ne doivent se baser que sur des critères de compétences et plus financiers et de compétitions (il faut arrêter les quotas dans les classes pour chaque tranche de notes par exemple)… Bref il faut cesser de croire que faire mieux avec moins est possible et plus humaniste. C’est le contraire et la qualité, l’amélioration et le suivi personnalisé des services doivent primer sur les bénéfices.

 

-         Investir massivement dans l’entretien et la modernisation des réseaux locaux, régionaux , nationaux et même mondiaux de l’électricité , du gaz et de l’eau . Des immeubles , même en France, explosent à cause de mauvais entretien des canalisations de gaz. Nombreuses habitations sont soumises aux ondes téléphoniques certes mais aussi aux ondes des lignes électriques aériennes qui doivent être enfouies et renforcer pour que chacun ait un accès équitable à l’énergie et non avec des problèmes de bout de lignes qui provoquent de récurrentes baisses de tensions. L’argent est là mais dans la poche des actionnaires. Il est intolérable de voir qu’une ville comme Morlaix dans le Finistère paye l’eau à prix d’or et que certains de ses concitoyens aient consommé jusqu’à récemment de l’eau ferreuse , orange et impropre à la consommation. Il faut investir.  Il faut de surcroit revoir , recréer l'Urbanisme du futur et réhabiliter les logements existants pour qu'ils soient moins énergivore.La croissance positive de ces secteurs est à ce prix, pas à celui de l’économie et du nivellement par le bas des compétences des employés dont la masse tend à diminuer de plus. Plus d’emplois, plus de qualification , plus de travaux, plus de progrès, plus de raison.

 

-         Remettre au cœur des Sociétés Mondiales le service à la personne comme dit précédemment pour : dans l’éducation donc, les services hospitaliers , dans les maisons de retraites , dans les collectivités locales (aides administratives de meilleures qualités, revalorisation du statut et des conditions de travail au sein des organismes d’aide à la recherche d’emplois… Personnaliser, réhumaniser…) dans les associations locales (sportives, culturelles…)…


     

-         Revoir tout le principe des retraites pour plus de raison et d’élévation pour chacun dans son cheminement de vie. La formation continue est essentielle pour qu’au terme d’un cursus professionnel, une reconversion vers la formation et le soutien des jeunes soit possible et nécessaire pour faire progresser tout les acteurs de nos sociétés… Recréer un pacte de solidarité intergénérationnelle basée sur le partage, la transmission et le progrès. Tout cela est déjà énoncé dans l’essai et cela ne vient ici que pour résumer ce qui est déjà explicité.

 

-         Rebâtir les fondements d’un pacte médiatique basé sur la Propagande positive et élévatrice et non sur l’aliénation à de simples fins commerciales et consuméristes. Tout message diffusé massivement est propagande, c’est un fait mais que la propagande serve plus à des fins et intérêts néfastes et minoritaires face à l’intérêt de la plupart, ce n’est pas supportable. Les médias et les journalistes se doivent de redonner au public l’envie d’esprit critique, de se remettre en question , de ne plus se créer de faux ou illusoires besoins . Les médias se doivent de prôner l’équilibre et non l’extrémisme … De l’équilibre du vice et de la vertu. Ce sera par exemple aux médias de parler et de faire débattre sur les problèmes démographiques que notre planète va rencontrer. Ce sera aux médias de permettre de vrais débats qui parfois pourront durer des heures et sur lesquels des animateurs de débat donc auront le rôle de messagers et modérateurs des réflexions des téléacteurs (Comme C Dans L’Air peut le faire à une petite échelle. C’est un bon commencement) . Il faut que se réunissent un conseil de journalistes avec d’autres acteurs de la vie civile pour repenser le système des écoles de journalisme et éviter un formatage amenant à l’autocensure et au politiquement correct au delà des vraies informations et du recul qu’ils doivent apporter aux téléspectateurs sur les sujets qu’ils traitent. Les grandes écoles d’économie auront à ce titre à se remettre en cause de la même manière car les règles de l’économie mondiale sont à réévaluer et là aussi des conseils devront se réunir avec toujours ce but d’amélioration pour l’ultra majorité.

 
pieter-boel-allegorie-des-vanites-du-monde--copie-1.jpg"Allégorie Des Vanités Du Monde" de Pieter Boel ...

 

-         Remettre la diplomatie et les échanges culturels au centre des préoccupations. Pourquoi ne pas créer la fête de la diversité où dans chaque ville du monde chacun puisse mettre en avant sa culture, ses références, ses traditions… La partager. Favoriser les voyages (scolaires ou pas) et le tout dans le respect de l’environnement et de la culture de l’Autre. Pour se faire, il est absolument indispensable que la conversion au mix énergétique se fasse au plus vite pour ce qui est des transports. Soit nous interdisons les voyages et empêchons entre autres les routiers de circuler soit nous transformons les outils de transports (en particulier le fonctionnement des moteurs donc) pour que les voyages puissent se faire respectueusement envers l’environnement et que les routiers ne perdent pas leur outils de travail (Le ferroutage n’est une solution ultime à l’acheminement local ou même national. Les 2 se compléteront mais sans se cannibaliser) .

 

-         Eviter la casuistique judiciaire qui consiste à judiciariser le quotidien des citoyens en faisant des lois générales suite à des cas particuliers. Toujours tendre à faire prendre conscience aux individus de ce qui est mal , néfaste et à ne pas faire plutôt que de réprimer leur inconscience. Culture et éducation sont mères d’élévation et de diminution de la délinquance et de la violence. Sachant que la délinquance et la violence des cols blancs se doit d’être jugées sur un pied d’équité. Cela va de soit qu’on ne saurait supprimer les prisons mais il faut tendre à en avoir moins besoin, en dernier recours et dans des conditions de détentions humaines et qui n’incitent pas à renforcer un ressentiment contre la société. La prison ne doit pas être l’école du grand banditisme pour ceux qui à la base y sont incarcérés pour de menus larcins.


 

-         La seule chose qui puisse éviter d’interdire certaines choses évoquer plus haut dans ce rapport, c’est le simple bon sens, la mesure, la sagesse, l’équilibre, la lucidité et la clairvoyance. Le seul moyen de tendre vers cela, c’est de vivre dans une société plus ouverte sur l’autre avec plus d’amour, d’harmonie et de partage. Pour arriver, rien n’est plus simple et motivant : Cultiver et Se cultiver, Eduquer et S'éduquer ... Partager avec l’Autre la Culture et sa culture. Il faut un accès le plus massif possible aux cultures par Internet : L’Histoire (de l’histoire mondiale jusqu’à la plus locale), les sciences humaines et techniques, la géographie, les langues, les philosophies, la littérature … Tout œuvre d’un défunt artiste doit tomber dans le domaine public et son exploitation commerciale n’en sera que limiter. Il faut absolument numériser l’ensemble des savoirs et connaissances de la Terre et de l’Humanité. J’entends déjà dire les conservateurs et les bibliothécaires crier au scandale et je les rassure : Il faut tout numériser pour donner accès à ces oeuvres à l’ensemble des citoyens de la planète mais dans le même, il faut impérativement préserver et perpétuer ces trésors matériels que sont les œuvres d’art et les livres. L’un n’empêche pas l’autre, l’un permet l’autre. L’immatériel et le matériel doivent cohabiter harmonieusement et les individus pourront consulter les œuvres matérielles et auront toujours besoin de guide dans leur désir de culture. Les bibliothèques donc ne disparaîtront pas et au contraire reprendront un rôle crucial et social de première importance. Elles seront un repère. Car le problème du tout immatériel, c’est les dérives néfastes qui peuvent en découler. Si tout est numérisé et que disparaissent progressivement toute trace matériel et physique des œuvres, des abus révisionnistes et négationnistes pourront poindre ci et là jusqu’à une aliénation dangereuse comme dans  1984 où le ministère de la Vérité n’est rien de plus que celui du mensonge et de la falsification permanente. Nous devons garder les œuvres physiques comme repère, comme guide et comme trésor à protéger et faire perdurer. Soyons plus forts que ceux qui ont intérêt à nous affaiblir. Se cultiver, c’est s’émancipé et dépassé sa propre condition physique et matérialiste pour transcender son être par la pensée, les pensées et la richesse spirituelle. C’est cela qui peut nous rendre moins avide surconsommer, de dilapider et de jalouser les biens de son voisin … ou alors nous resterons de grands enfants manipulables…

 

900px-Bandeau_portail_culture_-wikipedia.jpg
 

-         Les armées militaires sont une force mais leur utilité militaire doit s’amoindrir pendant que son utilité citoyenne doit, elle, s’accroître au plus vite. Les armées sont un moyen de déploiement rapide de personnes formées et coordonnées sur des terrains d’opérations tels que des incendies de forêt, des tremblements de terre, des inondations, en cas de construction urgente d’infrastructures pour la santé, l’eau ou l’école…  Ce serait sûrement une des évolutions les plus souhaitables du monde militaire. Il ne faut pas le supprimer car il faut toujours être en droit de combattre et de se défendre face aux violences et aux obscurantistes mais les armées doivent évoluer, pacifier et aider les peuples en difficultés à s’élever et s’assumer mieux encore. Aucune nation n’est en dehors de l’Histoire mais c’est l’Histoire qui fut en dehors de certaines nations et cela pour mieux servir les intérêts de nations plus puissantes. En effet il est plus facile de corrompre un pouvoir et ces quelques centaines ou milliers de dirigeants pour les armer et qu’ainsi ils musèlent leurs peuples que d’aider un peuple à se rendre compte qu’il est immensément riche si ces ressources primaires sont payés à un prix équitable et sans vampires intermédiaires… Un service militaire civile de 12, 18  ou 24 mois pourrait ainsi être mis en place et l’idéal serait que ce service se passe à l’étranger pour qu’ainsi tous les jeunes acquièrent une expérience linguistique, humaine, de travail et de partage qui soit réellement forte et qui constituerait une partie de la vision du monde de ces jeunes qui basculeraient ainsi dans le monde adulte. Le but n’est pas de les user et les abuser mais les élever à l’âge adulte avec les responsabilités et les libertés que cela permet.

 

 

-         Créer l’envie. C’est simple à comprendre. L’humanité n’aurait pas volé ou marché sur la lune si elle ne l’avait pas voulu. Il a toujours fallu des visionnaires et des mythes pour faire progresser et évoluer l’Humanité. Nous devons de manière pédagogique , didactique , persuasive et éclairée montrer à quel point il est important de prendre tout l’ensemble de ces points en considération ainsi que bien d’autres qui seront à évoquer en concertation avec des acteurs tels que les politiciens, les économistes, les sociologues, les géopoliticiens, les scientifiques, les syndicalistes, les lobbys représentant les grandes entreprises et industries, les hommes de médias (direction des chaînes télé et radio, publicitaires …), les penseurs et les philosophes. Des institutions doivent être créées pour la gestion du niveau mondial jusqu’au local des différents projets mises en œuvre.

 

Réveiller en Nous la Conscience Du Monde , De L'Autre , De La Beauté à Préserver Dans Toute Sa Richesse, Sa Luxuriance, Sa Diversité , Sa Rareté ... "Peer Gynt" D'Edvard Grieg ... Nous Ne Sommes Qu'au Balbultiement , Qu'Au Prémice Du Printemps de L'Humanité ...


 

Mais en ces heures sombres pour la France, je ne puis m’empêcher de parler de ce débat sur l’identité nationale qui a été relayé à un second plan pour faire place dans les médias au débat sur la Burqa. Je Vous invite à ce propos à lire l’article écrit à cet effet sur mon blog : http://blogbuzzterre.over-blog.com/article-la-burqa-contre-le-string-minimum-un-vrai-debat-sur-l-identite-nationale--43774700.html

 

 

  caricature-large.jpg

 Un débat résumé en une caricature qui parle d'elle-même ...
 


Pour revenir à l’ensemble du propos de cet essai, il faut aussi bien faire la distinction entre Grands Patrons et patrons de PME – PMI. Quand certains critiquent les salaires des patrons, ils entendent bien sûr tout particulièrement ceux des grands groupes internationaux (type Vivendi, Alcatel…). C’est d’ailleurs aussi pour cela que toute situation doit s’adapter aux réalités diverses et variées qui seront rencontrées. Ce qui est important, c’est de préciser  les intentions et celles-ci doivent être claires : améliorer le sort de l’Humanité, de la planète, de la vie et enfin faire évoluer le système économique pour qu’il serve l’intérêt de l’ultra majorité et non que l’ultra majorité serve une infime minorité et se contente des miettes que leur laissent ceux-ci en leur faisant croire que ce n’est pas possible autrement à force de leur ramollir leurs cerveaux en les abreuvant de violence (même avant les films d’horreur étaient suggestifs alors que maintenant il y a des gros plans à outrance de sang et de torture), de sexe, de publicité, de divertissements… Il faut cesser de croire et espérer que nous avons "une chance" d’avoir une place dans leur monde et ce ne doit pas être ce monde que nous désirons car il détruit à courte échéance la vie et les ressources de la planète. Ouvrir les Yeux, même si cela peut faire mal . Réfléchir , même si cela peut faire mal . Repenser le Monde, même si cela est complexe. Gandhi disait «Le fatalisme a des limites. Nous devons nous en remettre au sort uniquement lorsque nous avons épuisé tous les remèdes.» Maints grands auteurs, journalistes, politiciens et autres disent que nous sommes face à de formidables opportunités de repenser le monde, tout réinventer, récréer en s'adaptant aux nouvelles problématiques auxquelles l'Humanité est et sera confrontée selon toute vraisemblance très rapidement. Nous Devons être cette évolution et être écoutés par ceux qui toujours analysent les problèmes pour mieux justifier leur inaction au lieu de les analyser pour les résoudre. Ces mots , cet essai évolutif ne saurait être et avoir sens sans VOUS car vos mots, remarques, critiques et contradictions ont déjà permis de l'enrichir de manière réelle. Maintenant , cet essai se veut l'introduction à la réunion, le rassemblement de conseils sur les sujets économiques, sociales, écologiques... réunissant des personnes de tout horizon qui ont l'intelligence d'esprits de vouloir remettre les choses en questions , de les réévaluer à l'aune de ces nouvelles problématiques et d'eux mêmes savoir se remettre en question. Douter pour mieux avancer, pas plus vite mais mieux....

 

 

Tous ces mots peuvent sembler bien innocents et idéaliste mais ce n’est pas un argument pour contredire sur le fond ces idées. Et ma personne n'est pas la seule à essayer d'apporter sa pierre à cet édifice et je vous renvoie par exemple aux écrits très intéressants de Vincent Vauclin (http://lemomentestvenu.wordpress.com/lire-2/ ouvrage sur le Post Capitalisme, critique du Néo Capitalisme comme je l'appellerais) Alors, je vous le demande, vous quelles sont vos idées ? Sont-elles à la mesure de l’importance et de la complexité des problématiques qui se jugulent les unes aux autres ? Proposez, débattez, partagez et faites converger les idées et propositions pour que celles-ci se transforment le plus rapidement possible en acte. Ne pas transformer les droits de l'Homme en simples droits du consommateur est une lutte de l'esprit permanente. N’ayons pas le cœur rongé par le cynisme, l’ironie, l’amertume, la rancœur et la résignation. Sans tout cela, d’autres que moi, que nous, ferons la révolution et de par le monde les bains de sang de la contestation et de sa répression souilleront les terres fertiles que nous aurions pu faire pérenniser en rassemblant nos forces au lieu de nous diviser par nos faiblesses. Nos seules forces : en parler autour de nous pour recréer une conscience politique de masse et être volontaire et non résigné. Les institutions finiront par en avoir vent… Sinon…

 

 

 

  9ème Symphonie de Beethoven , l'Ode à la Joie ... La vie est Belle , dans sa beauté comme son atrocité, dans son unicité comme sa diversité, sa grandeur comme sa bassesse ... Tout reste à construire ... Anticiper pour ne pas subir ... Avoir conscience pour s'élever ...

 

Pour toute demande d’infos supplémentaires, pour un exemplaire du Ice Water Project : symbolique13@hotmail.com

Repost 0
Published by Benjamin Blizard ( Thierry Chapin ) - dans environnement écologie économie sciences
commenter cet article
9 février 2010 2 09 /02 /février /2010 23:45

Dans l'attente de trouver un Editeur (Toute proposition étant la Bienvenue et à étudier), Vous pourrez consulter, partager, échanger, critiquer et faire vos remarques sur cet essai pour l'enrichir . VOUS êtes l'amélioration de ces mots et ces mots ne sauraient avoir sens sans vos apport. Merci à Vous. Cette version n'est pas définitive mais s'inscrit dans le cheminement de propositions nécessaires, convergentes, concertées et coordonnées pour donner une vision positive de l'avenir en l'anticipant pour que Tous puissent mieux s'y épanouir et moins le subir... Etre gravier dans ce nouvel édifice d'un monde meilleur plutôt que lourde pierre du mur du silence, cela est la seule prétention de cet ouvrage. Faites Tourner Le Lien de cette 4ème partie !!!




crise2.jpg


L’actualité est riche en évènements stigmatisant les difficultés de nos infrastructures  modernes à gérer une évolution qui se traduit par de moins en moins d’emplois, de plus en plus de productivité et donc de rentabilité avec de ce fait une redistribution des richesses qui s’amoindrit. Les concentrations financières rendues possibles par la crise d’Octobre 2008 l’ont montrées. Cette "fameuse" crise financière qui a permis de justifier des plans de licenciements massifs,  Moins d’emplois mais encore plus de profits pour certains. Une infime minorité… On parle toujours de gain d’efficacité pour justifier des restructurations qui diminuent le nombre d’employés. Education, santé, maison de retraite, plateformes téléphoniques, entretien des réseaux électriques, de gaz et d’eau… On en demande toujours plus avec toujours moins d’effectifs, rester compétitif comme ils disent. Ce qui tend à déshumaniser le rapport entre individus au sein même des entreprises et d’autant plus avec les clients et patients dont ils doivent s’occuper. Comment peut-on croire que l’on peut aussi bien s’occuper de personnes âgées avec toujours moins de temps, « plus d’efficacité » et donc moins d’employés ? Par contre on peut croire que cela soit plus rentable. C’est le cas et cela montre l’importance de prendre son temps avec les individus dont on s’occupe, dont on a la charge et la responsabilité. Et de là découle la nécessité de revaloriser par de meilleures rémunérations, moins de productivisme, plus d’efficacité et de qualité de relations humaines et une propagande dans les médias positive quant à ces métiers nécessaires au bon fonctionnement d’une société démocratique et épanouissante. On ne peut tolérer qu’à chaque fois qu’il y a un problème, la solution se solde par des restructurations qui diminuent les effectifs, des plans de sauvegarde de l’emploi comme ils disent... Dans l’univers des boutiques et centres d’appels où sont traités des demandes par rapport à des services concernant les technologies, il serait valorisant pour les employés d’être formés plus en profondeur sur les produits et leurs technicités plutôt que d’être formé à vendre toujours plus de services additionnels, de forfaits, d’abonnements et de conseils payant alors qu’on ne connaît pas bien les produits. Allez dans une agence Orange et parlez avec les « anciens ». Un vrai fossé peut exister avec certains.


20061101102305 precarite 


           
A France télécom, Orange donc, l’augmentation de la pression, de la mobilité, de la productivité horaire des conseillers, du passage à une logique purement commercial tend à déshumaniser la relation avec les clients, à rendre délétère l’atmosphère au travail et cela n’arrive pas que chez Orange mais aussi dans la plupart des centrales d’appels dont les grandes entreprises font de plus en plus sous traiter ce type de service. Les sous-traitants  n’ont pas les mêmes contraintes syndicales et appliquent à leurs télévendeurs (téléconseillers étant un mensonge car ils sont là pour vendre et traiter le plus de demande et les managers ont beau parlé de qualité de service, ce discours est totalement biaisé et schizophrénique dans la réalité pratique dont votre interlocuteur peut réellement parler en connaissance de causes ayant travaillé plusieurs années dans différents centre d’appels.) des méthodes encore plus productivistes, déshumanisantes et machinales. Il est facile de sortir « lessiver » d’une journée machinale où le stress et la pression sont monnaies quotidiennes. L’aliénation en découlant fait que se détendre après le travail en regardant la télévision , en jouant à sa console ou autre est presque considéré comme un luxe par le quidam qui subit cette oppression masquée… L’alcool, les drogues douces ou, pire, les médicaments étant un parfait palliatif pour lutter contre cette détresse inconsciente et cela permet de mieux accepter cette existence aliénée… Et d’autres, ils ne le supportent pas et vont jusqu’au suicide… Notre société leur dit presque : «  Vous allez mal, vous trouvez que le monde va mal et vous ne sauriez le tolérer un instant de plus ? Quoi ? Vous ne croyez tout de même pas que votre force de caractère que nous faisons passer pour une faiblesse vous permet de remettre en cause l’ordre établi ?! Vous n’imaginez tout de même pas que nous allons réellement changer les choses et les faire évoluer vers de plus positifs juste pour vos beaux yeux ? La vie , on l’aime ou… on la quitte ! Alors si vous n’êtes pas contents, vous savez ce qu’il vous reste à faire ! » C’est certes caricatural mais des fois il faut savoir passer par la caricature pour énoncer certaines vérités. A ce propos, ma personne se doit de vous rassurer en énonçant clairement qu’elle ne détient pas la vérité, personne ne la détient seul et toujours elle dépend de savoir sur quelles facettes du prisme des réalités vous vous basez et posez un jugement ou une opinion . Mais ce n’est pas parce que l’on ne détient pas LA vérité, que l’on ne peut énoncer certaines vérités. La nuance a son importance et comme il est essentiel de dire que je ne changerai rien tout seul mais si rien n’est fait ou pas assez, les choses empireront pour tous ou presque et sauf pour ma personne qui a conscience de cela et sait être heureux et malheureux pour de bonnes raisons. Changer les choses pour tous, c’est les faire évoluer ensemble, avec dialogue et échange d’idées. Le principe de la dialectique… Faire avancer les idées en les enrichissant de la contradiction de l’Autre quitte à partir de présupposés pour mieux les affiner grâce à l’Autre …

"Foule Sentimentale" d'Alain Souchon. Il se dégage de ces cartons d'emballages, des gens lavés hors d'usage & tristes sans aucun avantage...On Nous inflige des désirs qui nous affligent ...Il faut Voir Comme On Nous Parle, Nous Parle, Comme ON NOUS parle ...


A savoir que la plupart des « vérités » ici énoncées ne sont pas miennes (je n’ai pas cette prétention mais celle de vouloir faire converger les critiques et analyses vers des solutions qui existent et existeraient d’autant si nous avions le courage de les mettre en place) mais s’inspire des pensées et penseurs de maints horizons.  Il est à ce titre indispensable de citer des sources tels que Noam Chomsky , Joseph Stiglitz, Jean Baudrillard, Gandhi , Jean-François Kahn, Pierre  Bourdieu, Karl Marx, Keynes , Hervé Kempf, Jean Ziegler , Naomi Klein, Khalil Gibran , Eric Zemmour, Dominique Wolton , Nicolas Hulot ,  Yann Arthus-Bertrand ,… Les travaux des Prix Nobel d’économie 2009 aussi Elinor Ostrom et Oliver Williamson ...

 
1xp6zhyh.jpg

 

Ces deux « Ecolo – Reporter » que sont Mr Arthus-Bertrand et Mr Hulot   résument assez simplement l’ensemble de notre problématique. Pour Mr Arthus-Bertrand : « tout est lié » pendant que Mr Hulot parle de matrice de complexité. C’est très simplement dit mais rien n’est plus vrai. Nous vivons dans un monde d’interconnexion tellement poussé que paradoxalement, notre société individualiste ne nous a jamais autant rendue dépendants des compétences et savoirs de l’Autre. Si ces compétences et savoirs se dégradent ou se perdent ne serait-ce que partiellement, et c’est toute la société moderne qui vacille. Les centrales nucléaires qui sous-traitent une partie de leurs mains d’œuvres avec des employés moins formés, se sentant moins responsables car moins considérés et qui met au placard tout employé qui ose remettre en question la qualité des ouvrages (dans les centrales beaucoup se plaignent en silence que nous soyons passés du risque Zéro au Risque Calculé. La logique économique est passée par là… en attendant un drame ? Gageons que non mais ayons-le à l’esprit. Comme certains le critiquent, avant l’on remplaçait certaines pièces avant qu’elle soit défectueuse. Aujourd’hui, on attend qu’elle le soit. La durée de vérification des tranches dans les centrales était supérieure à un mois. Aujourd’hui, elle l’est beaucoup moins. Et nous ne devons nous contenter des discours rassurant d’Areva et d’EDF qui n’ont pas intérêt à ce qu’il y ait des problèmes mais surtout que l’on parle de ceux-ci quand c’est le cas. Les maîtres élitistes de la communication de ces grands groupes savent manier le verbe et la verve pour dénigrer les critiques mais cela ne suffit pas. De nombreux faits montrent l’opacité de leur communication. Il suffit de plonger aux abords du tuyau de rejets de La Hague) … Nous arriverions à une société qui a créé des systèmes qu’elle ne sait même plus gérer correctement, par manque d’argent, de volonté et de compétences… Par régression…

 
idiocracy.jpg

     C’est ce que dépeint assez comiquement la satire américaine nommée « Idiocracy » . C’est un film qui raconte l’histoire d’une société qui se dégrade à mesure que se reproduisent les individus sous-cultivés et que les esthètes, elles, hésitent , si longtemps et tant et si bien qu’elles en viennent à disparaître… Le QI moyen se dégrade à tel point que la société n’est plus que divertissements abrutissants , violents et/ou sexuels, où la médecine ne cherche plus qu’à donner du plaisir sexuel, où les déchets s’amoncèlent jusqu’à créer des avalanches et où l’Homme ne connait plus l’eau, supplantée depuis longtemps à cause de matraquage publicitaire par une boisson qui tue les terres agricoles… « l’eau C’est juste pour les toilettes » comme ils disent… La régression au service de la consommation. Le splendide dessin animé des studios Pixar qu’est Wall-E le dépeint parfaitement. Des hommes si bedonnant qu’ils ne peuvent rien faire sans la machine qui, elle-même, les avilie et les aliène.

 

      Nous parlions plus avant de la sexualisation intrinsèque dans les relations de couples amoureux. La logique économique voudrait que l’Amour n’existe plus ou soit basé sur de mauvais préceptes et ce, à bien des niveaux. En effet, l’amour éphémère (et la multiplication des moyens de tentations de la transgression de la fidélité), c’est l’augmentation du nombre de divorces et pour ces messieurs et parfois ces dames, l’impératif d’encore gagner plus pour conserver leur niveau de vie tout en payant leur(s) pension(s) alimentaire(s). C’est aussi le principe du chacun chez soi et chacun possède ses biens. En effet, dans cette logique inhumaine, un couple ne possède qu’un lit, un seul réfrigérateur, un seul ordinateur , une seule machine à laver alors que chacun chez soit c’est la multiplication des biens matériels par deux ! Donc le sexe est encouragé, l’amour beaucoup moins ou de manières biaisées et niaiseuses…

 

"Notre Epoque" de Tarmac ....

Précédemment aussi , j’évoquais l’eau. Pour ne rien vous cacher, j’ai précédemment écrit un rapport intitulé Ice Water Project – Just Ice For All où comment le problème de la répartition de l’eau dans le monde dans les décennies à venir allait être un enjeu majeur de prospérité ou de déclin, une cause de conflits et de détérioration massive des conditions de vie pour tous sur la planète. Ce qui ne nous touche pas directement finit toujours par nous toucher indirectement. Je mettais en perspective maints problèmes et le minimum qu’il faille faire quand on critique, c’est d’apporter des solutions, ce à quoi je m’étais attelé sans que personne ou presque ne semble bon de prendre la peine et le temps de le lire. Mais là n’est pas la question. Cela parlait de la nécessité d’une coordination mondiale comme locale et d’une convergence des idées et propositions pour lutter contre les guerres de l’eau futures. J’étendis le propos à l’ensemble des autres problématiques  permettant cette convergence rendue nécessaire par le dérèglement climatique, le pillage des ressources et la croissance démographique.

 

Il doit être clair que pour qu’une organisation du travail soit réellement meilleure et durable, il faut aussi une société meilleure et durable. Plus de justice et de justesses sociales, de l’équité, de la revalorisation à la base de la société et de la modération et de la raison en son sommet. Il faut pour se faire, plus de culture, de vraies cultures et tout simplement et nécessairement plus d’amour et de partage, moins de convoitises et de vices. Nous pouvons observer que nos civilisations occidentales se sont bâties sur une religion qui prônait l’interdiction et matérialisait cette interdiction par les fameux 7 pêchés capitaux. Aujourd’hui on observe que nous avons basculé dans le système inverse. Maintenant une partie des médias aliénants en font l’apologie ! La meilleure solution passerait donc par un équilibre entre les deux et surtout moins de publicités dans le sens du vice, de la pulsion, de l’instinct, de la tentation et de l’assouvissement systématique. Cela est régressionniste car cela fait appel au cerveau primaire humain. Les acheteurs compulsifs en sont victimes comme coupables et nous sommes tous dans ce bas monde victimes et coupables, pas l’un ou l’autre, les deux. Car à la fois nous subissons le système et nous en profitions aussi, nous rabaissons et nous soumettons à lui et c’est à nous, par nous et avec nous que celui-ci doit évoluer.

 
allegorie-vertu-vice-lorenzo-lotto-13-315-iphone.jpg"Allégorie Du Vice Et De La Vertu" de Lorenzo Lotti ... Il est essentiel de vivre dans un équilibre entre ces 2 antagonismes et non dans l'extrêmisme de l'un (comme par le passé) ou de l'autre comme nous devrions le voir aujourd'hui...

Il faudra certainement repenser une partie même du financement des sociétés futures et il nous faut dès à présent ouvrir un débat avec un regard neuf sur la retraite, les retraites. C'est un vaste, très vaste sujet et nous pouvons le dire, problème (Il y aura 2 fois plus de personnes de plus de 65 ans en 2040 !). Il faut bien avoir conscience que malgré l'augmentation de l'espérance de vie, au delà de 55 ou 60ans, les statistiques montrent que les risques d'accidents professionnels sont croissants. Ces quinqua presque sexagénaires ont pour eux de grandes qualités mais malgré la course au jeunisme à laquelle le système de société occidentale fait face, l'âge est un facteur physique de défaillance. Attention, je ne parle pas donc des professions intellectuelles où là, l'âge, est plus que synonyme d'expérience mais aussi d'accumulation de celles-ci, de savoirs, de connaissances, de clairvoyance... Quand bien même la valeur n'attend le nombre des années, c'est très généralement le cas. Alors doit-on faire partir à la retraite plus tôt des individus qui vivent plus longtemps ? Non, bien sûr. Doit-on les faire travailler plus longtemps ? Rien n'est moins sûr. Mais travailler que cela signifie-t-il à 60 ans pour une grande majorité de la population mondiale pour qui, travail n'est pas terre ni synonyme d'épanouissement ? Il faut absolument créer une période transitoire entre l'arrêt de son activité professionnelle classique et la réelle retraite. Il faudra d'ici peu créer une période de 5 à 10 ans ( avec horaires dégressifs à mesure que l’on avance dans cette période, commençant à 30h/semaine pour finir à 15h/semaine) durant laquelle les presque retraités se devront de donner 9 mois par an soit des cours, encadrer les enseignants, former en entreprises, assister les élèves et/ou apprentis en difficulté. Redonner au socle social sa valeur inter générationnelle. Rappelons que sinon des méthodes radicales existent. Dans « Un bonheur insoutenable », toute personne de 62 ans se verra mourir dans l’année. Plus de vieillesse, plus de problèmes. Vous remarquerez que les 2 prononciations fonctionnent pour le mot « plus » si on se met à raisonner comme une machine, comme la machine de cette dystopie.


God2-Sistine_Chapel-adamn-et-dieu.pngTRANSMETTRE ....
 

     Ou alors, pourquoi ne pas les tuer pour en faire de la matière organique comme dans le film « Soleil Vert » avec Charlton Heston ? Et si les retraités du futur étaient les juifs du passé , des victimes transformés en coupables ? Certains pourraient en effet se demander pourquoi ils devraient payer pour la retraite d’une génération qui a laissé s’aggraver l’injustice, la pollution, l’individualisme aliénant et qui sera la première génération (hors guerre) a laissé une espérance de vie inférieure à la leur. Certains discours extrémistes pourraient utiliser ce type de fallacieux arguments à mauvais escient… Pendant ce temps là…   En permanence les effectifs de l'éducation nationale diminue et malgré la plus grande efficience des enseignants et formateurs "modernes", force est de constater que de pouvoir partager et échanger de manière individuelle et avec une plus grande proximité avec ceux qui en ont besoin, c'est une nécessité pour que demain, les générations futures soient  moins dépendantes de la technologie tout en en ayant une réelle maîtrise et compréhension.

 

             On ne peut se reposer sur l'accumulation des savoirs, connaissances et compétences acquis par nos aïeux. Il faut continuer à bâtir sur celles-ci et consolider les bases de  l'édifice sous peine d'être enseveli par celui-ci. Durant cette période (modulable à bien des égards et à aménager aux lumières de tout les aspects et protagonistes de ces problématiques), l'individu pourrait toucher sa pension de retraité majorée de 10,20,30 ou 40% ou un autre système de rémunération qui ferait qu'il serait légèrement plus payés qu'en touchant sa simple pension. Il faut savoir que toutes pénibilités intolérables seraient exclues et réduites à leur valeur la plus faible. C'est une période de transition et de transmission. Un pacte inter générationnel qui apporterait une plus grande compréhension et un plus grand respect entre les plus jeunes et les plus âgés. A chaque pays de trouver les formules adéquates à leurs spécificités propres mais cette idée pourrait s'avérer des plus utiles. Un "grand" penseur me dit : " Il suffirait que l'on fasse plus d'enfants». Ce serait comme de vouloir régler la crise économique en poussant la croissance jusqu'à détruire la ressource mère : la Terre. Au contraire, comme énoncé dans le IWP, il ne faut pas interdire les naissances mais inciter les couples à la mesure et à la raison.

 

 

 Juste Une Chanson .... "5 Sens" - Tryo ...


             
Certes, l'enfant, lui donner la vie, c'est de l'Amour. Mais au regard du monde qui nous entoure, faire aujourd'hui une famille avec 10 enfants ou plus, ce ne serait juste pas ou peu responsable car la Terre est mère nourricière mais encore faut-il que l'Homme laisse des zones préservées de l'urbanisation humaine galopante due à une prolifération pas assez ou mal contrôlée. L'enfant unique n'est pas la solution mais le monde change et c'est aussi à nous, à l'Homme de s'y adapter en prenant en considération des éléments extérieurs à ses propres envies et à l'Amour qui peut en découler, aussi noble , grand et universel soit le plus beau des sentiments. Cela va dans le sens du problème éthique de la procréation par mère porteuse et, pire, la procréation eugéniste. Il ne faut pas forcer la nature sous peine de la voir se détruire quand nous n’aurons plus le contrôle de ce que nous avons créé.


 121326061617-cerveau-gauche-cerveau-droit-icone

 

L’évidence est qu’il ne faut pas une révolution mais une réévaluation fondamentale du système pour permettre une Prospérité Durable Pacificatrice car l’évolution ne doit pas être dans la régression , l’austérité ou la privation mais dans la modération, la consommation raisonnée et l’élévation culturelle qui permettrait à tout un chacun de se poser des meilleures questions et de moins ressentir certains besoins complètement futiles et aliénants… s’émanciper… Anticiper. Tant d’hommes et de femmes « modernes » se baladent dans les rues tels des panneaux publicitaires et se croient plus intelligents car à la mode. A en croire la publicité Renault : «  Bien dans son époque, bien dans sa Twingo » Dans cette pub, ils montrent que l’époque est à la dégénération, une mère satisfaite que sa fille ait enfin trouvé du travail, le travail étant danseuse de charme… Quelle perspective émancipatrice pour la femme moderne que de retourner un siècle en arrière ! L’émancipation féminine , ce ne doit pas être d’être libre de se rabaisser à l’homme et que l’homme fasse pareil envers la femme. Rappelons aussi que de dire que le plus vieux métier du monde est la prostitution est un mensonge qui omet de dire que c’est l’esclavage le premier de tous. Les pubs Renault sont très révélatrices. La dernière est une jeune fille dont il serait bon de savoir l'âge que Renault ose lui donner qui laisse échapper des préservatifs de son sac face à sa grand mère qui en garde un pour elle au lieu de lui faire comme elle le craignait ... " Mamie Est Dans le Coup ! " Une autre dit : « signe extérieur de richesse intérieure ». On arrive par ce biais sémantique à superficialiser notre monde interne en l’extériorisant. Ce que l’on possède extérieurement nous révèle intérieurement. C’est une ineptie dangereuse et fallacieuse… La publicité… Autre exemple avec le journal gratuit Direct Soir:« après le travail: le plaisir » On ne peut résumer une existence libre, spirituelle et épanouissante à cette dualité aliénante: Produire et Consommer. Cela crée de la frustration pour tous ceux qui ne peuvent vivre ainsi, qui s’occupent des autres et ne vivent pas que dans l’hédonisme infantilisant (le concept d’adulescent est à la fois réalité et création mercantile, le principe de la poule et de l’œuf… Mais comme statistiquement l’adulescent consomme plus et plus futilement que l’adulte, la société de consommation en fait l’ « apologie »… Qu’en est-il du métrosexuel ? La réponse est dans le premier exemple…) A chacun son degrés de perméabilité et/ou d’imperméabilité à ces messages mais dire qu’en rien nous ne sommes influencés par cela est la pire des dénégations. Ayons l’humilité de l’avouer. La première des intelligences est d’admettre sa bêtise. La première des bêtises est d’admettre son intelligence .A ce jour essayons d’admettre que nous pouvons être stupide, cela nous rendra plus intelligents, surtout pour comprendre l’Autre, son intelligence comme sa bêtise.

 

paradoxe.jpg
 

     L’humanité du futur a donc besoin de grands projets collectifs pour s’adapter aux problématiques du monde qui l’entoure et se dégrade. Elle aura aussi besoin de grands projets individuels où la culture, l’amour et le partage (aussi innocent soient ces mots, ils sont essentiels) doivent avoir une place majeure et prépondérante. Maîtriser, équilibrer, réguler, expliquer plutôt qu’interdire. Il faut un management qui soit force de propositions et d’aides directes à ceux qu’ils supervisent. Ils ne doivent pas être là pour mettre de la pression mais guider et faire aller de l’avant en ayant pour objectifs la qualité du service et du relationnel avec le client sans avoir à formater celui-ci pour gagner en productivité. La croissance et l’économie doivent être revisitées pour que leurs principes ne se fassent pas au détriment des êtres humains qui devraient toucher plus le fruit des bénéfices créées et il faudra expliquer à l’ultra minorité d’ultra riches et de riches de cette planète que même si ils ont gagné cet argent, ils n’en méritent pas forcément la totalité qu’ils ont à présent. Si ils sont riches, c’est aussi car d’autres, beaucoup plus nombreux et moins riches qu’eux, les ont enrichis en achetant leurs produits ou les fabriquant. Ils doivent leurs richesses aux peuples et à la société sans laquelle ils n’auraient jamais été riches financièrement. Alors quand ils décèdent, il est absolument nécessaire qu’une grande partie revienne aux états si ceux-ci sont gérés sainement. Il y a une limite aux héritages qu’il faudra mettre en place, pourquoi pas même 20.000.000 d’€. Cette somme est énorme et au-delà, qui peut honnêtement prétendre les mériter alors qu’ils ne sont que fils ou filles de ? Avec cette somme maximum, ils feront déjà partis des 1% les plus riches de la planète ! Et pourquoi pas exonérer ces sommes de tout impôt. Mais au-delà, c’est indécent au regard des souffrances qui s’étendent de par le monde. De plus, cet argent qui servira à la société donnera une chance à ces enfants de vivre tout simplement dans un monde viable. Sans cela, il n’y aura pas assez d’investissements financiers pour permettre de créer l’équilibre nécessaire à la poursuite de la vie sur la seule planète où la vie existe : La Terre. Notre seule et unique maison et ce pour encore un bon moment avant que la conquête spatiale ne permette massivement d’émigrer de la terre. Nous serons tous morts d’ici là mais il faut le préparer. Il faut léguer aux générations futures les clés d’un monde viable et à faire progresser  avec l’intelligence de l’amour , de la culture, de l’éducation et du partage.

 

     Il faudra aussi avoir le courage de parler de certaines re-nationalisations nécessaires. Il faut déjà comprendre et percevoir que la plupart des privatisations se sont faites au détriment des citoyens. Le plus invraisemblable est de voir comment les états ont livré aux mains d’une infime minorité le résultat fructueux d’un investissement à long terme des citoyens qui finançaient ces entreprises avec leurs impôts. en France, qui a financé les autoroutes ? GDF ? EDF ? France Télécom ? Qui, aujourd’hui en récolte les fruits ? Les grands actionnaires et en général, l’actionnariat d’entreprises (les salariés) et de petits porteurs représentent la majorité de ceux-ci en nombre mais seulement quelques % en terme de valeurs. Qui finance en grande partie les laboratoires pharmaceutiques ? L’état. Qui en récoltent les bénéfices quitte à « contraindre » certains médecins à sur-médicamenter certains de leurs patients ? Est-ce logique et équitable ? Doit-on faire évoluer la situation ? Il semble que oui aux dires de nombreux économistes, politiciens et penseurs. Les services psychiatriques devraient par exemple investir plus dans le nombre de personnels encadrants et moins dans certains médicaments qui jettent dans la torpeur ceux qui les consomment. On ne peut traiter systématiquement des maux psychologiques ou psychiatriques par des médicaments car certes, il est plus facile et rentable de prescrire des médicaments que de passer plus de temps à comprendre et soigner les maux de l’esprit, les traumatismes et les névroses de certains patients. Cette facilité, c’est le choix des sociétés totalitaires décrites par Huxley ou Levin. Pour éviter le mal être, les individus se servent de médicaments, drogues légales qui empêchent ce mal être mais annihilent en partie la raison et le libre arbitre.

 
marchands-du-temple-11.jpgAu delà des religions , La symbolique de Jésus Chassant Les Marchands Du Temple est un exemple du non aveuglement qui doit être nôtre pour que la Société soit régie par l'intérêt général de Tous et non l'intérêt particulier de quelques uns...

      Rappelons nous aussi des films tels que « Mission Impossible II» où le personnage maléfique s’empare d’un virus pour mieux s’enrichir avec le vaccin… sombre échos à une certaine grippe qui prit tout les noms pour nous effrayer et réveiller en nous des peurs enfouies qui nous font accepter plus facilement comme des « sauveurs » ceux qui apporteront les vaccins… Il faut se souvenir que le Tamiflu a été créé par un laboratoire pharmaceutique dont Donald Rumsfeld était un des principaux dirigeants (ancien ministre de la défense sous W. Bush et membre du PNAC – Project for a New American Century… J’invite toute personne voulant se cultiver et qui n’est pas empêtrée dans ses certitudes à lire sur Internet ce qu’il en est dit et aussi ce qu’ils disent sur le site officiel de ce Think Tank Néo-conservateurs http://fr.wikipedia.org/wiki/Project_for_the_New_American_Century ). Le Tamiflu a été interdit au Japon après que plus de 20 personnes décédèrent à cause de ce produit. Il est important de voir que certains laboratoires pharmaceutiques ne nous veuillent pas forcément du bien mais nos biens. C’est une sournoise duplicité. Autre film : « Requiem For A Dream » Ce film traite de l’addiction aux drogues que sont les drogues dures, l’argent, les médicaments et la télévision. Une vieille femme finit par devenir folle car le système de santé ne prend pas le temps de comprendre son problème. Elle est traitée sans aucune attention ni humanité et elle finit par devenir ce qu’on lui martelait qu’elle était. A force de dire à certains qu’ils sont fous, ils finissent par le croire… Goebbels en avait fait un maléfique art au travers de sa propagande. Au regard de la série documentaire d’Antoine De Maximi , « J’irai dormir chez vous » , il est affligeant d’entendre un enfant iranien lui demander si vraiment il était terroriste … Ils le deviendront … Transformons en ennemi ceux dont nous désirons exploiter les richesses… Même Avatar de James Cameron donne ce triste exemple de manipulation.


The Man Who Sold The World - David Bowie ... L'homme qui a vendu le monde...
Repost 0
Published by Benjamin Blizard ( Thierry Chapin ) - dans environnement écologie économie sciences
commenter cet article
8 février 2010 1 08 /02 /février /2010 23:43

Dans l'attente de trouver un Editeur (Toute proposition étant la Bienvenue et à étudier), Vous pourrez consulter, partager, échanger, critiquer et faire vos remarques sur cet essai pour l'enrichir . VOUS êtes l'amélioration de ces mots et ces mots ne sauraient avoir sens sans vos apport. Merci à Vous. Cette version n'est pas définitive mais s'inscrit dans le cheminement de propositions nécessaires, convergentes, concertées et coordonnées pour donner une vision positive de l'avenir en l'anticipant pour que Tous puissent mieux s'y épanouir et moins le subir... Etre gravier dans ce nouvel édifice d'un monde meilleur plutôt que lourde pierre du mur du silence, cela est la seule prétention de cet ouvrage. Faites Tourner Le Lien de cette 3ème partie !!!

 

 

n1197232391_30041939_2395.jpg 

"La Guerre  C'est La Paix , L'esclavage C'est La Liberté , L'Ignorance C'est La Force" (Big Brother dans "1984" de Georges Orwell...) Une autre affiche montrant  un humain avec une tête en forme de caméra de surveillance dit : "1984 n'était pas supposé être un manuel d'instruction"... C'est vrai . C'est une Dystopie qui veut prévenir d'où pourrait venir le danger et où il nous mènerait... Pas besoin d'être adepte des théories du complot pour voir en ce roman une oeuvre majeure du XXème siècle. Pour lutter contre les théories du complot et les complots : les lumières du savoir, de l'éducation et de la curiosité... Si Politiques Vampiristes il existe, elles ne sauraient survivre aux lumières de cela donc le problème des complots et théories qui en découle s'estomperait...
 

 

Il est temps de parler de romans d’anticipation. Les plus célèbres sont de loin les plus importants et je ne peux qu’inviter quiconque souhaite approfondir ces thématiques de lire 1984 de Georges Orwell, Le Meilleur des Mondes d’Aldous Huxley, Fahrenheit 451 de Ray Bradbury, Un Bonheur Insoutenable d’Ira Levin ou bien encore L’oiseau d’Amérique de Walter Tevis. Ces livres sont des mises en garde et c’est à nous de ne pas les oublier. La télé réalité a absorbé le phénomène Big Brother pour que celui-ci rappelle plus au quidam une émission télévisuelle aliénante avec des modèles sous cultivés à suivre (soit disant représentatifs de la société… de la société qui les arrangerait du moins. Et quel plaisir d’être idiot en se croyant plus intelligent que ces mièvres personnages) plutôt qu’une société totalitaire où Big Brother sait tout, voit tout et s’immisce dans la vie de tout à chacun jusque dans son esprit. Une société durement décriée par Georges Orwell dans 1984 où les 3 vérités et préceptes assénés sont : «  La Guerre c’est la Paix, l'Esclavage c'est la Liberté, l’Ignorance c’est la Force. » Quand on voit qu’aujourd’hui on se targue d’aller faire la paix pour mieux faire les va-t-en guerre on se rend que le fameux « Civis Pacem, Para Bellum » de Jules César n’est plus à la mode. En effet il semblerait que l’on puisse inverser la maxime dans sa structure en disant « Civis Bellum, Para Pacem » soit : qui veut la guerre, prépare la paix. Les complexes industrialo-militaire tiennent donc un double discours des plus ambigus et adaptent les réalités en fonction de leurs besoins d’écoulement de stocks. Ceux-là mêmes qui font pression, chantage, corruption et/ou menace sur des protagonistes de la vie civile pour qu’ils acquiescent à leurs besoins, se protégeant toujours derrière les emplois qu’ils créent (ce sont les mêmes qui, sans scrupules, dans le même temps font fermer et délocaliser des entreprises et licencient massivement quand cela leur est nécessaire… par appât du gain et du toujours plus.)

Paroles de Dwight D. Eisenhower qui portant était loin d'être un pacifiste mais quelqu'un de lucide et clairvoyant...

Quant à l’antagonisme entre liberté et esclavage, il est clair que le crédit, les crédits sont un principe d’esclavagisme moderne empêchant maintes contestations des peuples qui ne peuvent se permettre de descendre dans les rues à chaque fois qu’ils désireraient se faire entendre sous peine de pertes de revenus et d’expropriation qui peut en découler. Quand on observe que les banques depuis la crise ont bénéficié de taux de crédit avoisinant 0% et qu’ils prêtent rarement en dessous de 3,5 , 4 , 4,5 % , on voit le bénéfice massif et l’injustice qui en découle. Ne parlons pas des crédits revolving qui abusent de la faiblesse et crédulité de certains. Pour l’Ignorance, symbole de force, il en est déjà fait cas précédemment.

En ce qui concerne « le Meilleur des Mondes » ou bien même « Un Bonheur insoutenable », il y est fait cas d’une société où l’Amour est proscrit, les médicaments prescrits et le sexe sans sentiments est religion. Quand on regarde le glissement de nos sociétés où le tout sexe fait légion,  où les reportages sur les relations amoureuses entre individus sont résumés à dire que « le Sexe, ça compte pour 50% de la réussite d’un couple dans la durée », cela peut effrayer. Mais ce n’est qu’un début. Maintenant on peut entendre ci et là que cela compte à 70%... et pourquoi pas bientôt 80, 90 et finalement 100% . Les accrocs sots iront mêmes jusqu’à dire 110 % ! Et Le meilleur des mondes deviendra le pire… Le nôtre.  Si de plus nous perdons nos repères avec une histoire falsifiée, condensée, résumée et de par trop oubliée par un manque de vraie culture, Fahrenheit 451 qui dépeint une société où lire est interdit et tout livre se doit d’être brûlé. L’autodafé érigé en modèle de société… Le modèle actuel est plus subtil : Lire est autorisé mais tant est fait pour en dissuader pendant que les caméras ne sont pas obligatoires mais qu’on incite orwelliennement chacun à étaler sa vie en ligne … ou 1984  décrivant la dictature du chiffre, des chiffres falsifiés et constamment remodifiés au gré des restrictions infligés aux peuples comme étant un progrès. Les chiffres tronqués du chômage et de l’insécurité en France sont éloquents à cet endroit. Ceux-ci  deviendront des réalités insidieuses et pernicieuses.

3028046397 d04364268b o

Il faut rajouter à cela, une société où tout est sous contrôle et contrôlée. Des caméras de surveillance, jusque dans nos foyers et où tout doit être su. Une surdose de vérité pour mieux cacher les vrais mensonges. On voit que la Télé Réalité, la Peoplisation et la presse qui va avec ont transformé bon nombre de citoyens en véritables commères, qui jugent et critiquent leurs prochains à travers des grilles de lectures insidieusement décalquées en nos âmes. Ces mêmes individus sont les premiers à parler d’eux-mêmes comme si ils étaient interviewés par ces émissions et cette presse et leurs remises en question se font sur des sujets aussi futiles que leur apparence, leur look, l’intérieur de leur domicile et reproduisent ce modèle sur leurs enfants. Quand un quidam prétend regarder la télé pour se vider la tête après sa journée de labeur mais pardi qu’ils se fourvoient. En effet, pour se vider la tête par encore plus de vacuité télévisuelle, encore faudrait-il se l’être remplie pendant la journée de quelque chose d’autre que l’aliénation du travail routinier (certains de mes lecteurs ne se retrouveront pas dans ces écrits et tant mieux. Cela veut dire qu’ils ont la chance d’avoir un métier épanouissant et une rémunération confortable. Que ces lecteurs soient éclairés : Vous n’êtes pas la majorité et beaucoup vous envient.) La télé réalité a permis d’instituer le rêve de devenir célèbre comme une valeur. Et aujourd’hui, sur internet, combien de dizaines de millions d’individus étalent leurs vies dans le vain espoir de se faire remarquer de la sorte ?! Ils et elles exposent leurs vies, leurs sentiments, leurs ressentis, leurs photos de soirée qui parfois sont pitoyables et allant jusqu’au pornographique. Les mœurs d’une partie de la jeunesse sont extrêmisées et cette partie est grandissante à mesure qu’on leur fait croire que des cas particuliers martelés dans les médias sont des généralités, des banalités. A force de montrer certains jeunes qui prennent de la cocaïne, cette drogue a tendance à se banaliser dans une partie des établissements scolaires. 

752432197_fbce8fdd_wide_photopds_com_couture_thomas_the_rom.jpg"Les Romains de La Décadence" de Thomas Couture...

             La prostitution passive un problème ? Ils nous montrent des documentaires qui en font l’apologie, qui sont comme de véritables modes d’emploi pour passer à l’acte en tant que clients ou « vendeuses ». Ne parlons pas du tourisme sexuel où là aussi certains médias sont très condescendants malgré leurs discours (Les images ont plus d’impact et la coupure pub les stimule dans leurs instincts primaires. D’où la duplicité de certains types de dénonciations d’une partie des médias… Le « fameux » Droit de Savoir de TF1 en est un exemple).
TF1 ose diffuser 1 reportage sur le jeu du foulard et tout les jeux de cap et pas cap qui peuvent se faire à l'école. A ce titre, je pense que le film "Jeux d'enfants" a peu d'influence sur les comportements comparé à des émissions du type Fear Factor . Mais qui donc déjà diffusait cette émission où on demandait à des personnes en manque de reconnaissance d'être cap ou pas cap de se "dépasser" en faisant n'importe quoi ?! TF1 Pardi ! TF1, la seule chaîne qui à force de nous lessiver nous transforme en tâche ! C'est cela le plus effrayant dans la duplicité des médias qui à la fois dénonce et amplifie des phénomènes ... C'est sur que la personne qui se sent mal, qui est déjà déséquilibré, faites lui voir l'intégrale de la Série Les Experts et il pourra devenir un redoutable serial killer en puissance et qui ne se fait pas capturer car à même de déjouer tout les pièges élucidés dans cette série.

 

         Grâce à la télé réalité et au « rêve du quart d’heure de Gloire » dépeint en son temps par Andy Warhol, de plus en plus de personnes peuvent être surveillées à leur insu et avec une espèce de consentement aliénant. On installe de plus en plus de caméras de surveillance et donc on traite la délinquance en s’occupant des conséquences et non en traitant en profondeur les causes du marasme contemporain. Car si Big Brother nous observe, les plus démunis aussi. Dans ce monde interconnecté, ils voient comment vivent les privilégiés, les envient et si les médias leur jettent en pâture toujours plus de sexe et de violence, plus de sexy et d’arrogance, il est hélas normal que les dérapages continuent de la sorte et parfois même s’amplifient. A ce titre, l’interdiction pure et simple de la publicité pour messagerie coquine et la Call TV auraient un côté réellement plus positif que négatif. Pertes de recettes publicitaires et financières en faisant croire que personne n’a LA réponse pour aller vers l’élévation du niveau culturel des individus (personne ne l’a seul et il n’y a pas Une réponse. Elles sont multiples et convergentes), dans un monde où l’être humain prime sur la logique, la machine économique, c’est un devoir que de le faire. A nous d’être contre ce système et de se faire entendre car les premiers qui souhaitent nous contrôler (pour notre bien soi-disant) sont les premiers à détester qu’on les surprenne dans leur intimité. Les images « volées » de Brice Hortefeux, de Nicolas Sarkozy ou bien encore Eric Besson en attestent. Ils veulent censurer leur image et la lisser pendant qu’ils souhaitent imposer la vidéo surveillance pour nous « protéger ». Alors filmons-les pour s’en protéger de la même sorte ! Ou, donc, réglons le problème des causes au lieu de légiférer sur les conséquences. Même aux Etats Unis le Patriot Act a été remis en question car restreignait les libertés individuelles. Il serait par la même préférable que la Police retrouve son vrai rôle de protection et de prévention du peuple plus que de contrôle et de répression physique et/ou pécuniaire de celui-ci. L'explosion du nombre de gardes à vue est symptomatique de cet état de fait.

 



          Dans ces sociétés, ils dépeignent les dérives totalitaires de la machine technologico-économique, l’économie de marché qui, avec l’appui de la technologie moderne, devient la directrice, dictatrice de la vie des individus. Alors qu’il est clair que la machine doit servir l’Homme et non le contraire. Nous verrons dans les années à venir de plus en plus de conflits en rapport à la passation de force de travail de la robotique par rapport à l’être humain. Cela a déjà commencé. Une fois de plus, nous le pouvons. Supplanter le travail humain par la machine. La logique économique le voudrait et y tendrait. Mais donc, est-ce car nous le pouvons que nous le devons ? Demain nous pouvons faire exploser la terre 4 fois avec toute la force de frappe nucléaire mondiale. Le voulons-nous ? Le ferons-nous ? La robotique et la robotisation industrielle doivent avoir des limites sous peine de révoltes. Les recherches en robotique doivent tendre sur le nucléaire et la colonisation spatiale, domaine où le travail humain se fait dans des conditions dangereuses et précaires. Les robots auraient leur utilité dans le contrôle des cœurs de réacteurs nucléaires et éviteraient l’exposition aux radiations pour les travailleurs de ces centrales (les chiffres officiels étant complètement partiaux et orientés dans le sens de la fluidité du marché.). Cela créera de formidables opportunités pour les chercheurs et l’industrie et sans impacter sur le nombre de travailleurs. Humains et robots doivent travailler en complémentarité, non se vampiriser l’un et l’autre. Autrement la logique économique serait remplacée par la logique robotique et l’être humain n’en serait que d’autant plus une variable ajustable… Un chiffre… une société déshumanisée… Est-ce cela l’évolution ? C’est du moins ce que critiquent ces différentes dystopie (donc qui décrivent l’inverse de l’utopie…) .

evolutionnn.jpg

          Prenons un cas simple et concret du côté néfaste de la robotique et d’une solution pour mieux valoriser les emplois qui pourrait être supprimés à cause de celle-ci : Les relevés de compteurs Electrique, de Gaz et d’Eau. Ces relevés, ce sont des emplois (à temps plein ou en intérim pour l’eau en particulier) et donc des êtres humains qui travaillent et font tourner l’économie. Demain et presque même dès aujourd’hui on pourrait supprimer ce travail humain en remplaçant chaque boîtier de relève par de mini terminaux transmettant par signaux ondulatoires ou autres les informations d’évolutions de consommations. Nous le pouvons mais le devons-nous pour autant ? Ne pourrait-on pas renforcer la formation de ces releveurs pour que ceux-ci deviennent des conseillers terrains qui prennent le temps de discuter et d’analyser les consommations avec les clients qui le souhaitent ? Combien de clients se plaignent de la mauvaise qualité, du manque de professionnalisme de certains releveurs qui sont embauchés au coup par coup ? Cela renforcerait leurs compétences, la qualité des prestations et la satisfaction client de manière réelle et non juste avec des enquêtes statistiques médiocres et cela nécessiterait de l’investissement dans des outils technologiques performants (mini ordinateurs avec base de données clientèle disponible en temps réel…). Robotisation ou amélioration pour l’Homme ? Au Japon, ils veulent mettre des robots en place pour aider les personnes âgées au lieu d’êtres humains, des  cyber-nounous et autres. Doit-on suivre ce chemin même si la prolifique et riche création japonaise en matière de Mangas dépeint des mondes où la technologie est omni présente ? Elle n’en est pas moins avilissante. Sinon, pourquoi l’humanité devrait elle encore exister ? Les robots seront plus forts, intelligents, rapides, réactifs … plus parfaits… La perfection, c’est la quête de la déshumanisation. « Nobody’s Perfect » comme clame la maxime et Orwell en convient : « Ce qui constitue l'essence d'être un être humain, c'est de ne pas rechercher la perfection.» Donc la course au perfectionnisme aveugle, vanté, prôné et martelé dans la presse féminine et maintenant masculine, c’est la course vers la déshumanisation et la monétarisation de tout les rapports entre êtres humains, qui n’en seront plus vraiment par la même tout en étant convaincu, au contraire, d’en être les meilleurs représentants… Ils écraseront les autres de leur vacuité. Chaque être est lié à l’Autre. Ce lien ne doit pas être que monétaire ou superficiel.

fresque-web.jpg
              Nous devons à ce sujet parler de démographie et de bioéthique. Nous voyons qu’aujourd’hui, il devient possible dans certains endroits, certaines nations et en totale liberté ou sous couvert d’une certaine discrétion, de faire appel à une mère porteuse pour avoir un enfant, son enfant. C’est un sujet très délicat car il touche ce qu’il y a de plus précieux : la vie, l’amour et la transmission. En effet, quoi de plus beau quand on ne peut pas avoir d’enfants que de pouvoir faire appel à une tierce personne qui « loue » son ventre pendant 9 mois en quelque sorte (ce qui n'a donc rien à voir avec la procréation assistée mais est de l'assistance à la procréation). C’est effectivement une grande injustice que de ne pas pouvoir procréer quand la vie et la nature vous en empêchent, vous l’interdisent en quelque sorte. Quand nous voyons la détresse de ces parents face à cette incapacité, nous ne pouvons qu’être touchés dans nos âmes et avoir pour ces individus de la compassion. Une fois passée ce stade de la compassion face à la détresse de son prochain, il faut remettre en perspective les choses. Nous sommes aujourd’hui plus de 6 milliards d’êtres humains et nous serons bientôt 9 milliards. 1 milliard d’êtres humains sur terre vivent dans une carence alimentaire et avec des problèmes d’accès à l’eau potable. Des enfants meurent par milliers tout les jours dans une quasi indifférence fataliste (chacun dira : mais qu’est-ce que je peux y faire ? C’est sur que seul rien n’est possible car seul nous ne sommes rien ou si peu. Ensemble nous transcendons la simple addition de nos personnes).

surpopulation

   Et pendant ce temps, les coupables indirects de ce massacre légal, ce sont les pays occidentaux et donc nous, enfin seulement si nous considérons que nous vivons en démocratie et que nos politiciens reflètent la volonté du peuple qui l’a élu. Donc nous sommes aussi responsables de la misère d’une partie du monde ou alors si nous sommes contre, il faut se révolter contre notre pouvoir qui ne fait pas ce pourquoi le peuple l’a élu. L’occident n’en est plus capable. Il est lâche, individuel, résigné, fataliste et divisé… Machiavel l’avait dit : « diviser pour mieux régner ». Alors dans nos pays, de pauvres petites âmes (sur lesquelles les médias ont fait pleurer dans les chaumières… Goebbels et la compassion et l’émotion, c’est toute une histoire de la Propagande moderne qui commence par sa théorisation scientifique au début du XXème siècle par Edward Bernays le neveu de Sigmund Freund. Je vous renvois aux écrits de Noam Chomsky sur l’ensemble de cette histoire et l’article wikipédia qui en est un bon condensé : http://fr.wikipedia.org/wiki/Propagande ) désirent faire appel à une mère porteuse ou même maintenant, choisir le sexe de leur enfant ou tomber enceinte après la ménopause…

   « Bienvenue à Gattaca » . Un film d’anticipation qui montrait les dérives de l’eugénisme (Ne faisons pas l'amalgame avec la procréation assistée mais lions-les malgré tout dans ces écrits qui essaient d'anticiper des dérives...). On voit un médecin d’origine juive pratiquer ces opérations face à des parents infantiles, trop gâtés, qui souhaitent une fille car ils ont déjà 3 garçons (« je veux, je paye, j’aurai » puérile. On n’achète pas la vie !). Désolé pour cette provocation mais si Adolf Hitler était encore en vie, il se ferait un plaisir et un devoir que d’embaucher ce médecin pour qu’il continue ces travaux et recherches pour améliorer la race aryenne et qu’ainsi elle tue encore plus de juifs ! C’est provocateur de présenter cela ainsi (et c’en est l’unique but) mais c’est surtout paradoxal et honteux remis dans son contexte historique. Ce médecin dit qu’il le fait car il n’y a pas de lois contre. Une fois de plus, c’est un exécrable usage de la liberté que de ne pas avoir de conscience. « Si sciences sans conscience n’est que ruine de l’âme » pour Rabelais, connaissances et libertés sans conscience ni limites n’est que ruine de l’Homme. C’est effrayant de voir que sous couvert de compassion et d’émotion illustrées par des cas individuels on en arrive à des aberrations collectives qui font que l’on donne plus de chances à des êtres qui ne sont pas encore nés (et qui ne naîtront pas « naturellement ») qu’à certains déjà nés et qui mourront plus vite à cause indirectement de ces nouveaux arrivants, produits d’un nouveau monde où il existe des « supermarchés » de la natalité.

Salvador-Dali--Enfant-geopolitique-observant-la-naissance.jpgSalvador Dalí, "Enfant géopolitique observant la naissance de l’homme nouveau "(1943).

           Alors il faut aider les couples qui ont ces problèmes dans les pays les plus riches comme les plus pauvres, faire tout ce qui est possible et "naturel" ( La fécondation In Vitro peut malgré tout être considérée comme faisant partie de cela car la grossesse est faite par la mère )  et pourquoi pas leur proposer une adoption d’un enfant qui aura "la grande chance" d’être sauvé de sa misère (dans le cas d'orphelins donc) au lieu d’être enfoncé dans celle-ci. Et même si heureusement beaucoup d'enfants dans les pays pauvres ont une famille, il existe plus d'une famille prête à faire adopter leur enfant (soit par appât du gain et hélas cela existe, soit par envie que leur enfant ait plus de "chance"). Dans les pays plus favorisés, ce type n'existe pas réellement, pas de la même manière. Mais faire un business des mères porteuses (si infime et altruiste soit ce type de démarche, ils sont existants et tendent à se développer et malgré les critiques, il est important de se rendre compte que l'altruisme et les bons sentiments cachent maintes dérives qui ne sont brèves de comptoirs. Avis aux Contempteurs) et des enfants à la carte, c’est fasciste et inacceptable au vue des problèmes démographiques que nous connaissons. Georges Clémenceau, dans sa grande clairvoyance, disait : « la guerre ! C’est une chose trop grave pour la confier à des militaires. » On pourrait et devrait donc dire : la vie et les sciences ! Ce sont des choses trop graves pour les confier à des médecins et des scientifiques ( et il en est de même pour la politique, l’économie, l’écologisme ou le journalisme… D’où la nécessité d’interdépendance positive entre ces groupes et de conseils regroupant ces diverses professions pour débattre et proposer). Je veux dire en cela que ceux qui ont la connaissance, les savoirs, ce ne sont pas nécessairement les plus à mêmes d’avoir la sagesse suffisante pour orienter éthiquement leurs recherches dans les domaines respectifs qui sont les leurs. Quand on cherche, souvent on finit par trouver. A ce rythme là, à force de chercher en matière de génome et de clonage, nous pourrons bientôt cloner des êtres humains et faire en sorte qu’ils soient plus puissants, plus forts, plus « intelligents », plus productifs… Des robots en somme ! Peut être n’était-il pas si innocent que ce soit un mouton le premier animal cloné… Faire de même avec l’Homme et c’est transformé l’humanité en mouton de panurge… Et pourquoi procréer soit même quand les machines le feront mieux que les femmes ? C’est ce qui se passe dans « Le Meilleur des Mondes » Les bébés naissent en incubateurs et dès la naissance, ils savent quel sera leur rôle et à quel caste ils appartiennent. Bien sûr les chercheurs actuels se targuent de vouloir guérir certaines maladies grâce à ces recherches mais ce sont de dangereuses boîtes de Pandore qui sont ainsi ouvertes. Le chemin de l'enfer est pavé de bonnes intentions comme dit l’expression. A force de vouloir sauver et aider quelques uns, nous finirons par perdre et desservir la grande majorité.

Pandora.jpgPandore, De Jules Joseph Lefebvre . 1882 . 

           Il est de ce fait important de comprendre et observer que souvent rares sont ceux qui ouvrent les boîtes de Pandore et utilisent les maux libérés par leur curiosité. Einstein, par ses théories, ouvrit une boîte de pandore et la bombe atomique fut créée. Le père de la bombe atomique n’est pas Einstein mais Robert Oppenheimer (aidé de Leslie Groves). Il n’a fait qu’ouvrir des voies dans lesquels d’autres se sont engouffrées. Si souvent cela se passe la sorte et c’est bien pour cela qu’il faut faire comprendre aux scientifiques que malgré leurs bonnes intentions et leur bonne foi, ils ont à penser aux conséquences de leurs découvertes si elles finissent entre de mauvaises mains. Sans ce raisonnement, c’est  soit par inconscience, par naïveté ou alors par appât du gain qu’ils ouvrent ces dangereuses voies. Le passé nous l’a montré. A nous d’en tirer les leçons.

aaaaaaaaaa.jpg

           Et à ce titre, nous pouvons en tirer au niveau de La Poste et de la politique donc aujourd’hui en France. Imaginons un instant que Mr Xavier Darcos soit de bonne foi à propos du changement de statut de La Poste. En effet, face à l’ouverture prochaine à la concurrence, La Poste se doit d’être forte et donc d’être capitalisée. L’Etat sera le seul actionnaire et financera cette capitalisation avec les Milliards de ses concitoyens, l’argent de nos impôts. Nous aurons donc toujours le même service et la garantie de ce ministre qu’aucun bureau de Poste ne sera fermé et il le dit sur son honneur et en connaissance de cause des difficultés engendrées par ces fermetures étant lui même un ancien élu local. Mais comme tout ministre, il finira par changer. Comme tout gouvernement, celui-ci sera remplacé. Et que fera le prochain gouvernement et son ministre du travail ? Comment utiliseront-ils ces changements qui faciliteront sa privatisation ? Pour France Télécom ou GDF , sont-ce les mêmes ministres et gouvernements qui ouvrirent le capital et finirent par privatiser ces sociétés cruciales à la société française et qui ont été financées par nos impôts des décennies durant pour au final profiter à une infime minorité ? Ne peut-on donc pas légitimement se poser la question du devenir de La Poste au regard des promesses passées qui n’ont pas été tenues ?

Je n'aime pas cette mise en scène mais les images , elles , parlent d'elles mêmes. Elles ne montrent pas Mr Sarkozy menteur mais un système politique incapable d'aller à l'encontre d' "impératifs" économiques supérieur à la puissance étatique. Ne stigmatisons les individus mais le système qui y concourrent. Faisons évoluer le système et les individus suivront cette voie...

       Il suffit de voir les promesses de Mr Sarkozy au sujet de Gaz De France. Les images le montrent promettre une ouverture limitée du capitale et résultat, ils ont ouvert les vannes à la privatisation. En ce sens, le ministre qui avait fait cette promesse est devenu le président qui ne l’a pas tenue. Quand on entend aujourd’hui que l’ouverture des magasins le dimanche était une promesse de campagne et qu’il tient à tenir cette promesse aujourd’hui, on se demande sur quelles grilles de lectures base-t-il ses promesses tenues ou pas. L’argument fallacieux face au travail le dimanche est de dire qu’il l’a promis, qu’on l’a élu pour alors il le fait. Donc les gens ont voté pour Mr Sarkozy pour travailler le dimanche, uniquement pour cela à écouter ces dires. Mais cette mesure comme tout un autre ensemble qu’il avait promis était basée sur une conversion de la France au modèle économique Anglo-Saxon, soit, le même qui a plongé les finances et l’économie mondiale en crise. Ce qui a sauvé la France par rapport à la plupart de ses voisins, c’est justement ses spécificités et son modèle social. Cette mesure qui est contre le cours actuel de reflux de l’économie de marché néo libéral montre que le gouvernement n’a pas compris le malaise et le mal être qui touche les Français dans sa majorité.

Allegorie-de-la-France-sous-la-figure-de-Minerve--copie-1.jpgAllégorie de la France sous la figure de Minerve (la Sagesse) qui foule aux pieds l'Ignorance et couronne la Vertu guerrière par Sebastiano Ricci en 1718. Aujourd'hui la connaissance , l'éducation et le savoir partagé peuvent remplacer les apparats guerriers...

    Toujours ou presque aux mêmes de faire des efforts et toujours les mêmes qui profitent d’un système et d’une justice à 2 vitesses. Pendant que certains vont devoir travailler le dimanche (même si soit disant en étant payé 2 fois plus et sur volontariat, nous connaissons bien la réalité : aujourd’hui c’est ainsi, le prochain gouvernement assouplira tout cela et les employés seront contraints de l’accepter ou perdront leurs emplois), payer plus de franchises médicales, de taxes sur le pétrole, sur le tabac(un petit plaisir pour étouffer et accepter son mal être… et qui permet aux fumeurs de cotiser pour une retraite qu’ils n’auront que d’autant moins qu’ils fumeront trop et sachant que l’inflation ne tient pas compte du prix du tabac), sur l’alcool, plus de PV , de contrôles, de contraventions, de contraintes (tout doit aller plus vite mais on sanctionne les conducteurs qui vont trop vite… sous couvert encore de compassion et d’émotion envers les victimes… zéro victime sur la route, c’est zéro liberté. Que veut-on ? La sécurité ou la liberté ? La liberté est un danger dont il faut savoir payer le prix. Il faut certes des limites mais en permanence celles qu’ils imposent nivellent par le bas… l’égalité dans la médiocrité de la part de ceux qui sont contre l’égalitarisme ! Et la Tolérance Zéro , n’est-ce pas l’intolérance ? Où est l’indulgence ? Avant la Police protégeait plus qu’elle ne contrôlait. Aujourd’hui c’est l’inverse. On ne fait pas vraiment de prévention routière mais de la culpabilisation routière. Dès qu’on allume son véhicule, nous sommes des criminels en puissance à les croire… Et eux alors, qui sont-ils ces pions du système ?!) , de flexibilités horaires, d’annuités pour la retraite… pendant qu’on offre un Bouclier Fiscal aux plus favorisés, que les artistes sont au dessus des lois (affaire Polanski et ce qui en découle…) et qu’être le fils du premier ministre permet une semaine d’être relaxé dans une histoire d’harcèlement routier obscur et la suivante d’être reçu avec son père par le Pape au Vatican… Jean Marie Bigard le méritait nettement plus. L’impunité et la déconnexion entre le monde réel de l’ultra majorité et les surréalités de certains nantis, c’est ce que dénonce Eric Zemmour avec justesse à plusieurs reprises.


Gageons Que Ces Mots Ne Tombent Pas Face Au Mur De l'Indifférence , Au Mépris, Au Contentement Mais Aussi Face Aux Aigris , Aux Rabats Joie Et Aux Contempteurs ... Ceux-ci sont Aussi Des Armes De Destructions Massives...

Repost 0
Published by Benjamin Blizard ( Thierry Chapin ) - dans environnement écologie économie sciences
commenter cet article
8 février 2010 1 08 /02 /février /2010 01:44

Dans l'attente de trouver un Editeur (Toute proposition étant la Bienvenue et à étudier), Vous pourrez consulter, partager, échanger, critiquer et faire vos remarques sur cet essai pour l'enrichir . VOUS êtes l'amélioration de ces mots et ces mots ne sauraient avoir sens sans vos apport. Merci à Vous. Cette version n'est pas définitive mais s'inscrit dans le cheminement de propositions nécessaires, convergentes, concertées et coordonnées pour donner une vision positive de l'avenir en l'anticipant pour que Tous puissent mieux s'y épanouir et moins le subir... Etre gravier dans ce nouvel édifice d'un monde meilleur plutôt que lourde pierre du mur du silence, cela est la seule prétention de cet ouvrage. Faites Tourner Le Lien de cette 2nde partie !!!




"Respire" de Mickey 3D ...


           Mais il doit être tout aussi normal qu’il y ait des limites. La liberté de Friedman, c’est l’esclavage moderne pour la majorité des peuples de ce monde. La liberté, ce n’est pas de ne pas avoir de limites, c’est avoir des repères collectifs comme individuels , avoir la conscience de l’Autre et quelque soit son rang , c’est de respecter la dignité de l’Autre. "Nous sommes esclaves des lois pour pouvoir être libres" disait Cicéron. Autant donc que les lois soient bonnes , justes et protègent le peuple dans sa globalité. Le plus faible et le plus pauvre se devrait de respecter le plus fort et le plus riche mais seulement si celui-ci en retour en était capable. Et pour se faire il faut revaloriser les salaires de bases et redonner des responsabilités et de la dignité aux salariés avec plus de formation continue, de sécurité de l’emploi et de vision à long terme de leur emploi. En effet, comment voulez-vous motiver des gens qui, malgré le rouleau compresseur médiatique aliénant, se rendent plus ou moins compte de la manière indigne et abjecte dont ils sont traités ? Le seul bon moyen, c’est la peur et le divertissement. Cela marche. La guerre aussi. Est-ce cela que nous voulons ? Est-ce là donc l’héritage et l’empreinte que nous laisserons sur cette terre aux générations futures ? N’avons-nous pas de meilleurs héritages à léguer à nos enfants ? N’ont-ils pas mieux à offrir à leurs progénitures que des dizaines, des centaines de millions voire des milliards de $ ou d’€ à léguer ? A quoi serviront leurs milliards quand ils auront pillé et stérilisé la terre, la vie et leurs vies qui ne sauraient plus s’épanouir dans un monde ravagé par la cupidité, la course à la performance, la concentration financière, la frustration, l’humiliation , la soumission et l’élimination ? Trop d’argent ne fait pas le bonheur. Trop d’argent ne fait surtout pas la Vie. Aujourd’hui, il l’a détruit et réduit sa diversité.

heritage_1183372471.gif "La Terre produit assez pour satisfaire les besoins de chacun mais pas pour satisfaire l'avidité de Tous." Gandhi.


Nous pourrions comparer le système néo libéral à un capitalisme de forêts tropicales. En effet, nos sociétés sont basées sur le même type de strates. Plus on descend dans les couches de la forêt et plus il y a de richesses et de diversités mais moins il y a de soleil et de force pour donner une vigueur équitable à toutes les plantes. Résultat, les grands arbres qui les surpassent captent le soleil, en laisse suffisamment pour que survivent la flore en dessous d’eux et ces grands arbres se nourrissent du déclin et de la décomposition des plantes à leurs pieds. Eux toujours dominent au dessus et en dessous, la vie et la mort s’alternent pour les nourrir. Ces arbres sont trop gros et comme toutes ces richesses s’entassent dans une verdoyante opulence, on peut avoir l’impression que c’est le meilleur modèle qui soit pour que la vie s’épanouisse car celle-ci est foisonnante mais pas vraiment équitable. Car vivant est ce modèle ; mais étouffant est ce modèle. Prenons la savane. Aux premiers abords, on pourrait croire que la vie y est moins riche. En fait, la vie y est plus espacée. Les grands arbres sont moins hauts mais sont plus forts . Les petites plantes sont disparates mais plus robustes. Chacun capte du soleil et le partage à meilleur escient en ombrageant moins son voisin. La faune peut s’y développer en symbiose avec la flore et cette faune est composée d’animaux plus volumineux car on peut s’y déplacer plus aisément. A chacun d’adapter cette métaphore du capitalisme de savane face à celui de forêt tropicale. Doit-on tous se marcher dessus pour accéder à une place au soleil que nous n’avons que très peu de chance d’atteindre car il y aura toujours de grands arbres pour nous voiler la lumière ? Ou ne peut-on pas vivre sans obligatoirement convoiter le soleil de son voisin et créer le sien propre avec plus d’harmonie et de respect pour ce qui nous entoure, ceux qui nous entourent avec moins de compétition et d’élimination ?

intnl-community-symbol.jpgSymbole d'union Internationale...

Une fois les salaires de base revalorisés, les responsabilités (il faut que chacun se sente investit d’une mission, de responsabilités pour que les choses évoluent positivement dans le rapport entre l’entreprise et ses salariés. Leurs hiérarchies obtiendront de meilleurs résultats avec eux si ils sont mieux payés et respectés, valorisés. Ils ne sont pas qu’une donnée variable et ajustable) et la dignité retrouvée, il faudra bien trouver l’argent quelque part. Que fait-on ? On crée de nouvelles taxes pour le peuple ou l’on taxe l’infime minorité ultra-favorisée ? Ou limite-t-on les ressources maximum accumulables  par un individu ? Quelle barrière (car il doit y en avoir une, d’une manière ou d’une autre, c’est une nécessité pour ne pas forcément reproduire des modèles sociaux néo-féodaux) peut-on induire dans le système sans restreindre la liberté d’entreprendre et le droit à la propriété privée pour l’ultra majorité des peuples ? Il faudra que des commissions, des conseils composés de politiques, économistes, syndicalistes, petits et grands patrons, philosophes et penseurs... se réunissent pour convenir d’une logique convergente pour des accords équitables .

Nous voyons qu’aujourd’hui le scandale des primes des Traders éclate au grand jour. Mais ces mêmes traders ne sont-ils pas simplement l’arbre qui cache la forêt ? Loran Deutsch (acteur et nouvellement historien, féru du moins de celle-ci et ampli de la passion de la partager) osait une comparaison intéressante ayant pour postulat que les traders ne sont que les vassaux des temps modernes des nouveaux empires économiques. En effet, ils partent guerroyer sur le champs de batailles de la finance et sont récompensés par leurs rois, détenteurs des multinationales, forteresses imprenables dont l’influence et le pouvoir dépasse celui des simples états. Un système Néo-Féodal oligarchique où les élites se reproduisent entre elles (Comme le somptueux mariage de Delphine Arnault avec l’héritier de la dynastie Gancia… Un mariage où le microcosme élitiste était réuni dont quelques ministres et notre cher président français…) . Par leurs lobbyings, leurs pressions et leurs cercles de connivence ils font voter bon nombre de lois aux parlements des plus grandes nations, si démocratiques et républicaines soient-elles ou se targuent de l’être. Mais parler des bonus des traders seulement seraient effleurer et par la même éviter le vrai débat des « sur-rémunérations » ou dotations dans tout les domaines autres que la simple finance.

bling-bling.jpgC'est sûr que le Bling Bling est ridicule, qu'il représente le gaspillage et la tentation ostentatoire de la pseudo réussite affichée jusqu'à l'overdose ... Mais il n'y a pas que cela qui représente les dérives des rémunérations excessives d'une infime minorité des concitoyens de la planète. Ce n'est qu'un subterfuge pour mieux cacher la vraie richesse, les vraies richesses financières (art, patrimoine, actions ...)

En effet, rien ne saurait changer sans une réévaluation des gains des stars du showbiz et du sport-business. Mais attention, je réponds ici à Mr Sarkozy qui trouve soit disant cela scandaleux comme énoncé ci-dessus. Mais il le dit pour mieux justifier la rémunération des grands patrons en France. Ici je lui réponds que l’un n’empêche pas l’autre, l’un permet l’autre. La rémunération des uns est aussi scandaleuse que celle des autres car les 2 sont symptomatiques du système actuel. Ils en sont la résultante et sont intrinsèquement liées. Comment voulons-nous donner envie à nos enfants d’aller vers des métiers essentiels au bon fonctionnement de sociétés démocratiques si en permanence on leur donne comme modèles d’épanouissement des millionnaires footballeurs, des chanteurs , des acteurs et des top model qui travaillent au coup par coup ou simplement une partie de leur existence (pour les sportifs et les mannequins) et qui, ensuite, ont tout loisir de dilapider leurs fortunes dans les voitures de luxes, les logements un peu partout sur la planète et pour les plus fortunés dans des jets privés ou Yacht aux mesures indécentes ? Comme le rappelait Nicolas Hulot, de nos jours, certains font les choses non car elles sont nécessaires ou qu’il y un a vrai besoin mais juste car ils en ont les moyens technologiques et surtout financiers. C’est le cas de la piste de Ski en plein désert à Dubaï et tout les complexes et îles artificielles qu’ils y construisent! Une réelle aberration face à la rareté nouvelle des ressources primaires qu’il nous faudra savoir gérer plus humblement, respectueusement et durablement. La quasi faillite de Dubaï devrait être un signal d’alarme puissant.

Burj-20Dubai.jpgLa Burj Dubaï risque de bien mal porter son nom du haut de son kilomètre de haut prévu à l'origine car même ceux-ci ne sauraient y prétendre. Une caste supérieure le pourrait seulement... En un lointain temps , des écrits parlèrent de ces tours, les décrièrent, nous avertir ... De Babel à Icare , il n'est pas bon de se prendre pour Dieu, quel que soit son nom...
Pieter-20Bruegel-20l-27Ancien--20la-20Tour-20de-20Babel.jpg

Il faut ajouter à ces stars de la musique, du sport, du cinéma et autres, les personnes qui gravitent autour de ces personnalités… les producteurs, managers, agents… Certains sont trop payés, sans limites et pour la musique et le cinéma, ce sont les mêmes qui font pression sur les médias et les artistes pour faire entonner que le piratage est un scandale qui détruit le milieu artistique. Nous ne sommes pas les dindons de la farce qui doivent régler l’addition de leurs trop luxueuses soirées. Si demain ces célébrités et leurs entourages étaient payés plus raisonnablement, les substantielles économies pallieraient à la baisse des ventes des CD’s. Conjuguez à cela qu’un artiste ne doit pas gagner sa vie comme un rentier mais en pratiquant son art (concerts, représentations théâtrales… Ces rémunérations sont historiquement celles de l’artiste et on ne devient pas acteur, chanteur, peintre ou sportif pour l’argent mais par passion. Qu’aurait été l’œuvre de Van Gogh si celui-ci avait vécu dans l’opulence ?! Les meilleures œuvres des artistes sont souvent les premières car ensuite l’argent les inspire plus que les aventures et mésaventures d’existences troubles et troublées d’où l’on peut tirer l’inspiration qui touchera un public…) et qu’il n’est pas normal qu’en un single certains gagnent plus que d’autres en toute une carrière artistique. Ce système est dépassé. Le Star System ne doit plus être et les soirées blanches tropéziennes et autres sont d’un temps où la prise de conscience de cela n’était pas. Aujourd’hui elle l’est. Ou alors l’Ignorance continuera d’être et le règne de certains sera sans limites ni partages.

Propagande-anti-communisteFaire Passer Pour Des Communismes Ceux Qui Téléchargent "Illégalement" Est Digne Du Maccarthysme ... Progrès ? Régression ? Bêtise Quand Cela Est De La Sorte Instrumentalisé ...

Télécharger, ce n’est pas le mieux qui puisse être fait mais tant que le prix des CD ou DVD servira à engraisser les désirs mégalomaniaques d’une poignée d’artistes et leurs producteurs, cela peut être traduit comme un acte militant pour certains. C’est compréhensible sans forcément que j’incite à cela. De voir qu’aujourd’hui des « artistes » dont le seul vrai talent était de vendre des albums insipides et aliénants sont en train de se casser la figure est assez délectable (ils n’ont que trop gagné d’argent dans la bulle spéculative des biens de consommations culturels). La loi veut contraindre à empêcher le peuple de télécharger gratuitement de la musique et des films abrutissants (mais toutes et tous ne le sont pas) pour qu’il paye dûment pour son aliénation. Pour les artistes qui ont du talent : tournez, faites de la scène et pas besoin de rouler en Porsche. Si de plus il y a moins de Star System, les vrais bons artistes auront plus d’espaces d’expressions. Moins faire la pub d’une poignée de « Superstars » , c’est plus de place pour les autres. Quand on voit le réalisateur du plus grand succès de tout les temps pour un film français en France dire que le téléchargement est une honte et qu’il faut une loi pour l’empêcher, comment peut-on ne pas trouver cela mesquin et cupide de sa part ? Il trouva que le téléchargement , c’est ce qui l’avait empêché de battre Titanic , et alors ? Plus de 20 millions d’entrées, n’est-ce pas suffisant ? Vouloir toujours plus et sans limites, cela fait perdre la raison … ou alors, c’est qu’il est mal entouré. J’ai payé ma place au cinéma. J’ai ri. J’ai ensuite entendu ses propos et j’ai téléchargé son film en toute légèreté le laissant avec son maigre butin amassé de 16 Millions d’€, bouclier fiscal à 50% garanti. J’aime l’artiste talentueux et ses tordants sketchs sur EDF ou La Poste par exemple, pas l’homme qu’il est devenu ou semble être. On peut malgré tout être triste qu’il se soit fait agresser dans sa grosse Mercedes avant la sortie de son film. Maintenant il peut rouler en Tank ! Il semblait plus drôle avant de gagner ce « pactole » . La culture, c’est ce qui nous sauvera et L'éducation nous fait nous élever au delà de la simple somme de nos connaissance, savoirs et compétences. La Culture, c’est se fabriquer soi même. La culture doit être disponible et partageable.

espoir.jpg

Tout artiste mort doit voir l’intégralité de son œuvre être mise en disponibilité et consultation gratuite sur Internet et dans les lieux de savoirs, de cultures et d’éducations (bornes web dans musées, écoles, bibliothèques…). Qui peut justifier que la gratuité des œuvres d’un artiste mort appauvri ce même artiste mort ? Cela appauvrit-il le mort ou le système qui gravite et abuse des talents des vrais artistes ? Les enfants d’un artiste maudit de son vivant doivent-ils récolter plus de fruits que ceux récolter par l’artiste lui-même ? Est-ce sensé ? Il y a des sommes conséquentes qui sont à investir dans la culture et de l’argent gravite autour des artistes talentueux vivants ou morts sans qu’il leur profite réellement. Une partie servira à financer la culture, les richesses et les diversités de celles-ci. On peut trouver aussi beaucoup d’argent dans la publicité… Quand à ceux qui disent que tant que l’on pourra faire des bénéfices en vendant des armes et marchandant donc la mort d’autrui, la guerre ne cessera pas, il serait donc logique de parler de re-nationalisation dans certains secteurs cruciaux à la Prospérité Durable Pacificatrice (qui ne devrait donc pas être une douce expression qui cacherait le : « enrichissement personnel et de quelques uns à court terme avec bains de sang d’inconnus vivant à l’autre bout du monde à la clé ». Parler de contrôle de l’armement, c’est une nécessité. Tant que les armes seront faites par des sociétés privées, certains trouveront toujours des bénéfices dans la discorde et le chaos…).

 

La Concubine de L' Hémoglobine de MC Solaar ... Un Message D'Espoir Car Faire Un Constat, Des Constats, C'est Le Début Du Progrès...

L’argent leur fait tourner la tête, pour ceux qui en gagnent trop et sans limites, qu’ils en gagnent moins et avec des limites. L’argent mieux réparti permettra d’avoir des intermittents payés décemment et qui seront motivés dans leurs missions essentielles à tout spectacles, concerts, films, téléfilms, pièces de théâtre, émissions télés… La qualité de la culture n’en serait qu’améliorer. Pour les sportifs, à chaque fois on nous rabâche que si ils sont payés autant c’est car ils sont très forts, rares et que c’est la loi du marché, bref, le même topo que les grands patrons. C’est exactement de cela dont nous parlons : modifier cette loi sans limite. Je ne vous apprendrai rien en affirmant que l’argent pourri le sport et les sportifs.

corruption.jpg

A ce niveau, l’argent pourrit les sportifs, les artistes comme les hommes d’affaires et les politiciens. Une des pires choses dans tout cela, ce sont les pressions, chantages et menaces dont ils peuvent être l’objet. Aux Etats-Unis, de sombres sociétés ou organisations viennent démarcher les sportifs universitaires pour leur offrir leurs vices lors de « sympathiques » soirées : sexe, drogue, alcool ou autres. Quand ils deviennent professionnels, ces mêmes personnes se rappellent à leur bon souvenir et « bonne » générosité en échange de matchs truqués. Ceux qui refusent : on les menace de divulguer des photos, des informations sur leur passé ou celui de membres proches de leur famille … on les menace directement même et, pire, on menace leur famille… Les paris dans le sport sont un gigantesque business qui ne peut qu’inciter à la triche, à la corruption et au dopage. Pour les politiciens, préparons une recette. Prenez un politicien plein de convictions et d’honnêteté. Faites-le élire et mijoter à feu doux en subventionnant sa campagne et en lui payant des déplacements luxueux. Trouvez sa faille et ses vices et comblez-les d’une bonne dose de contentement de ceux-ci. S’il aime les femmes, faites lui croire qu’il est irrésistible en engageant une prostituée de luxe pleine de finesse. Faites-le ramenez par la prostituée dans une chambre hôtel ou une somptueuse demeure truffée de micros et de vitres teintées. Enregistrez et laissez infuser. Vous obtiendrez un servile et honteux politicien prêt à tout pour cacher la vérité sur lui et ses déviances. La manière la plus simple et directe étant la corruption monétaire mais celle-ci ne marche qu’avec les vulgaires arrivistes sans idéaux mais qui sont prêts à dire de belles phrases pour que l’on vote pour eux… Tous ne sont heureusement pas comme ça mais ceux qui le sont d'une manière ou d'une autre gangrènent et déteignent sur l'ensemble de la classe pour une partie des individus qui amalgament Politique et Politiciens, ce qui n'est donc pas toujours semblable.

busheuropetour8

Ou alors habituez-les au luxe, que le luxe soit addictif. Les convictions s’estomperont à mesure que l’ambition grimpera. Offrez de somptueux voyages, payez les pour des conférences à 100 000 $ de l’heure, faites leur croire qu’ils appartiennent à la famille et à leur club, mettez-leur dans les pâtes des secrétaires et stagiaires aguicheuses, des journalistes troublantes, mettez-les dans des situations embarrassantes (mise en scène sadomaso, avec des prostituées mineures ou non…) et le tout, en les rassurant que de toute façon c’est ainsi qu’il doit en être et vous obtiendrez un superbe résultat : des politiciens élus par le peuple mais qui sont au service d’intérêts privés tellement puissants qu’ils dépassent le pouvoir des états et dont les méthodes de certains n’ont pas à rougir devant l’histoire de la première moitié du XXème siècle, avec une petite touche de Maccarthysme , de mafia à l’Italienne, à l’Américaine ou à la Russe et une pincée de dictatures Africaines et/ou Sud Américaines maintenues en place autant « qu’affaire se peut ». Si certains ont les moyens de nous faire parler, d’autres ont les moyens de les faire taire, de nous faire taire … Bien sûr, tout les politiciens ou sportifs ne sont pas complices mais combien sont-ils à avoir été approchés en ce sens ? Combien à accepter ces avances et donc à en subir les funestes conséquences que sont la perte de leur indépendance, de leur éthique et donc de leur crédibilité ? … Mais revenons aux stars et aux sportifs par cette question : Comment peuvent-ils oser prétendre en leur âme et conscience mériter de tels salaires face à ceux qui changent vraiment la vie des gens au quotidien ? Qu’ils gagnent plus, c’est une chose et pourquoi pas. Mais autant et parfois pour le dépenser si futilement et puérilement  ?! C’est aux médias entre autres de changer les modèles sur lesquels se basent les jeunes générations en regardant la télévision.

lenine_coca-cola.jpgCertains ne verraient rien à redire à cette photo de par leur ignorance. La publicité flatte celle-ci pour s'approprier des images, des icônes qui  à la base les contredisent, les critiquent. Le Big Brother de la Télé-Réalité en est une autre illustration...

Ces stars du petit écran sont pour la majorité le seul moyen qu’ils entrevoient  d’accéder à ces richesses sans compter qu’en France par exemple, il y a plus d’individus à penser qu’ils ont une chance de devenir millionnaire grâce au loto plus que grâce à leur travail… Douce illusion et impôts consentis par ces joueurs en vue d’un vain espoir qu’on leur offre pour mieux les soumettre à cet ordre établi. Les médias ont donc un rôle à jouer pour changer ces modèles et ces exemples donner en pâture pour surtout offrir « du temps de cerveaux disponibles à Coca Cola » comme l’expliquait étrangement cyniquement Patrick Le Lay, ex directeur de TF1. La télé réalité a grandement contribué à ce nivellement par le bas des besoins créés pour le peuple. Et à ceux qui répondront « oui mais moi, si je ne veux pas suivre ces préceptes, je ne le fais pas » A ceux là je répondrai d’observer dans la rue la jeunesse et de voir comme elle est plus perméable à ce genre de discours que leur simple personne car ils n’ont eu pour repères plus aisément que ces préceptes assénés (Et acceptons enfin de dire que nous sommes plus ou moins idiot parfois malgré notre intelligence et donc tous plus ou moins perméable aux messages de réclames consuméristes. A part Gandhi, je ne vois pas qui pourrait dire cela et encore peut-être a-t-il bu du Coca et le reconnaîtrait-il avec sagesse malicieuse).  Relions à cela toutes les émissions de Psy Show où un étalage « pornographique » de Pathos a lieu et flattent les ignorants dans leur ignorance en les invitant à assumer leurs bêtises plutôt que de s’en extraire en s’élevant au-delà des citadelles du consumérisme poussif. En France Jean-Luc Delarue a fait beaucoup de mal à ses téléspectateurs… A lui aussi. C’est la moindre des choses que cela est déteint sur lui-même mais c’est bien triste. Ses émissions sont sirupeuses, condescendantes, compatissantes, faussement conviviales et cordiales, stigmatisant des comportements déviants pour mieux en faire la norme. C’est leur choix… du moins l’illusion de celui-ci… Comme de faire croire à un jeune qu’en ayant un style rappeur ou roots, grunge ou surfer, cela fait de lui un rebelle ! Etre rebelle dans notre société actuelle, c’est de ne pas faire partie de ces styles pour chacun desquels il existe des produits consuméristes adaptés qui feront qu’en leur faisant croire qu’ils disent « merde » à la société, en fait, ils les enrichissent et agrandissent leur pouvoir et leur contrôle sur leurs esprits. Car une fois qu’on se croit « rebelle » , l’esprit se repose , il est moins sur ses gardes.

 


Une Petite Vidéo Pour Conclure Cette 2nde Partie . Charlie Chaplin, un génie et une scène Anthologique. Ne Pas Oublier...

Repost 0
Published by Benjamin Blizard ( Thierry Chapin ) - dans environnement écologie économie sciences
commenter cet article
7 février 2010 7 07 /02 /février /2010 20:20

Dans l'attente de trouver un Editeur (Toute proposition étant la Bienvenue et à étudier), Vous pourrez consulter, partager, échanger, critiquer et faire vos remarques sur cet essai pour l'enrichir . VOUS êtes l'amélioration de ces mots et ces mots ne sauraient avoir sens sans vos apport. Merci à Vous. Cette version n'est pas définitive mais s'inscrit dans le cheminement de propositions nécessaires, convergentes, concertées et coordonnées pour donner une vision positive de l'avenir en l'anticipant pour que Tous puissent mieux s'y épanouir et moins le subir... Etre gravier dans ce nouvel édifice d'un monde meilleur plutôt que lourde pierre du mur du silence, cela est la seule prétention de cet ouvrage. Faites Tourner Le Lien de cette 1ère partie !!!


VOICI :

Elevation-a19545133.jpg

"Mieux vaut allumer une bougie que de maudire les ténèbres" (Lao Tseu)

vinci-homme-vitruve1.jpg

« Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire. » (Albert Einstein).

 

 



Introduction.

 

 

 

A la base, il m’avait été demandé de faire un essai comme une somme de réflexions sur la réorganisation du travail. Le sujet est complexe et la pensée mérite les mots nécessaires à son développement. A force de résumer et synthétiser, on finit par dissoudre la substantifique moelle de ce que l'on tente de développer. Synthétiser et développer peuvent en ce cas être antagoniste. Développons, tentons dumoins. Ici nous ne parlerons pas de changements nécessaires car le monde est en perpétuel changement. Le monde change et pour beaucoup il empire à mesure qu’émerge de nouveaux empires. Ce changement est régressionniste et matérialiste. Ici nous parlerons donc non pas de simples changements (car tout change en permanence, tout est en perpétuel mouvement et change vers le meilleur comme vers le pire) mais d’évolution et de progrès avec le but ultime et clair d’améliorer la situation du peuple dans sa globalité, riche comme pauvre, fort comme faible , érudit comme sot , sournois comme naïf . TOUS.  Ce texte se veut donc accessible à Tous et n'a pas la prétention d'être un texte philosophique, économique , écologique, sociologique ou politique. Il est empreint à tout cela .  Certains trouveront le texte trop simple , d'autres pas et pourquoi pas proches des brèves de comptoir ! Ce dernier étant le plus grand des compliments à l'aune du nombre de penseurs, de philosophes et d'auteurs qui fréquentent et fréquentèrent les cafés , les zincs et autres salons . Ils écoutaient le peuple. Ils parlaient au peuple . Ils étaient le peuple , par et pour le peuple. Ils n'étaient pas déconnectés. Espérant être connecté.

 

7ème Symphonie de Beethoven , 2nd Mouvement ... En accompagnement musical ... Des Ténèbres à La Lumière...

Il serait galvaudé de commencer cet essai sur l'organisation du travail en disant que de tout temps l'Homme a eu besoin de s'organiser et de mettre en place une hiérarchie sociale pour lutter contre l'anarchie. Malgré tout, commençons ainsi. Plus le nombre d'individus augmentait dans une communauté, plus ce besoin se fit et se fait encore de nos jours ressentir. L’organisation et la hiérarchisation sont légitimes et permettent d’éviter le chaos de l’anarchie et de l’égalitarisme qui tire l’ensemble d’une société vers le bas (Quand Gandhi parle de "L'unité dans la diversité", il ne parle pas d'anarchie. L'organisation n'est pas nécessairement Unicité et Dogmatisme). Elles permettent aussi de récompenser les différents protagonistes à la mesure de leurs responsabilités (plus les responsabilités et le pouvoir décisionnaire sont grands et plus la rémunération et les avantages en nature le sont) et, normalement, à la hauteur des bénéfices engendrés par cette organisation (résultat s’améliorant ou se pérennisant, une bonne gestion en somme).

 

Mais que nous montre l’Histoire si l’on ouvre les yeux sur certaines réalités avec recul et lucidité ? Celle-ci nous montre que rares furent les périodes où les organisations qui permirent aux individus d’être rémunérés et considérés à la leur juste valeur… Le fameux principe d’équité. Est-il réellement nécessaire de rappeler que l’équité et l’égalité n’ont rien à voir ? Je pense que oui pour ôter toutes ambiguïtés persistantes sur la nature de ces propos. L’équité vient par la justice et la justesse sociale, par la mesure, par la raison et par l’équilibre. L’égalité , elle , concoure au nivellement par le bas et restera une utopie comme l’a montrée l’Histoire. Nous pouvons remarquer que nous sommes plus facilement égaux dans la misère. L’exemple le plus frappant est la parfaite parité salariale entre hommes et femmes qui sont payés au smic : Un caissier et une caissière sont aussi peu rémunérés et considérés. Un ou une employé(e) Mac Donald’s aussi. Plus le niveau social augmente, plus la disparité se crée entre hommes et femmes. Les combats féministes d’antan ont réussi à hisser les femmes au niveau des hommes du moins dans les classes pauvres et moyennes inférieures. Il vaut toujours mieux se hisser à l’Autre que de contraindre l’Autre à se rabaisser à soi. Gageons que l’Histoire montre que le premier cas soit le vrai.


elevation3.jpg
 

L’Histoire nous montre aussi l’évolution et la régression des inégalités et des inéquités (on observe d’ailleurs un ré accroissement de celles-ci depuis plus de 15 ans (voir maints articles à ce propos dont celui-ci : http://www.inegalites.fr/spip.php?article694 Il montre un réccroissement des inégalités depuis près de 20 ans aus USA et en France aussi si l'on prend en compte les revenus du patrimoine) … Le Fameux « Greed is Good » de Michael Douglas dans « Wall Street » d’Oliver Stone est symptomatique de ce glissement permissif de l’avidité et de la cupidité sans limites transformées en valeur à la fin des années 80 et au début des années 90… Les scandales type Enron, Madoff ou Kerviel auront-ils raison de cette machine qui s’est emballée ? Il faut l’espérer et l’avoir pour but entre autre.) au niveau des structures existantes pour le travail des individus et nous nous devons ici de nous intéresser spécifiquement aux fluctuations intervenues au cours du XX ème siècle. La première chose qui saute aux yeux à celui qui s’intéresse un minimum à l’évolution de l’organisation du travail, c’est l’accroissement de l’écart moyen de rémunération entre un simple employé et son patron. Jean-François Kahn l’explique à de multiples reprises dans ces ouvrages ( « Les Bullocrates » – « L’alternative, Oui c’est possible ! » ). En effet il explique qu’à l’époque de Henry Ford (qui pourtant n’était pas que saint homme), il semblait convenable d’avoir un rapport de 1 à 10 entre salarié et patron. Puis, progressivement, celui-ci est passé de 1 à 30, à 40 , à 100… sous la pression de théoriciens de l’économie dont le plus tristement célèbre est l’économiste Milton Friedman de l’école de Chicago comme on la nomme. Ce théoricien parlait beaucoup de liberté, de libéralisme économique en fait. Pour lui, l’économie de marché et son développement sans entraves et avec moins d’engagement de l’Etat, c’était cela la Liberté.


friedmanlarge.jpgMilton Friedman a ses fans... Et les autres...
 

« La Liberté c’est l’Esclavage » aurait rétorqué Georges Orwell (La publicité reprend aujourd’hui cette sournoise thématique : Musique « Freedom » sur la pub pour la carte de crédit à paiement différé ou non du Crédit Agricole… Le crédit c’est l’esclavage des temps modernes. Nous y reviendrons. Prenez aussi la publicité pour Bouygues Télécom – Néo Pro : téléphonez en illimité, 24h/24 « en toute liberté ! » Si la liberté c’est d’être dérangé 24h/24 pour son travail, c’est une sacré notion de la liberté ! D’où la phrase d’Orwell.). Friedman a été un des économistes les plus influents de la seconde moitié du XXème siècle car ses théories étaient plus qu’alléchantes pour les décideurs et les élites (cela renforçait leurs pouvoirs et leurs richesses) et le concept pourrait en être ainsi simplement et clairement explicitées : plus la taille structurelle d’une entreprise est importante et plus l’écart entre dirigeants et salariés se doit d’être important et cela est justifié par l’augmentation des responsabilités induites par l’accroissement des structures . La mondialisation a donc fait exploser certains revenus de dirigeants et beaucoup ne sont que des gestionnaires et non les créateurs de ces firmes. Ils ont donc beaucoup moins de mérites à exploiter ces filons.



 

 En effet, les responsabilités et la masse salariale à gérer augmentant, les profits aussi, alors il est "normal" d’être beaucoup mieux payés. En fait, il fut pour beaucoup d’élitistes une caution à l’accroissement exponentiel de leurs richesses. Cet homme avait réponse à tout dans sa logique libéraliste qui oubliait juste une chose et non des moindres : les êtres humains ne sont pas que des chiffres et les dirigeants ne sont pas tout les êtres humains. Il influença la politique monétaire internationale, institutionnalisa le chômage comme une simple donnée structurelle et justifia ainsi qu’il ne faille pas trop redistribuer les fruits de leur productivité à leurs salariés. Le réel gain, la réelle valeur ajoutée allant majoritairement aux dirigeants et aux actionnaires sachant que ces derniers , de par la logique sans entraves et de nombreux autres mécanismes cupides, ont demandé de meilleurs rendements et sur plus de court terme à mesure que le temps avançait. Vous comprendrez qu’ici est fait cas des multinationales particulièrement mais que par effet d’interconnexion entre tous les protagonistes de l’économie, cela a une incidence à toutes les échelles de l’économie et donc de nos sociétés qui gravitent autour , pour et par celle-ci.  Ce qu’il faut déjà assimiler c’est que si nous souhaitons comprendre et modifier l’organisation du travail, il est essentiel de mettre en perspective les choses car toute chose a une incidence directe ou indirecte sur une autre, la théorie du Chaos en somme. Analyser, confronter, opposer, démontrer, organiser et coordonner pour faire converger et progresser les idées. C’est la dialectique nécessaire pour que parler de la réorganisation du travail (qui n’est possible que si est réorganisée la société de manière plus vaste) soit une réelle possibilité. Nous devons en ce sens parler :

 

 

De la Réévaluation Des Choses Nécessaires Sous Peine De Révoltes Sanguinaires.

(Petite Contribution Non Exhaustive à La Prise De Possession Par L’Humanité De Sa Destinée … Observer , Anticiper, Construire Et Ne Jamais Subir)


liberte-2-copie-1.jpgPour Ne Pas  En  Arriver Jusque  Là , Il  Nous  Faudra  Réévaluer  Certaines  Choses...  Ou  Bien ...
 

« Il vaut mieux savoir accepter certaines réalités pour mieux savoir les refuser (et lutter contre, consciemment) que de refuser certaines réalités pour mieux les accepter (et les subir inconsciemment). Dans le 1er cas, cela s’appelle la Liberté. Dans le 2nd, cela s’appelle la servilité. La liberté est un danger mais est épanouissante. La servilité est sécurisante mais aliénante. Continuera à refuser cela qui veut, je ne pourrai et sûrement ne saurai convaincre tout le monde par ces mots. Sont plus alléchantes et colorées les sirènes hurlantes et assourdissantes pour certains de la société de consommation actuelle et de ces préceptes aujourd’hui désuets… » ( Citation de ma facture . Depuis j'ai trouvé celle-ci : "I prefer dangerous freedom over peaceful slavery." " Je préfère le Danger de la Liberté à la Paisible Servilité". Thomas Jefferson .)



brueghaveugles parabole bruguel"La Parabole Des Aveugles" vue par Bruegel ... Etre mené par des Aveugles, où donc cela peut-il mener si ce n'est dans le fossé , dans le mur ou à l'opposé de là où il faudrait aller ? ...


On a assisté à une fuite des capitaux (capitalisme d’investissement vers capitalisme de rentes) qui se concentrèrent massivement entre les mains de petites castes, corporations, connivences, confréries d’anciens élèves de grandes écoles, de systèmes népotiques … en somme un système de reproduction élitiste bien établi et relativement cloisonné et hermétique. On peut parfois y accéder, c’est ce qui donne au peuple l’illusion de la liberté (Le Loto étant le pire exemple d’impôts tacitement accepter dans l’espoir d’avoir aussi « sa place au soleil »… on oublie l’ombre que cela crée pour l’ultra majorité des individus). J’en reviens au népotisme car certains oseraient remettre cela en questions alors que la réalité à ce propos est édifiante en France :

 

-         Liliane Bettencourt : Héritière du fondateur de L’Oréal.

-         François-Henri Pinault : PDG de PPR. Fils de François Pinault.

-         Serge Dassault : PDG du Groupe Dassault. Fils de Marcel. Ses enfants attendent…

-         Martin Bouygues : PDG de Bouygues. Fils de Francis. Il a pris la place convoitée par son autre frère. Aucune connivence au niveau étatique même s’il est le parrain du dernier fils du président et accessoirement a accentué le sentiment d’insécurité en multipliant les reportages sur TF1 à ce sujet. Il n’est pas le seul.

-         Alain et Gérard Wertheimer : PDG de Chanel. Petits fils du fondateur de Chanel.

-         Jean-Charles et Jean François Decaux : PDG de Decaux. Fils de Jean Claude.

-         Bernard Arnault : PDG de LVMH. Fils d’industriel. Ses enfants sont déjà dans le groupe et nous verrons comment se passe la succession. Au regard de ci dessus, nous pouvons en avoir une vague idée.

-         Didier Primat : Propriétaire de Schlumberger. Héritier de la dynastie Schlumberger.

-         Alain Mérieux : Secteur Médical. Fils de Marcel Mérieux, créateur de l’institut Mérieux ( Sanofi Pasteur )

-         Romain Zaleski : Investisseur. Fils d’aristocrate Polonais qui a entre autre monté une fondation dirigée par sa fille.

 

-         Clin d’œil à Arnaud Lagardère : PDG du Groupe Lagardère. Fils de Jean-Luc Lagardère. Aucun Lien avec le pouvoir en place et aucun favoritisme de l’Etat pour la succession suite au décès de son père . Rappelons Toutefois que le Ministre des Finances d’alors (un certain Nicolas Sarkozy que Mr Lagardère présentait comme son Frère ! ) lui avait préparé une succession fiscalement très avantageuse . Ce qui est bien normal vous en conviendrez très certainement.

 

 

J’ai réalisé cette liste non pour stigmatiser ces individus qui ne sont que le fruit du système  (Je ne fais donc qu’étayer pour critiquer le système qui conduit à ces aberrations. Je prends ces noms en exemple car il faut bien illustrer les résultantes de ce système népotique. Mais je ne critiquerai ici que certaines personnes pour mieux dénoncer le système. Nous sommes tous, du plus riche au plus pauvre victimes et coupables dans ce système et je ne suis pas au dessus de celui-ci car je ne suis pas parfait. Si des choses doivent évoluer, peut-être que moi aussi comme nous tous le devrais.) mais pour montrer qui sont les 10 plus grandes fortunes de France actuellement (et les dirigeants des sociétés qui ont fait leurs fortunes…) et ne ferai qu’ajouter à cela la définition de népotisme :

« Autorité, faveur dont ont joui, auprès de certains papes, leurs neveux, leurs parents. Les abus du népotisme ont été funestes au pouvoir pontifical.

Il se dit, par extension, de
la Faveur excessive qu'un homme en place montre envers ses parents, ses protégés.

Définition du mot "népotisme" selon : Dictionnaire de L'Académie française. »


        
Ne parlons de Georges W. Bush , tristement fils de son père, lui même fils d’un des trésoriers du III ème Reich (Voir Biographie de Prescott Bush) , ni de Jean Sarkozy (Dominique Paillé de l’UMP  dit qu’au contraire, c’est un message positif aux jeunes en leur disant qu’il ne faut pas attendre d’être « vieux » pour avoir des responsabilités. Non voici ce que les jeunes entendent dans leur majorité : « si t’es pas Fils de , tu vas galérer pour y arriver ») , ni d’Ali Bongo … N’en parlons plus, ils n’en valent que peu la peine et ce serait leur faire trop d’honneur. Eux aussi étant victimes et coupable du systèmes en place. On remarque que les médias en ce moment n’osent évoquer que le népotisme des politiciens mais pas des entrepreneurs. L’arbre qui cache la forêt…

Héritiers et Fils de ,  Voici sur quoi repose nos plus grandes richesses… nos plus grandes faiblesses. Cela crée une sorte de ré-aristocratisation de la très grande bourgeoisie et le mérite n’est plus la raison de la place de certains dans le système et c’est ce qui conduira à une sanglante révolution si les choses n’évoluent pas rapidement (car ainsi l’homme et la femme de la rue le firent en 1789, du moins on lui fit croire…) pour dire que ce type de Dynasties n’est pas souhaitable. Et ce n’est que la partie émergée de l’Iceberg. Rappelons que la plupart des Grandes Fortunes actuelles n’existaient pas ou en moindre mesure il y a 1 à 2 générations précédemment. Ce sont les progénitures des créateurs de ces fortunes qui en récoltent les fruits parfois de manière aberrante, abusive et excessive. Rappelons que ceux-ci fréquentent de grandes écoles prestigieuses et ne « volent » pas vraiment leur diplôme mais l’important n’est pas tant le diplôme que ce qu’ils peuvent en faire… A diplôme égal, similaire même, opportunités d’embauches et d’évolutions de carrière bien différentes… Ou alors la liste ci dessus n’est que fortuit hasard et concours de circonstances que ceux-ci ont le bon chic de remporter avec aisance et légèreté . La vérité diverge heureusement de ce simple bon mot et maintes critiques et remarques peuvent être faites à ce propos mais l’idée essentielle développée dans ces quelques lignes n’ont pour but que de mettre en lumière l’inéquité des rapports qui existent au sein d’une république une et indivisible. Sachant que dans ces personnes citées ci-dessus certaines ont acquis une réelle légitimité. Critiquons le système dans ces abus, pas dans sa globalité. Il ne suffit pas d’être bien né pour prétendre à de telle carrière mais l’environnement social, éducatif, familial et économique peuvent contribuer à hisser certains individus au-delà de leurs compétences réelles et avérées. Certains sont donc trop favorisés à compétences et/ou diplômes égaux. Et cela va de soit qu'il sort de ces Grandes Ecoles des individus aussi de grande qualité qui y ont réussi à ne pas rentrer dans le moule de conformisme , mimétisme et suivisme primaire pour s'enrichir de la formation de ces grandes écoles qui n'est pas que mauvaises mais à revoir car les dirigeants d'aujourd'hui , les journalistes et autres "Elites" françaises sont passés par ces écoles et aujourd'hui ne représentent plus l'opinion de + de 60 millions de personnes qu'ils tentent a leur tour de formater pour les rabaisser au silence ou à les faire penser à autre chose qu'aux problèmatiques de l'avenir de nos sociétés modernes vacillantes par le divertissement , le shopping, le sport  et moultes autres moyens de vaquer dans un certain esprit de vacuité...

dallas-posterDynasty , Dallas ... Les Séries Américaines ont quelque part conditionné le peuple à acquiescer à l'avènement d'un nouveau royalisme... entreprenarial. Tous les ingrédients sont réunis dans Dallas pour qu'un W. Bush puisse être élu. Qui a tué J.R. ? Aux USA, cette question passionna plus que de savoir qui avait tué dans la réalité JFK ... à Dallas ! Pour le Générique aux paroles "anthologiques" : http://www.youtube.com/watch?v=27SBbGOxoRg 

Etendons aux quelques milliers de plus riches et plus puissants. Ils proviennent majoritairement de grandes écoles comme Polytechnique, ENA , Normale Sup, HEC, Centrale, … Ils appartiennent à des clubs de réflexions, des cercles de connivences. Des Réseaux. Leurs enfants vont dans les mêmes écoles et ils fréquentent les mêmes soirées. Les entreprises des uns servent les intérêts des autres et il n’est pas rare de voir un même individu appartenir à plusieurs conseils d’administration des très grandes entreprises (les fameux jetons de présence entre dirigeants du CAC40. Ne pas confondre à cet égard patron et grand patron). Les barrières entre politique et économie s’estompent à mesure que la richesse et le pouvoir s’accroissent et a tendance à se re-concentrer depuis près de 20 ans. Les conflits d’intérêts sont monnaies courantes mais les dénoncer seraient calomnieux pour ces Messieurs (Quand Nicolas Sarkozy dit que la Double Fonction d’Henri Proglio n’était pas un problème avant l’affaire des Rémunérations cumulées, c’est bien là qu’est le problème et surtout que les journalistes du Mass Média n’aient pas assez alertés l’opinion. Heureusement des journalistes et penseurs l’ont dénoncé. A nous d’apprendre à mieux les entendre et aux médias de leur laisser plus d’espace d’expression).

Autre fait remarquable, ils sont pour certains de Grands Amateurs d’art et certains dépensent des millions, voire des dizaines et centaines de millions dans l’art. Il ne faut en ce sens point confondre art et culture. Certains diront qu’ils sont indissociables mais dans ce cas qui suit, ils peuvent l’être. En effet, leur investissement dans l’art n’est pas désintéressé. Sans mots dire, par le biais de l’investissement dans l’art (toiles de maîtres, sculptures…), ils exonèrent ces sommes pharaoniques de leur patrimoine imposable. On comprend leur intérêt et celui du système à maintenir une spéculation avantageuse pour cette caste. Ils ne sont donc pas imposables sur ces investissements… Ah , et petite précision qui a son importance : Ces messieurs dames supportent mal qu’on ose les critiquer (je parle d’oser car il est difficile d’entendre des journalistes le faire à la télévision. L’autocensure, le politiquement correct et le formatage des écoles de journalisme est un champs de désolation sur lequel se fertilise le terreau épandu des dictatures du futur) et surtout qu’on remette en cause leurs acquis . En cela ils sont relativement similaires avec les syndicats que pourtant ils exècrent. Paradoxal n’est-ce pas ?! Bien entendu, je le répète, il est convenu que certains de ces dirigeants et de ces puissants méritent leur rang et certains font même mieux que leurs aïeux mais ce n’est pas le cas de Tous et c’est cela qui est à dénoncer entre autre. Pendant ce temps le peuple paie la TVA sur les CD , DVD , Livres… Sans Broncher , et quand il télécharge, il est traité de pirate par des flibustiers de haute voltige ! Paradoxal , vous dis-je… Le fameux et bien trop paternaliste : «  Faites ce que je dis, pas ce que je fais ».

giacommeti.jpg"L'homme qui Marche I" d'Alberto Giacometti s'est vendu aux enchères plus de 104 millions d'US $ début 2010... Ce secteur ne connait décidement pas la crise...

Tout cela pour montrer comment le système perpétue la richesse de certains qui Sur-Vivent (au delà de la raison et de l’entendement de la conscience de l’Autre comme individu unique et dans le  respect de la dignité de chacun.) en contraignant le reste de l’ultra majorité à s’endetter pour survivre ou même Sous-Vivre. Le crédit est l’esclavage des temps modernes et récemment on entendait encore qu’une révolution serait impossible à cause des crédits qu’ont les ménages et qui les empêcheraient de s’arrêter de travailler pendant un mois. S’ils le faisaient, les vautours qui rôdent se jetteraient sur leurs biens pour les en spolier comme La Loi (du plus fort) l’autorise… Mais la Révolution est-elle une bonne idée ? Je ne le pense. La refonte de l’organisation du travail doit passer par une réévaluation de fond en comble du  système dans lequel nous vivons. Par ces quelques mots déjà écrits, j’y tends.

Alors un des principes de bases de la fondation d’un nouveau système et d’une réorganisation du travail au niveau international comme local doit être clair sur un point de vue fondamental : Il faut une meilleure répartition des ressources financières  et économiques mondiales. Mais pas que. J’entends déjà ces experts et spécialistes criés au scandale et déjà certains m’ostraciser, me traiter de communiste, de négationniste, de conspirationniste,  de révisionniste et, pourquoi pas, pire et infâme, me traiter d’antisémite ! Tout fallacieux et creux argument est  bon pour calomnier et éviter le débat d’une répartition plus juste et équitable des ressources économiques mais aussi alimentaires, énergétiques,  hydriques et matériels. Comme les érudits l’auront déjà compris, je ne parle donc pas d’égalité mais d’équité, donc de limites et de réajustements. Il faut cesser de voir la croissance économique et l’économie de marché comme la solution à tous nos problèmes. Ils en sont la dérive. Car si nous parlons depuis le départ des individus, il faut aussi prendre en compte la planète, notre terre et faire valoir que les ressources finies dont elle regorge sont par définition épuisables. Le principe de croissance et décroissance sélective semble inéluctable sous peine d’accroissement des inéquités, de la raréfaction des ressources de la terre, des tensions et des guerres. Le voulons-nous ? Le voulez-vous ? Alors qui nous en empêchent ? Doivent-ils continuer à nous en empêcher ? Ne doit-on pas les en empêcher ? Ces hommes et ces femmes, qu’importe qui ils sont, sont les fruits pourris et gâtés d’un système qui n’a fait que trop les arroser pendant que la sécheresse s’étalait sur de grandes surfaces de notre planète. La métaphore de l’eau n’est pas que métaphorique d’ailleurs car ces hommes et ces femmes ne consomment pas que 150 Litres d’eau par jour (A ce propos, lire « Comment les riches détruisent la Planète » du journaliste du Monde Hervé Kempf). Ils dilapident. Mais qui est ce « Ils » . Ce « Ils » n’est personne si personne ne le souhaite , si personne ne se sent appartenir à celui-ci.

Water_War_by_azrainman.jpg

Par répartition plus juste et équitable, il faut comprendre qu’il faut réduire les inégalités pour arriver à un équilibre raisonné et raisonnable. Certains parlent d’échelonner les salaires sur un rapport de 1 à 30 entre le salarié à la base de l’entreprise et ses dirigeants. C’est une zone qui semble raisonnable et raisonné. Il doit être clair qu’il est absolument normal qu’un individu qui a fait plus d’études, qui a plus de responsabilités et qui s’investit massivement dans son travail récolte plus de fruits que celui qui a choisi un autre chemin de vie avec moins d’études, de travail et plus de loisirs infantilisants ou non. C’est le drame dont Alexis de Tocqueville nous mettait déjà en garde il y a plus d’un siècle… Voir des trentenaires jouer à la console et boire de la bière devant un match de foot (et des femmes être passées des soirées Tupperware aux soirées Lingeries et Sex-Toys… Quelle émancipation et progrès !) n’est pas des plus rassurants quant à leur maturité supposée… la maturité, ce n’est pas quand on peut acheter soit même sa console qui nous ramène à l’infantilisme ou de se consoler seule qui émancipe. Une femme me dît que c’est « du bonus » (on croirait entendre un magazine !) ! Mais de voir qu’aujourd’hui  il y a plus de femmes possédant un sex toy (+ de 20% en France et + de 40% au Royaume-Uni et + de 50% aux USA … De l’aliénation de masse encore + efficace dans le monde anglo-saxon...) que d’hommes ayant des poupées gonflables, c’est effrayant surtout dans la mesure où les propos des femmes sont amplis de certitudes aliénantes disant que « c’est pas pareil » « c’est tellement mieux »… Mais je vous rassure Mesdames, nous avons plus de considérations pour vous que notre simple main et nous prenons bien plus de plaisir dans la jouissance partagée et charnelle que dans l’exercice solitaire et manuelle… Si vous trouvez qu’avec vos doigts c’est moins bien, je vous en conjure, convenez que pour les hommes cela est pareil mais que malgré nos pulsions, une plus grande majorité d’hommes ne ressent pas le besoin d’acheter des gadgets pour assouvir ses besoins érotiques… On voit l’influence énorme de certaines séries aliénantes telles que Sex & The City qui formate une vision du féminisme par un sur-consumérisme poussif (en Hommes, vêtements, sorties… Cela fait tourner l’économie certes mais pas la raison et l’esprit dans un but élévateur. Cela fait perdre la tête)… Sachant que le pendant masculin de l’aliénation moderne n’est pas plus brillant en matière de grosses voitures et autres. Tout est bon pour flatter notre bêtise, Homme comme Femme.

4794-2-human-ignorance.jpg

Et dire que le système flatte l’ignorance du peuple en ce sens… Prenez l’exemple des jeux télés : Jusqu’à 500 000 € dans une boîte vide comme leurs cerveaux chez Arthur sur TF1 et seulement des dicos et quelques milliers d’€ sur France 3 pour Questions pour un Champion où les questions sont un minimum sensées. On flatte l’ignorance et l’immaturité et tente de contraindre le peuple à celles-ci en les faisant passer pour de l’intelligence et de la maturité. La première des intelligences étant de reconnaître que parfois l’on est bête, idiot, sot ou que sais-je car parfois le suis-je comme tout ceux qui prétendent à un peu d’intelligence sur Terre. Quant à la maturité, il faudrait être mure le jour de sa mort. Pas avant. Trop de choses sont à apprendre, découvrir, partager, expérimenter et vivre dans autre chose que la simple répétition quotidienne et hebdomadaire d’une vie de soumission à ses pulsions et bas instincts (il ne faut pas confondre intelligence et instinct) vers lesquels on nous tire pour faire de nous des individus de meilleurs consommateurs, pas de meilleurs être humaines. 

Adam Freeland - We Want Your Soul ... Nous Voulons Votre Âme ...

           Télé opium du peuple … «  L’ignorance est la Force » disait Orwell. Le divertissement à outrance aussi. Sachant que tous les médias  ne se valent pas et qu’heureusement certains tendent réellement à transformer l’écran télévisuel en une porte ouverte sur le monde, ses richesses et ses diversités. Il faut avoir conscience et être plutôt convaincu qu’à la base, tout homme et toute femme ont bon fond. C’est l’ensemble de notre environnement social, familial, politique, éducatif, professionnel, sociétal, économique, écologique et médiatique qui nous modèle et parfois donc influe sur les déviances qui sont nôtres du bon sens. Cela peut donc nous dévier de ce qu'il y a de bon en nous. La duplicité d’une partie des médias quant à l’étalage « pornographique » de violence, de sexe, d’humiliation, de frustration, de Pathos … 

munch.jpg

             A force de nous tourner la tête, certains font de grands drames de leurs petits soucis et tracas individuels et au final ne s’occupent guère plus que d’eux-mêmes et de leur entourage. De Tocqueville craignait cela : que l’on résume le monde à son propre petit monde : soi même, ses amis, sa famille et ses connaissances de travail… ne s’intéresser qu’à ceux-là, qu’à cela. C’est une vision bien restreinte du monde. Comme disait Peter Gabriel, plus le mot « Nous » englobe de personnes, plus on s’approche de la sagesse. Nous  est donc l’ensemble des peuples de la planète, des espèces vivantes, animales ou végétales. Nous est la vie. Nous sommes La Vie. J’entendais il y a peu le sympathique comédien, auteur, réalisateur Gérard Jugnot dire qu’il était un égoïste généreux. C’est aussi antithétique que fondamentalement vrai. Etre individualiste ne veut pas juste dire être forcément égoïste totalement. Il sous-tend aussi que nous pouvons être généreux avec les gens que nous connaissons mais sans pour autant avoir conscience que nous devrions l’être plus encore avec l’Autre, son prochain, celui qu’on ne connait pas forcément. On peut beaucoup critiquer le système anglo-saxon mais en Irlande on dit bien : « Un inconnu, un étranger, c’est un ami que l’on ne connait pas encore… »

 

 

aaa 

Repost 0
Published by Benjamin Blizard ( Thierry Chapin ) - dans environnement écologie économie sciences
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Thierry Chapin
  • Le blog de Thierry Chapin
  • : Un Blog qui fera souffler un vent de fraîcheur pour réveiller ou enrichir les esprits des curieux à la fois intéressés par la Politique, L'Ecologie , l'Economie , les Sciences, la Pensée et la Culture . Vastes Sujets ? Heureusement !
  • Contact

Recherche

Liens