Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 septembre 2012 3 26 /09 /septembre /2012 21:26
Couleurs ! ! ! !
Amour ?! 

Amour Lumière , Amour hume l'air ,
Sens et Ressens l'ère
Souris au Ciel et Souffle sur Terre
Guide le Sel sur l'écume de Mer

Il n'est point nuage ou songe de lueur
Pour lequel ne s'épanche sur un Coeur
Le Désir de retrouver Lueur ...
Brise Légère et Pointe D'Humeur ,
Il n'est nul mot , nul poème
Qui puisse nous dire Je T'aime
Sans laisser sur son chemin
Quelque âme de bien .

Il n'est nul vers ,
Nul Réverbère
Qui suffisamment Eclaire
Quand rêve Herbert
Dans la Nuit et le sillon
Qu'un battement écrit
Pour en faire une Chanson
Chant de Marins le guidant
Vers ces nouveaux horizons insoumis
Qui gonflent sa voile vers un nouveau Printemps

Ôde à l'Amour , Aude a l'Amour...
Mais Ô , mot de Clarté en ce jour ,
Combien de Gens as-Tu dupé ?
Combien de Coeur as-Tu Brisé ?
Combien Donc en as-Tu Seul Laissé ?
Ô Combien et Doux est Ton nom
Ô Combien et Dur sont Tes maux
Vers où Donc ils Regarderont
Ces visages blêmes sans Echos
Si Tes rayons plus jamais ne les lèchent
Et laissent en secret du silence leurs larmes sèches?

Ô , Toi que seul les Ignorants & les égarés Implorent
Ô Amour , Toi que seul les Damnés et les Impis ignorent
Pourquoi m'infliges-Tu ce terrible sort ?!
Celui d'être celui sur qui repose toujours les torts ...
Et à travers les vagues , quand je vois 1 Phare
Il n'est qu'éblouissement et aveuglement
M'entraînant sans fin vers ces rochers Cathares
Qui brise les coeurs sur eux déferlant...

Est-ce Poire que de se croire ainsi illusoire ?!
De ne plus vouloir encore être abonné
Par le sentiment de tout donner et de s'abandonner
Et qu'en Retour de ne Recevoir qu'un vulgaire coup de boutoir
Quand on ne Rêve que d'une Charlotte d'Amour infini et ses boudoirs
Qui protègent l'Amour et le Renforce tel un Infranchissable Rempart.
Ses Mots qui résonnent en nos contemporrains
Qu'ils soient Hommes ou Femmes, un rien enfantin
De nos jours prennent sens chez Ces Amoureux déçus ,
Déchus par cette société de Consexommation
Où S'épanouissent ce qu'on ne saurait appeler que des Cons
Ou des blessés voulant vengeance par le cul...
Mais nique , Oui Toi , Fais la Nique à ces Pourceaux écoeurant ,
Brise Leur Elan en Ton Coeur, Ton Sourire et Ton Regard leur Offrant,
Bruisse de Ta Parole Le Souffle Redonnant Vie à L'Amour
Et Eloigne ces Loups et ces Sirènes qui rendent sourd.

Quand divaguent et voguent au loin Tes pensées
Face à celui ou celle que Tu as convoité ,
Une seule chose ne peut que rester :
Y a-t-il en cet instant Sincérité et Complicité ?

Pour le reste , le messager qui point d'Hermès ne se revendique
Ne peut point Te souhaiter une Belle St Valentin hermétique
Mais que l'Amour à Nouveau Jaillisse dans Le Champ D'or
De Ton Âme Point Seul à éprouver des remords....

L'Amour n'est pas qu'un bonheur , un bruit , une douceur .
Il est aussi malheur , silence tour à tour Fureur...
Sauras-Tu vouloir redompter cette Bête Sauvage de beauté
En désirant ne pas vouloir tout savoir ni Contrôler...

Car Oui , l'Amour comme le Savoir ,
Nul sur Terre ne saurait Tout avoir...

Que Toutes Vos Journées soient parsemées
De la palette des sentiments et émotions de l'Humanité.

 
Thierry Chapin 
 
 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Thierry Chapin - dans poésie
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Thierry Chapin
  • Le blog de Thierry Chapin
  • : Un Blog qui fera souffler un vent de fraîcheur pour réveiller ou enrichir les esprits des curieux à la fois intéressés par la Politique, L'Ecologie , l'Economie , les Sciences, la Pensée et la Culture . Vastes Sujets ? Heureusement !
  • Contact

Recherche

Liens