Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 novembre 2009 6 07 /11 /novembre /2009 16:52

Pour toutes info : thierry-chapin@hotmail.fr 

 

 

eau_goutte.jpg


Ici vais-je vous faire part d’une solution extravagante et dispendieuse au premier abord mais, qui, si elle est creusée se révèlera être UNE SOLUTION ESSENTIELLE, NECESSAIRE, HUMANISTE, DURABLE, RENTABLE, REGULATRICE,  VECTEUR DE PAIX ET DE BIEN-ETRE PARTAGE, SYMBOLE DE PROSPERITE, DE VISION ET DE CLAIRVOYANCE ET SYNONYME DE MAITRISE ET DE SAGESSE pour l’Humanité entière, j’ai nommé le :

 

 

 


I
CE 

WATER 

PROJECT

( Just Ice For All. )






iceberg---l-or-du-pr-sent--diamant-du-Fu

"Een volk dat leeft bouwt aan zijn toekomst."

“Un peuple qui vit est un peuple qui construit son Avenir”

(inscription gravée sur une stèle située au milieu de la grande digue de fermeture “Afsluitdijk” Nord Hollandaise , longue de 32 km et achevée en 1932 ...Il y a 77 ans ... Déjà ...) .




L'eau , trésor du présent , diamant du futur ...
(Ce projet a reçu les encouragements officiels de Nicolas Hulot, Jean Ziegler, Jean Jouzel, de l'Elysée , de Barah Mikhaïl... Je les en remercie et publierai très prochainement les copies de leurs courriers respectifs...) 



Pour ce premier article de mon nouveau Blog au nom tonitruant , j'aimerais vous faire part d'un projet un peu grandiloquent mais qui reprend exactement ce que Nicolas Hulot prônait : " Repousser les limites de l'Utopie Humaine" C'est vrai qu'au regard de l'Histoire maints progrès scientifiques , sociétaux et Tout de l'Humanité furent d'abord des utopies ... Mais ce qui permit à ces utopies de basculer vers la réalité , c'est l'envie ... Si l'Homme n'avait pas voulu voler et créer des mythes autour de cette ancienne utopie, il n'aurait jamais volé . Ainsi en est-il de même pour l'espace par exemple ... Il faut créer l'envie car nous dessinons et décidons aujourd'hui de l'avenir de la planète et de nos enfants .

800px-Shelf-ice_edge_hg.jpg

Le Ice Water Project -  Just Ice For All (les anglophones apprécieront le jeu de mots) est une convergence d'idées et propositions qui ne sont pas que miennes mais qui essaient de créer cohérence et une vision positiviste de l'avenir en se basant sur des constats , des mises en relation essentielles entre les différentes problématiques auxquelles l'humanité est et sera confrontée (crise financière, économique, écologique, hydrique, alimentaire, sociétale , morale, médiatique et culturelle)  et des solutions à y apporter... Etre dans l'action , la prévision, la régulation, l'anticipation et l'harmonisation prospère que la raison , la sagesse , la justice, la justesse sociale, l'équité, la Culture, le sens, la mesure et la démesure (il faut de grands projets fédérateurs pour que l'humanité croit en son avenir) peuvent permettre .

Le constat décrit dans ce rapport/essai ( un OVNI en somme - Disponible sur simple demande sur symbolique13@hotmail.com - Ce rapport étant impubliable de par ses 100 pages et moins de papiers, c'est plus de liberté ) est que la source principale des discordes futures et des problèmes présent est l'accès et la répartition de l'eau douce sur la planète. Sans jeu de mot, c'est de l'eau que découle la plupart des problèmes pour les populations du monde (les autres grands problèmes étant la répartition des ressources primaires et les guerres subséquentes à cette répartition inégale) donc si l'on souhaite réellement anticiper les problèmes futurs, il faut les prendre à la source et l'eau est un des grands problèmes pour l'avenir de l'Humanité. Elévation des eaux, changements climatiques, crise alimentaire et hydrique , circulation du Golf Stream , recyclages des eaux usées (et des déchets en général comme les organiques par exemple), diminution de la fertilisation des sols, irrigation abusive , réfugiés climatiques, assèchement de lacs dans certaines zones pendant que certaines s'enfoncent sous les eaux, certaines guerres ... toutes ces choses et bien d'autres incluent le facteur dans leur problématique .

FONTE DES GLACES D'EAU DOUCE MASSIVE ET SECHERESSE, PEUVENT-ELLES SE COMPLETER ? DE L'ACHEMINEMENT DES GLACES PAR CARGOS PUIS AQUALINES SOUS-MARINS ET NATURELS.

Pendant que la glace d'eau douce (donc en Antarctique , sur les glaciers et zones Péri-Arctique que sont Le Groenland, la Sibérie, la Laponie, l'Islande, le Grand Nord Canadien et l'Alaska... L'Arctique étant en partie constituée de glace d'eau salée et qui doit absolument être préservée.) fond plus rapidement que jamais, maintes zones manquent d'eau. L'idée "saugrenue" (pas tant que cela en fait mais elle est complexe. Il faut donc le temps de l'appréhender dans tout son ensemble avant d'émettre un jugement biaisé de fait) m'est donc venue qu'une partie de cette glace qui fond inexorablement dans l'océan (et augmente en partie le niveau des océans. Le problème principal étant la dilatation des eaux) pourrait être récupérée pour l'acheminer là où elle manque (Afrique, Moyen Orient, Sud Europe, USA - Mexique, Chine, Inde , Australie et une partie de la Russie). Comment ? Et bien en 2 temps. Dans un premier temps, il faut réhabiliter au plus vite une partie de la flotte navale mondiale au mix-énergétique  vert (bio carburant 2nde génération par dégradation des méthanes ou récolte des hydrates de méthane sous-marin, l'hydrogène...) et utiliser ces cargos pour qu'ils aillent capter les Icebergs flottant désolidarisés de la banquise Antarctique (et ne surtout pas briser et piller l'Inlandsis, juste capter une partie du surplus d'Icebergs vêlés par le réchauffement en cette zone) et les amener sur les continents voisins. Pendant que ce système sera mis en place (et permettra donc d'accélérer la conversion au mix vert, d'où émulation réciproque rendue possible par la convergence et la coordination mondiale comme locale), il devra être construit des "Aqualine" sous-marin entre l'Antarctique et l'Afrique et l'Antarctique et l'Australie (en lisant l'ensemble du projet, vous verrez que c'est possible , n'ayez pas peur de le découvrir et encore moins d'avoir la suffisance et le contentement de croire que cela ne l'est pas. C'est possible et les exemples vous le montreront) pour ainsi réduire le coût énergétique de cet acheminement.

kart400.jpg




S'il existe les Pipelines de la Discorde , Nous Créerons Les Aqualines de La CONCORDE !

voir article : http://blogbuzzterre.over-blog.com/article-du-transport-des-icebergs-par-tractation-navale-et-de-la-creation-d-aqualine-sous-marins-intercontinentaux-iwp--41057214.html  

 


DE LA CREATION DE PLAQUES DE GLACE DERIVANTES POUR COMPENSER LES PRELEVEMENTS. REGULER ET NE PAS PILLER.


Voici pour les 2 temps. Maintenant, il faudra pallier à ce "manque' de refroidissement des océans par cette glace prélevée. pour se faire, il suffirait de réhabiliter quelques centaines (2 à 300, pas plus) de plate-formes pétrolières et faire de même pour des cargos pour qu'ils puissent créer des plaques de glaces d'eau salée dérivantes (grâce au courant circunpolaire, les ingénieurs calculeront combien et comment. Je n'ai pas toutes les réponses, je n'ai pas cette prétention. Par contre j'ai celle de dire qu'ensemble, ingénieurs, politiciens, penseurs, économistes, les médias et l'ensemble des forces vives des nations de notre monde nous pouvons le faire. Nous avons besoin des compétences de Tous !)  pendant l'hiver car la température le permettrait et ainsi cela pallierait amplement au prélèvements de glaces estivaux. Le système est donc mobile et transférable en océan Arctique en alternance.

Il faudra aussi pouvoir récolter les glaces des glaciers côtiers Péri-Arctique et sur le glacier Grey  en Patagonie par exemple. Il faut créer des aqualine terrestres et si cela est coûteux , il faut le comparer à ce qui est comparable : combien y a-t-il de centaines de milliers voire de millions de Kilomètres de Gazoduc et de Pipeline sur Terre et sous Mer ? Comparaison faite, c'est cher mais faisable , nécessaire et profitable. Surtout que l'eau pourra à maints endroits être acheminée par voie naturelle ! un exemple Il faut pouvoir acheminer l'eau jusqu'au source du Nil et après elle empruntera une voie naturelle. Pareil pour le Fleuve Niger. Dans le même temps, il faudra créer un canal entre le Nil et le fleuve Niger et toutes les ramifications nécessaires pour qu'une partie du Sahara soit transformée en agriculture vivrière ( 6 zones pour diviser le Sahara : les zones préservées pour la biodiversité ou autre, les zones d'habitation, les zones d'agriculture vivrière, les zones d'agriculture plus intensive, les zones de reforestation pour absorber le CO2 et enfin les zones de production énergétique solaire et éolien principalement). Cet afflux d'eau évitera des guerres pour cette ressource qui n'est exploitée que par l'Egypte et le Soudan aujourd'hui (encore 9 pays peuvent y prétendre puisque le Nil les traverse... Imaginez les tensions surtout que l'Inde et la Chine achètent des terres agraires à irriguer dans ces zones!). Il permettra de récréer le cycle naturel du delta du Nil pour l'empêcher de s'enfoncer car subissant l'élévation des eaux (résorbée grandement par le prélèvement des glaces et surtout les plaque de glaces dérivantes limitant la dilatation des eaux) et cela se fera si le barrage d'Assouan est modifié en offrant des solutions énergétiques vertes au Soudan qui ne doit pas être lésé par ces modifications. Au contraire il doit en tirer profit...

 

Ces plaques de glace devront être suffisamment épaisses pour limiter l'effet albédo de l'absorption de la chaleur des océans pôlaires...





TRANSFORMER DES RISQUES EN OPPORTUNITES, C'EST POSSIBLE ! ( et souhaitable ! )

Car c'est cela aussi le Ice Water Project : de Formidables opportunités écolonomiques créant de la vraie richesse (ce ne sont pas les ultra riches qui créent la richesse mais la richesse elle même , sa répartition et sa diversité. Rien ne sert d'avoir un seul homme possédant 100 voitures quand 100 hommes peuvent en posséder une seulement. Il y a autant de richesses et cela fait 99 jaloux de moins !) et des dizaines de millions d'emplois à travers le monde . De l'eau pour tous, c'est de l'agriculture vivrière rendue plus aisées donc plus de nourriture, plus de santé, d'hygiène , de richesses réparties donc d'éducation et de Prospérité Durable Pacificatrice rendue possible par une réévalution du système actuel et une croissance et décroissance sélective. De l'eau pour tous, c'est donc redonner à chaque être humain non pas les mêmes chances (ce serait utopique et ce n'est pas le cas aujourd'hui, ne l'a jamais été et ne le sera jamais. L'égalité , c'est le nivellement par le bas. L'équité , c'est donner une chance à tous de s'élever plus haut plutôt que rabaisser l'Autre) mais au moins de la dignité et une chance de vivre décemment. Après, c'est à chacun de se prendre en main et cela est possible si certaines bases sont non aliénables et l'accès à l'eau en fait partie car c'est primordial à la vie tout simplement.

Ice-Shelf-Filchner-2002.jpg

DE LA CREATION D'UN GLACIER D'EAU SALEE POUR DESALER NATURELLEMENT LA GLACE DONC DE  L'EAU ... UN PROJET A NOTRE PORTEE .

Une autre idée convergente de cet ensemble de propositions qui sont à retravailler et préciser (je le répète, il faudra faire des calculs et maints débats mais il faut faire avancer les idées en sachant où l'on veut aller. Etre visionnaire. C'est le principe de la dialectique : s'enrichir des contradictions et critiques de l'Autre pour faire avancer les idées. Ce rapport de plus de 100 pages n'en auraient fait que 20 sans les critiques et débats houleux que j'ai eu pendant que je l'écrivais. Je remercie tout ceux d'ailleurs qui y ont contribué et d'avance ceux qui le feront car rien de ce qui n'est écrit ici est gravé dans le marbre et ne fera que s'enrichir aux lumières de zones qui m'étaient encore obscures. Réfléchir, Rebondir et Avancer .) m'est venue à l'esprit au regard du gigantesque gaspillage énergétique qu'engendre les milliers de centrales (et oui il y en a déjà des milliers de par le monde, j'en fus le premier surpris!) de désalinisation ou désalement. Que faire ? Et bien il faut savoir que la glace d'eau salée par des phénomènes de pression et de gravité se désalinise naturellement en moins de 2 ans. Alors pourquoi tout ce gâchis énergétique quand il suffirait d'attendre. oui mais il faut créer et stocker une gigantesque quantité de glace salée et attendre ?! La Solution que je propose serait de créer un gigantesque glacier "artificiel" dans une ou deux zones suffisamment froides pendant au moins 9 à 10 mois de l'année pour expulser par canons à neige de l'eau salée qui s'accumulerait, se densifierait et glisserait dans une vallée ou un cirque aménagé à cet effet. Pour limiter l'impact sur l'environnement, toute la zone devrait être recouverte d'un revêtement fin et extrêmement solide après qu'ait été lissée la zone (pour éviter que le revêtement se déchire en permanence à cause de roches recouvertes du revêtement mais qui serait poussée par les pressions.) . Il suffirait en plus de creuser un tunnel-rigole sur toute la longueur du glacier d'eau salée pour que les eaux saturées en sel y convergent, soit récoltées et acheminées là où nécessaire. Les ingénieurs n'auront plus qu'à calculer le temps exact selon les conditions des sites choisis (le IWP en site 3 dont un entre Chine et Mongolie, un en Chine et le dernier dans la zone Antarctique sèche. Ces 3 lieux le permettraient, vous le verrez dans le rapport) pour que la glace se désalinise et la distance parcourue pendant ce laps de temps. Entre t et t1(temps nécessaire au désalement de l'eau) , la glace va de d à d1(distance parcourue avant que l'eau soit désalée) . A partir de d1 , la glace est donc désalée et récoltable pour être acheminée pour la boire (glace premium pour eaux en bouteilles, glace normale pour eau potable et le reste sert pour l'agriculture. Cela créera des opportunités de Business à la Chine par exemple et ce pays en a les moyens, la vision et la grandeur. Ils auraient tort de s'en priver surtout que l'impact sur l'environnement serait plus faible que celui du barrage des 3 Gorges. C'est possible)

Beacon-Valley---vall-es-s-ches-de-McMurd( La possibilité de l'Antarctique comme zone de création d'un glacier d'eau salée est aussi à étudier. Ici ,Beacon Valley,  vallées sèches de McMurdo, En Antarctique  (77°48’ S - 160°50’ E).  )

 

Voir article : http://blogbuzzterre.over-blog.com/article--la-creation-d-un-glacier-d-eau-de-mer-artificiel-en-chine-et-ou-en-antarctique-un-projet-essentiel-du-iwp--41055111.html




DE LA REGULATION DU GULFSTREAM . UN ASPECT A NE PAS NEGLIGER.

Ce serait donc possible et profitable et moins énergivore que toutes ces petites centrales à travers le monde. Il faut par contre au delà de ce glacier mais pour l'ensemble du IWP créer un maillage mondiale interconnecté et intelligent qui permettent de gérer les ressources en eau ajoutée par les aqualines et les glaciers artificiels (des logiciels de pointe de chez IBM feraient l'affaire et leurs affaires !). Cela n'empêchera pas une gestion locale des ressources. Il faut des circuits longs comme des circuits courts. L'un n'empêche pas l'autre, l'un permet l'autre et une hiérarchisation des responsabilités (d'où création d'emplois) au niveau mondial, continental, multinational (pour les bassins versants), national, régional, départemental, local et aussi individuel (c'est aussi de la responsabilité de tout un chacun de se sentir responsable des ressources. C'est pour cela que l'eau doit avoir un prix progressif. Plus dans un foyer on consomme , plus on paye cher. Pour l'industrie et l'agriculture, c'est à déterminer, je n'ai pas toutes les réponses!) pourra permettre à ce système de fonctionner. Pourquoi investir dans la recherche sur les manipulations génétiques pour que les plantes consomment moins d'eau alors qu'il suffit de leur apporter l'eau dont elles ont besoin ?! Cela fait un peu moins apprenti sorcier vous en conviendrez ! De plus , un glacier artificiel en Chine permettrait de récolter d'immenses quantités d'eaux saturées en sel (les saumures) qui permettraient d'avoir à disposition un sel de qualité pour les besoins humains (et un Business du sel de glace en Chine - Une bonne campagne de pub en fera un sel de prestige ! Une des gloires de la nation grâce à son audace, son ambition et sa vision.) mais aussi pour créer un aqualine pacificateur entre la Chine, la Russie, l'Alaska , le Grand Nord Canadien jusqu'au large des côtes Groenlandaises pour qu'y soit déversé les quantités d'eaux salées nécessaires (que les ingénieurs calculeront. Ils auront du boulot les ingénieurs n'est-ce pas ? Mais c'est bien pour cela qu'ils sont ingénieurs. On ne les forme pas à dire que c'est impossible car trop compliqué et trop cher. Cela ne sont pas ingénieurs, ils sont planqués et fils de. Un vrai ingénieur, lui, dira que c'est possible même si très coûteux et compliqué ou ,mieux, complexe) pour que continue le cycle actuel du GulfStream (je n'ose dire habituel car il a fluctué mais notre de vie en Europe dépend de ce cycle actuel? Le préserver, c'est pour nous une assurance qu'il réchauffe nos côtes et littoraux et donc l'air loin dans les terres) qui a absolument besoin d'un taux de salinité particulier et qui est en train de se dérégler. Dans l'équation complexe permettant de savoir quelle quantité est nécessaire à ce bon fonctionnement, il sera bien entendu essentiel de prendre en compte l'impact des prélèvement de glaces et d'eau de fonte n'allant plus dans les océans et aussi les fameuses plaques de glace dérivantes. Il faut être pointu . Les ingénieurs le seront plus que moi à ce niveau. De plus le Gulfstream est une infinie source de chaleur donc mais aussi d'énergie...


Circulacion_termohaline.jpg
DES SOCIETES INDIVIDUELLES INTERDEPENDANTES , UNE CHANCE POUR UN MONDE PACIFIE ET PROSPERE ? A NOUS DE LE VOULOIR .


Le paradoxe de nos sociétés individualistes est que cet individualisme a engendré un lien d'interdépendance absolu entre les individus qui ne peuvent se passer des services, savoirs et compétences de l'Autre. A nous de faire en sorte que les liens qui lient les hommes et les femmes entre eux dépassent cette complexe interdépendance en y insinuant les notions d'amour, de partage et de la conscience de l'Autre et de l'appartenance à un grand tout qui nous dépasse mais qui ne nous empêche pas d'être chacun unique. C'est pour cela que sans la culture, les cultures, leurs richesses, leurs diversités et leurs traditions , ce projet n'est rien car il fait appel à l'intelligence individuelle comme collective, au bon sens et à la raison de tous et de chacun. Le IWP fait grand cas de cela aussi et je vous laisse libre de vouloir en savoir plus en me demandant Copie Gratuite et Intégrale de ce rapport. Sa seule force : en parler . Son pouvoir : donner l'espoir en l'avenir en laissant à nos enfants une terre viable plutôt que des héritages matérialistes et pécuniers qui, au final, ne feront que plus vites creuser leurs tombes. La vie pour héritage , c'est cela  que nous nous devons de léguer aux générations futures pour que nous ne soyons pas juste jugés à l'aune de notre inaction, de nos résignation, de notre éxubérance, de notes aveuglement, de nos désirs matérialiste et de nos aliénations régressionnistes, dominatrices, égotiques et/ou anxiogène (nous sommes tous plus ou moins perméables à l'aliénation mais le fait déjà d'admettre que nous sommes tous plus ou moins conditionnés , c'est le début de la désaliénation. Il va de soi qu'une organisation internationale est nécessaire pour coordonner les afflux massifs et soudain d'eau dus à des inondations pour que soit par exemple acheminés dans le centre et sud Australien , les eaux des inondations du Nord de l'Australie , de l'Amérique du Sud et Centrale vers le Mexique et les USA , ... Créer des canaux de dérivations...


de-de-l-eau----.jpg
Il vaut mieux savoir accepter certaines réalités pour mieux savoir les refuser que de refuser certaines réalités pour mieux les accepter . Dans le premier cas, cela s'appelle la Liberté, dans le second , la Servilité.

      L'ignorance n'est la force que pour Big Brother et les dictateurs. Nous le savons , la force, c'est la culture , le savoir et le partage de ceux-là . Ceci est gratuit .


Just ICE For All !

Ecolonomiquement Vôtre.

 - Thierry Chapin .
(qui préfère juger les sytèmes et ne pas sanctionner ceux qui s'y épanouissent. Si changement il doit y avoir ce n'est pas pour en sanctionner les plus gros profiteurs - juste leur dire d'y mettre raison et vision en se limitant. La liberté , ce n'est pas l'absence de limites.)

Plaque-Wilkins-Avril-2009.jpg
desert_005.jpg



....



Questions:

-Qui est prêt à le financer et comment?
-c'est qui le maitre d'oeuvre et le maitre d'ouvrage
-qui sera aux commandes et sous quelles conditions?
-Ce gigantesque ouvrage va -t- il endetter sinon surendetter les pays deja pauvres et endettés?

Franchement je ne critique point ton projet c'est même louyable de ta part d'avoir vu cela sous cet angle mais ce que je voudrais c'est de bien ficeler l'affaire sans qu'aucun parti ne soit lésé; ce n'est pas une affaire d'"imbecile" comme vous dites.

D'ailleurs, je ne suis pas du genre à critiquer juste pour casser l'autre. C'est une methode tellement meprisable que je ne m'abaisserais pas à ce niveau. Je voulais juste affiner l'idée car les populations en Afrique souffrent depuis des siècles et cela ne fait qu'empirer. C'est aussi une des raisons qui font que je n'adhère pas facilement à une idée "nous concernant" tellement j'en ai entendu des trucs pour nous "developper" et nous sortir de la misère.

C'est pourquoi nous devons aussi nous concerter avec les populations rurales (puisque ce sont elles qui cultivent la terre) et comme on a coutume de le dire 'c'est celui qui porte les chaussures qui sait là où il a mal'.

Bon courage Thierry du fond de mon humble coeur!

NB/ si je peux aider pour quoi que ce soit bien entendu dans mes cordes n'hesite pas à me contacter.

Regards,
Aissatou   




REPONSE POUR AISSATOU :

Déjà Pardon d'avoir écorché de la sorte ton prénom . Mais ... Revenons en à tes questions :

1) Un Financement Complexe Nécessitant la Concertation et l'appui de Spécialistes + Pointus que moi sur Ce Sujet :

 

 


 Je n'ai pas réponse à Tout mais voici quelques pistes que j'ai proposé dans la version intégrale du IWP ( rapport dispo commes vous le savez sur simple demande à symbolique13@hotmail.com ) sur la thématique du Financement. Il faudra dans tout les cas de la concertation et de la coordination . Voici le texte :

 

                                   Et le Financement ?

 

             Le financement de tels projets est à ce jour inchiffrable mais soyons clairs : il en coûtera des centaines de milliards, voire des milliers de milliards (sur des dizaines d’année pour achever ces différents projets ainsi que leur ramification. C’est faramineux mais il faut savoir remettre cela à l’échelle mondiale et du temps. Le réchauffement à lui seul coûtera plus de 5000 Milliards d’€ … Beaucoup plus en fait si l’on compte les vies humaines perdues qui  découlera si nous n’agissons pas ou juste en colmatant à court terme les brèches . Il faut s’atteler aux chantiers les plus pressants et protéger ce qui est dès à présent menacés mais cela ne suffira pas. Si la Hollande veut être sauvée , il faudra murer intégralement le pays ou presque et par résonance les pays alentours … Coûteux, très coûteux . Il faudra donc débloquer des fonds spéciaux pour la construction des infrastructures, leurs améliorations, leurs entretiens et leur développement. Mais l’eau sera la source de création de richesses incommensurablement plus élevés. L’eau sera facturée de manière progressive déjà à la base. Mais l’eau permettra l’agriculture vivrière et donc encore plus de richesses et ainsi de suite par effet de boule de neige . Il faut de plus dépenser et investir pour ensuite faire des économies.

 

             Rappelons que fournir de l’eau pour l’agriculture vivrière à des millions de personnes qui meurent de faim, c’est leur permettre de cultiver leur terre. S’ils cultivent leur terre, ils pourront se nourrir, nourrir leurs familles et vendre leurs surplus de productions. Cela créera donc de la richesse et cette richesse sera directement réinjectée dans l’économie ! Très rapidement, des milliards d’€ , de $ , de £ , de Yuan , de Yen et de Roubles ! C’est une agriculture de meilleures qualités, car la productivité ne serait plus le seul maître mot .

 

             L’argent sera trouvé grâce à des fonds spéciaux mobilisés au niveau mondial, continental, national , régional, départemental , cantonal et communal et toutes autres subdivisions territoriales variant selon les pays cela va de soit. Chaque échelon finançant  les investissement à faire son échelle et étant inter-aidé par les autres maillons du dispositif mondial car l’interconnexion des échelons est une des clés de voûte de ce système . Nous ferons des économies sur le retraitement des eaux si nous  polluons moins la terre et que l’eau n’est pas plus rare. Les usines de désalinisation ne seront qu’une solution locale et secondaire car très coûteuse et énergivore, d’où, économies encore. Au lieu de fournir des fonds d’aides aux pays pauvres, aidons les à s’enrichir et nous ferons des économies. Les emplois créés seront des chômeurs en moins à indemniser. Une meilleure santé pour Tous, c’est moins de dépense de santé  (nous n’allons quand même pas être malade pour faire plaisir aux laboratoires pharmaceutiques, si puissants et riches soient ils. Ils trouveront d’autres moyens que cela pour faire du profit, n’est-ce pas ?). Plus de culture et de justice sociale, c’est moins de violence, de casses, de gâchis et de grèves. Encore des économies. Plus d’indépendance locale en matière d’eaux et d’énergies, c’est encore des économies. Plus de paix , moins de guerres, moins de destructions, encore des économies . Et pourquoi pas, soyons enfin un brin utopique, une Taxe pour la Vie et l’Avenir (une nouvelle TVA !) sur les armes qui détruisent les deux ? Utopies ou Economies et financements ?!


              D’ailleurs nos amis de l’industrie militaire auront leur utilité et leurs profits : à eux de créer des armes permettant la destruction ciblée et sans pollution des glaces qui seront à réduire au large des côtes avant arrivée sur site de reconditionnement et de réacheminement. Par exemple par impulsion d’ondes faisant vibrer la glace et la brisant là où souhaité, une sorte de laser ondulatoire ou que sais-je.. Ils pourraient travailler aussi sur les canons… à eau salée… Nous aurons toujours besoin d’armes pour se protéger mais cesser d’en faire l’apologie participera à l’élan vers un Avenir meilleur pour l’Humanité. Ils feront des profits dans la recherche et l’exploration spatiale de plus. Ils évolueront dans différents secteurs d’activités mais comme pour toutes les grandes industries modernes, le futur n’est pas dans la croissance poussée à l’extrême mais dans la réponse aux Besoins réels du monde. On ne crée pas de conflits pour écouler ses armes. N’est pas Homme celui qui ainsi croit faire le bien. Homme ou groupe… Mécréant ou pas, ce n’est même pas imaginable dans le futur que nous nous de devons de dessiner .

 

              Le principe de la Réévaluation là aussi aura sa part belle. Nous ne ferons pas la révolution pour supprimer les paradis fiscaux. Une pseudo tentative a échoué car elle continuera de protéger ceux qui savent ce servir de ce type de plate-forme financière. Alors pourquoi ne pas simplement taxer de 1% TOUTES les Sommes qui s’y trouvent ?! Mais attention. Ne tombons pas dans le piège facile de la stigmatisation. Chercher à taxer toutes ces sommes, cela ne veut pas dire en chercher les propriétaires et leurs provenances. Ce serait l’engagement que se devrait de prendre toutes les banques de ces paradis fiscaux. 1% pour ces fonds, ce n’est rien si cela peut permettre aux enfants et aux enfants des enfants de ces détenteurs d’avoir une chance de vivre. Car riches ou pas , sans planète , pas d’avenir et d’horizon. Et si ces Ultra Riches détenteurs de capitaux n’ont que faire de leur descendance, dont acte : supprimons les taxes sur les successions aux héritiers directs jusqu’à 3 millions d’€  (soit un salaire de plus de 6000€/mois pendant 40 ans : Une vie de « gros » salaires exonérés d’impôts en un être qui s’éteint ) . Au delà, taxons la succession à hauteur de 100%. 3 millions d’€ seraient suffisamment indécents pour que ce soit une limite…(Pourquoi pas 10 millions d’€ mais qu’il y ait un seuil limite.) En un héritage, l’individu se verrait faire parti des 1% de Français les plus riches. Au niveau mondial, cela serait profitable si les détenteurs de ces capitaux ne daignent non pas partager mais financer l’avenir de leur descendance à qui ils laisseraient des fortunes trop importantes … et la mort .

 

               Rappelons que si ces personnes travaillent toutes leur vie pour léguer un héritage à leurs progénitures , l’argent accumulé, ce n’est pas grâce à leurs enfants (même si l’envie de léguer à sa famille un héritage digne est compréhensible, louable  et non stigmatisable… Tant qu’il est mesuré et qu’il ne reproduit pas des systèmes féodaux …)qu’ils l’ont gagnés mais bien par la société qui les entourent. Soit ils le financent de leur vivant, soit ils paieront (et leurs descendances doublement ) une fois le Styx traversé. Cet argent est nécessaire pour tous, surtout pour leurs enfants. S’ils les aiment vraiment, à eux d’agir mais sans pour autant que nous ayons besoin de contrôler à qui appartient cet argent pour cette taxe sur les paradis fiscaux. Ce ne sont pas les êtres physiques qui seront taxés mais toutes les institutions bancaires de ces pays où reposent ces sommes. Ou, donc, les droits de succession devront être modifiés. Il y a des choix à faire même si nous parlons de Réévaluation et non de révolution. La révolution consisterai à trouver les détenteurs et les spolier de tout bien. Nous sommes loin de cela avec cette alternative.

 

 

               Autre idée de financement : Si nous ne pouvons pas changer les puissants, nous pouvons en reprendre les formules…Nous pourrions utiliser une idée ma foi un peu farfelue et haute en couleurs... A la hauteur du personnage dont elle s'inspire. Ainsi est née l'idée de la « Berlusconinvest » comme l'on pourrait la nommer . Le principe est simple : Tout argent investit dans le IWP (et dont le remboursement se fera sur une base de taux d'intérêt faible mais garanti ... sur 10 ou 15 ans après... ) sera "automatiquement" blanchi . Entendre par cela qu'on ne demandera pas la provenance de ces sommes à leurs détenteurs. Il faudra lancer des emprunts à tout les échelons de la société et pour ceux qui attendent 15 ans avant de récupérer leurs sommes investies, aucune question ne sera posée quant à l'origine de ces fonds. Mais attention, légitimer cela ne veut pas dire pour autant lutter contre la corruption et l'argent. Mais ce qui est fait, est fait. Nous allons de l'avant et nous ne changerons pas le passé mais se servir des erreurs du passé pour en faire une opportunité d'avenir, c'est audacieux. "Blanchir" l'argent trouble pour offrir enfin une utilité public à tout ces fonds douteux, cela pourrait mieux marcher que de condamner tout ceux qui en profitent... tout en légiférant plus drastiquement sur cet argent pour un avenir plus juste et équilibré, équitable et raisonné... L'un n'empêche pas l'autre une fois de plus...

 


              Il faudra certainement repenser une partie même du financement des sociétés futures et il nous faut dès à présent ouvrir un débat avec un regard neuf sur la retraite, les retraites. C'est un vaste, très vaste sujet et nous pouvons le dire, problème (Il y aura 2 fois plus de personnes de plus de 65 ans en 2040 !). Il faut bien avoir conscience que malgré l'augmentation de l'espérance de vie, au delà de 55 ou 60ans, les statistiques montrent que les risques d'accidents professionnels sont croissants. Ces quinqua presque sexagénaires ont pour eux de grandes qualités mais malgré la course au jeunisme à laquelle le système de société occidentale fait face, l'âge est un facteur physique de défaillance. Attention, je ne parle pas donc des professions intellectuelles où là, l'âge, est plus que synonyme d'expérience mais aussi d'accumulation de celles-ci, de savoirs , de connaissances, de clairvoyance... Quand bien même la valeur n'attend le nombre des années. C'est très généralement le cas. Alors doit-on faire partir à la retraite plus tôt des individus qui vivent plus longtemps ? Non, bien sûr. Doit-on les faire travailler plus longtemps ? Rien n'est moins sûr. Mais travailler que cela signifie-t-il à 60 ans pour une grande majorité de la population mondiale pour qui, travail n'est pas terre d'épanouissement ? Il faut absolument créer une période transitoire entre l'arrêt de son activité professionnelle classique et la réelle retraite. Il faudra d'ici peu créer une période de 5 à 10 ans ( avec horaires dégressifs à mesure que l’on avance dans cette période, commençant à 30h/semaine pour finir à 15h/semaine) durant laquelle les presque retraités se devront de donner 9 mois par an soit des cours, encadrer les enseignants, former en entreprises, assister les élèves et/ou apprentis en difficulté. Redonner au socle social sa valeur inter générationnelle. En permanence les effectifs de l'éducation nationale diminue et malgré la plus grande efficience des enseignants et formateurs "modernes", force est de constater que de pouvoir partager et échanger de manière individuelle et avec une plus grande proximité avec ceux qui en ont besoin, c'est une nécessité pour que demain, les générations futures soient  moins dépendants de la technologie tout en en ayant une réelle maîtrise et compréhension.

 

          

              On ne peut se reposer sur l'accumulation des savoirs, connaissances et compétences acquis par nos aïeux. Il faut continuer à bâtir sur celles-ci et consolider les bases de  l'édifice sous peine d'être enseveli par celui-ci. Durant cette période (modulable à bien des égards et à aménager aux lumières de tout les aspects et protagonistes de ces problématiques), l'individu pourrait toucher sa pension de retraité majorée de 10,20,30 ou 40% ou un autre système de rémunération qui ferait qu'il serait légèrement plus payés qu'en touchant sa simple pension. Il faut savoir que toutes pénibilités intolérables seraient exclues et réduites à leur valeur la plus faible. C'est une période de transition et de transmission. Un pacte inter générationnel qui apporterait une plus grande compréhension et un plus grand respect entre les plus jeunes et les plus âgés. A chaque pays de trouver les formules adéquates à leurs spécificités propres mais cette idée pourrait s'avérer des plus utiles. Un "grand" penseur me dit : " Il suffirait que l'on fasse plus d'enfants" . Ce serait comme de vouloir régler la crise économique en poussant la croissance jusqu'à détruire la ressource mère : la Terre. Au contraire, comme énoncé dans le IWP, il ne faut pas interdire les naissances mais inciter les couples à la mesure et à la raison.

 

              Certes, l'enfant, lui donner la vie, c'est de l'Amour. Mais au regard du monde qui nous entoure, faire aujourd'hui une famille avec 10 enfants ou plus, ce ne serait juste pas ou peu responsables car la Terre est mère nourricière mais encore faut-il que l'Homme laisse des zones préservées de l'urbanisation humaine galopante due à une prolifération pas assez ou mal contrôlée. L'enfant unique n'est pas la solution mais le monde change et c'est aussi à nous, à l'Homme de s'y adapter en prenant en considération des éléments extérieurs à ses propres envies et à l'Amour qui peut en découler, aussi noble , grand et universel soit le plus beau des sentiments.

 

 

 

 

Plus que tout cela , et accessoirement, nous pourrons sauver l’environnement du destin qu’il l’attend si nous n’agissons pas ou seulement de manières parsemées et dispersées.

 

 

              L’eau est l’or de notre Présent, le diamant de notre Futur. Ce ne sont pas paroles d’utopistes mais des journaux de la presse économique comme Les Echos . A nous d’y croire et de bâtir nos envies et nos rêves avec cela à l’esprit.  Nous sommes maîtres de nos destinées et savons ce qui nous attend si nous n’agissons pas. Serons-nous les contemplateurs de nos pertes et de nos échecs ou les acteurs de nos progrès et de nos réussites ? Beaucoup disent que l’Industrie n’anticipe pas assez la donnée environnementale dans ces plans d’action. Elle est primordiale. A nous de rattraper notre retard et pour cela, la France aura sa part d’innovation et de réussite. Et si la France sort grandie de cela, les USA, la Chine , la Russie , l’Inde, le Brésil , le Japon , l’Australie , l’ensemble du Proche-Orient (Arabie Saoudite, Israël , Irak, Iran, Emirats Arabes Unis, Syrie…), l’Indonésie, toute l’Europe ( Royaume Uni, Allemagne, Italie, Espagne, Benelux , Irlande…) l’Afrique dans toute sa richesse et sa diversité … TOUTE la planète tirera profit de ces efforts, de cet élan pour un monde qui évolue enfin vers les lumières sans être aveuglées par celles-ci.

 

 




2 & 3 ) "Maîtres d'Oeuvre" Et "Commandements" :



Là aussi , ce sont d'excellentes questions . Il ne faut pas un grand maître d'oeuvre qui chapotte tout les porjets convergents en même temps car il ne saurait se consacrer correctement à l'ensemble de la complexité de ce projet qu'à ce jour j'ai été le seul à réussir à conceptualiser en une réalité plausible, possible, nécessaire ... Je ne peux que me voir travailler sur Tout ces projets et donner mon avis sur tout ce qui le nécessitera . C'est le minimum que je puis faire en étant quelque part l'instigateur d'une telle idée. Qu'elle voit le jour, je ne puis qu'en être convaincu car je crois en les forces positives de l'Humanité. Il faut créer un Consortium International c'est cela L'importance de la coordinnation internationale. C'est obligatoire car nécessaire et le statut de l'Antarctique (Traité de l'Antarctique de 1959 qui dédie ce territoire à la science et la paix, le IWP faisant progresser la science et l'eau pour Tous, c'est plus de paix entre autre!) implique cela. Ce Consortium unique sera à ramification et une branche doit être spécifiquement dédiée à la récolte de ces Icebergs dérivant ... Mais c'est un consortium monopolistique constitué des + grandes compagnies mondiales à hauteur de 50% moins 1 part et des états à 50% plus une part !

Maintenant il faudrait au moins ces gens là et ces grandes compagnies citées ci dessus ... Cette liste est absolument exhaustive et que ceux non cités ne s'en outrent point, la réponse la plus convenue est pourtant vraie serait de dire : Soyons Tous Acteurs de ce projet pour Tous. Mais Soyons Réaliste et pas juste dans le sentimentalisme un instant . Nous Aurions Besoin de :



-         Nicolas Sarkozy , Barack Obama , Hu Jintao , Dmitiri Medvedev & Vladimir Poutine, Angela Merkel, Gordon Brown, Luiz Inácio Lula da Silva (Dilma Roussef depuis peu), Jacob Zuma, Taro Aso , Manmohan Singh,Kevin Rudd, … A savoir que si je commence par Nicolas Sarkozy , ce n’est pas par chauvinisme car je suis un des premiers à l’avoir critiqué (« Sans la liberté de blâmer, il n'est pas d’éloge flatteur » En tant que libre penseur, on ne peut être embrigadé mais il faut savoir reconnaître les actions. Je respecte ce président élu par le peuple, plus que ceux qui le défendent à longueur de temps… Je ne suis pas de ceux là.)  et encore à ce jour mais force est de constater qu’il mobilise et fédère par l’action. Barack Obama est en seconde position car son charisme et l’espoir qu’il donne fera de lui le premier très certainement prochainement dans ce mouvement mais il a à faire ses preuves et doit dépasser son statut de « sauveur » par les actes. Nous pouvons avoir énormément d’espoir en lui… Attendons les actes. Yes We Can , Yes We Should and We’ll Do ! Ceux-ci commençant à arriver , il faut y croire.

-         Nicolas Hulot.

-         Yann Arthus-Bertrand.

-         Jean Louis Etienne.

 -         Hervé Kempf.

-         Eric Orsenna.

-         Alberto Scotti ( Concepteur du Projet Moïse à Venise. Il serait un Grand Maître d'oeuvre pour les Aqualines et les zones de retraitement de la glace en Sud Afrique Et Sud Australie...)

-         Jacques Attali.

-         Emmanuel Todd.

-         Dominique Wolton.

-         Elie Cohen.

-       Dassault .

-         Exxon Mobil.

-         Gazprom.

-         BP .

-         Schlumberger.

-         Total .

-         StatOil

-         Petrobras.

-         Shell.

-         Suez et Suez Environnement.

-         Véolia ( environnement, eau, propreté…)

-         General Electric.

-         EDF.

-         Halliburton .

-         IBM, HP , …

-         Bouygues, Eiffage, Vinci, Colas…

-         Le tissu local, régional, national et mondial en lien avec l’eau et l’agriculture.

-         Plus généralement le microcosme médiatique (télé, presse, radio, Internet, le Cinéma)

-         L’industrie Naval Mondial ( Corée du Sud, France…)

-         L’industrie Automobile mondial…

-         L’industrie nucléaire civil (donf l'inévitable Aréva cela va de soit).



Si ces Hommes et ces compagnie n'y trouvent pas leur compte, il sera difficile de faire avancer ce projet.


4) Le Coût et la Dette .


Il est hors de question que cela ruine et endette encore plus les pays d'Afrique et plus généralement les pays les plus pauvres de la planète . Il est au moins Tout aussi intolérable et inenvisageable que ces pays ne particpent aux coûts d'investissement de ces projets. Changeons la donne et donnons tort à ceux qui disent que l'Afrique est en dehors de l'Histoire . Mais pourquoi ne pas faire en sorte que les richesses créées dans ces pays servent à rembourser une part équitable des investissements . Il est normal que les pays riches payent plus car ils sont d'autant plus responsables des déréglements nécessitants la création d'un tel projet. Mais Tout le monde devra payer car Tout le monde devra pouvoir en profiter . Mais plus on est pauvre moins on paiera . Ce n'est pas créer de la dette, c'est créer de la richesse et cela va de l'entente globale des nations de ce monde . Les économistes et les politiciens ne peuvent qu'aider à améliorer les propositions faites ci dessus au niveau de la dette et du financement mais l'Argent est là , les hommes aussi, les savoirs et les compétences, les technologies et leurs constants progrès ... Il SUFFIT D'ABORD DE CREER L'ENVIE ! Le reste suivra ...



Donc ce projet veut ne laiser personne, veut que chacun se sente concerné, responsable et respecté dans sa dignité . Tout le monde y trouvera son compte si chacun sait s'ouvrir à l'intérêt de l'Autre, une espèce de réciprocité mutuelles positive et enrichissante . Ce projet ne veut pas aider et/ou assister les plus pauvres mais leur donner les moyens d'avoir au moins le minimum nécessaire à un épanouissement personnel, familial et collectif digne de ce que devrait offrir ce monde à chaque être humain. Après libre à chacun de faire ou ne pas faire de sa vie un océan d'épanouissement et d'enrichissement spirituel . Je ne suis pas pour l'égalité mais pour l'équité . Les populations seront bien entendu à consulter mais ce projet se fait déjà l'écho de ces peuples à travers les compilations de savoirs et connaissances que m'ont permis d'obtenir mes recherches sur ce projet ma cusiosité naturelle mais qu'au quotidien je cultive, enrichis, remets en question et fait avancer.

Nietzsche disait :



 

 

 

« Tous les êtres jusqu'à présent ont créé quelque chose au-dessus d'eux,
et vous voulez être le reflux de ce grand flot et plutôt retourner à la
bête que de surmonter l'homme?


Qu'est le singe pour l'homme?  Une dérision ou une honte douloureuse.
Et c'est ce que doit être l'homme pour le surhumain: une dérision ou
une honte douloureuse.


Vous avez tracé le chemin qui va du ver jusqu'à l'homme et il vous est
resté beaucoup du ver de terre.  Autrefois vous étiez singe et

maintenant encore l'homme est plus singe qu'un singe.


Mais le plus sage d'entre vous n'est lui-même qu'une chose disparate,
hybride fait d'une plante et d'un fantôme.  Cependant vous ai-je dit de
devenir fantôme ou plante?


Voici, je vous enseigne le Surhumain!


Le Surhumain est le sens de la terre.  Que votre volonté dise: que le
Surhumain soit le sens de la terre.


Je vous en conjure, mes frères, restez fidèles à la terre et ne
croyez pas ceux qui vous parlent d'espoirs supraterrestres!  Ce sont
des empoisonneurs, qu'ils le sachent ou non.


Ce sont des contempteurs de la vie, des moribonds et des empoisonnés
eux-mêmes, de ceux dont la terre est fatiguée: qu'ils s'en aillent donc!
 »

 

 

 

 

 

(Ainsi parlait Zarathoustra – Friedrich Nietzsche ) .

 

 

 

  Epilogue (Partie 1 , il y en aura d'autres !) . 12/01/11

 

 

Alors, Toujours un projet utopique et impossible ?! Pas si Sûr ,cette vidéo le prouve et je vous invite à vous rendre sur le site de Dassault Systemes pour vous renseigner sur le projet Ice Dream ! C'est possible ... Mais c'est à améliorer ... Le IWP est là pour cela ! :

 

 

 






JUST ICE FOR ALL !








Pour toutes info : thierry-chapin@hotmail.fr 



 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Janicki Spuig 23/10/2012 14:28

Je lis pour la première fois ....si de nous impliquer plus peut rendre tes pertinentes propositions réalisables...alors mobilise !!!!! Facebook ce journal mondial trouvera écho...active sans jamais
renoncer....Toi qui conduit sans fléchir je te salue(lucie Almira sur facebook)

mathka 03/09/2011 07:37


J y crois. Bravo.


Benjamin Blizard ( Thierry Chapin ) 17/09/2011 19:17



Merci Mathka ;-)



Cécile 27/02/2011 16:46


Thierry,

Ice Water Project est un profet formidable pour sauver l'humanité. Je souhaite de tout coeur que des décideurs te suivent dans cette aventure et mettent tous les moyens nécessaires à sa réussite.
Bonne chance au IWP !!!


Benjamin Blizard ( Thierry Chapin ) 15/03/2011 18:34



Merci Cécilé !



Aissatou Maiga 10/12/2009 15:11


En faite mon prénom c'est Aïssatou et Maiga c'est mon nom de famille.

Ton projet est tout simplement formidable car comme tu le dis on ne prend pas l'eau chez les uns pour les donner aux autres:
-bonne base (pas de conflit à l'horizon)
-Elle est en quantité abondante (c'est aussi un autre point il y en aura pour tous ceux qui en ont besoin)

Questions:

-Qui est prêt à le financer et comment?
-c'est qui le maitre d'oeuvre et le maitre d'ouvrage
-qui sera aux commandes et sous quelles conditions?
-Ce gigantesque ouvrage va -t- il endetter sinon surendetter les pays deja pauvres et endettés?

Franchement je ne critique point ton projet c'est même louyable de ta part d'avoir vu cela sous cet angle mais ce que je voudrais c'est de bien ficeler l'affaire sans qu'aucun parti ne soit lésé;
ce n'est pas une affaire d'"imbecile" comme vous dites.

D'ailleurs, je ne suis pas du genre à critiquer juste pour casser l'autre. C'est une methode tellement meprisable que je ne m'abaisserais pas à ce niveau. Je voulais juste affiner l'idée car les
populations en Afrique souffrent depuis des siècles et cela ne fait qu'empirer. C'est aussi une des raisons qui font que je n'adhère pas facilement à une idée "nous concernant" tellement j'en ai
entendu des trucs pour nous "developper" et nous sortir de la misère.

C'est pourquoi nous devons aussi nous concerter avec les populations rurales (puisque ce sont elles qui cultivent la terre) et comme on a coutume de le dire 'c'est celui qui porte les chaussures
qui sait là où il a mal'.

Bon courage Thierry du fond de mon humble coeur!

NB/ si je peux aider pour quoi que ce soit bien entendu dans mes cordes n'hesite pas à me contacter.

Regards,
Aissatou


Benjamin Blizard ( Thierry Chapin ) 10/12/2009 22:28


En fin de cet article j'ai répondu à tes questions... Merci de ces remarques et espérant que ces réponse commenceront à satisfaire ta soif de propositions et pas juste de paroles en l'air . J'ai
étudié tout ces aspects déjà et ne demande qu'à les enrichir pour qu'ils avancent et progressent plus vite que l'ampleur des catastrophes qui menacent l'Humanité ... Changer Menaces en
Opportunités...

Bien à Toi Aissatou ;)


Présentation

  • : Le blog de Thierry Chapin
  • Le blog de Thierry Chapin
  • : Un Blog qui fera souffler un vent de fraîcheur pour réveiller ou enrichir les esprits des curieux à la fois intéressés par la Politique, L'Ecologie , l'Economie , les Sciences, la Pensée et la Culture . Vastes Sujets ? Heureusement !
  • Contact

Recherche

Liens