Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 février 2010 1 08 /02 /février /2010 01:44

Dans l'attente de trouver un Editeur (Toute proposition étant la Bienvenue et à étudier), Vous pourrez consulter, partager, échanger, critiquer et faire vos remarques sur cet essai pour l'enrichir . VOUS êtes l'amélioration de ces mots et ces mots ne sauraient avoir sens sans vos apport. Merci à Vous. Cette version n'est pas définitive mais s'inscrit dans le cheminement de propositions nécessaires, convergentes, concertées et coordonnées pour donner une vision positive de l'avenir en l'anticipant pour que Tous puissent mieux s'y épanouir et moins le subir... Etre gravier dans ce nouvel édifice d'un monde meilleur plutôt que lourde pierre du mur du silence, cela est la seule prétention de cet ouvrage. Faites Tourner Le Lien de cette 2nde partie !!!




"Respire" de Mickey 3D ...


           Mais il doit être tout aussi normal qu’il y ait des limites. La liberté de Friedman, c’est l’esclavage moderne pour la majorité des peuples de ce monde. La liberté, ce n’est pas de ne pas avoir de limites, c’est avoir des repères collectifs comme individuels , avoir la conscience de l’Autre et quelque soit son rang , c’est de respecter la dignité de l’Autre. "Nous sommes esclaves des lois pour pouvoir être libres" disait Cicéron. Autant donc que les lois soient bonnes , justes et protègent le peuple dans sa globalité. Le plus faible et le plus pauvre se devrait de respecter le plus fort et le plus riche mais seulement si celui-ci en retour en était capable. Et pour se faire il faut revaloriser les salaires de bases et redonner des responsabilités et de la dignité aux salariés avec plus de formation continue, de sécurité de l’emploi et de vision à long terme de leur emploi. En effet, comment voulez-vous motiver des gens qui, malgré le rouleau compresseur médiatique aliénant, se rendent plus ou moins compte de la manière indigne et abjecte dont ils sont traités ? Le seul bon moyen, c’est la peur et le divertissement. Cela marche. La guerre aussi. Est-ce cela que nous voulons ? Est-ce là donc l’héritage et l’empreinte que nous laisserons sur cette terre aux générations futures ? N’avons-nous pas de meilleurs héritages à léguer à nos enfants ? N’ont-ils pas mieux à offrir à leurs progénitures que des dizaines, des centaines de millions voire des milliards de $ ou d’€ à léguer ? A quoi serviront leurs milliards quand ils auront pillé et stérilisé la terre, la vie et leurs vies qui ne sauraient plus s’épanouir dans un monde ravagé par la cupidité, la course à la performance, la concentration financière, la frustration, l’humiliation , la soumission et l’élimination ? Trop d’argent ne fait pas le bonheur. Trop d’argent ne fait surtout pas la Vie. Aujourd’hui, il l’a détruit et réduit sa diversité.

heritage_1183372471.gif "La Terre produit assez pour satisfaire les besoins de chacun mais pas pour satisfaire l'avidité de Tous." Gandhi.


Nous pourrions comparer le système néo libéral à un capitalisme de forêts tropicales. En effet, nos sociétés sont basées sur le même type de strates. Plus on descend dans les couches de la forêt et plus il y a de richesses et de diversités mais moins il y a de soleil et de force pour donner une vigueur équitable à toutes les plantes. Résultat, les grands arbres qui les surpassent captent le soleil, en laisse suffisamment pour que survivent la flore en dessous d’eux et ces grands arbres se nourrissent du déclin et de la décomposition des plantes à leurs pieds. Eux toujours dominent au dessus et en dessous, la vie et la mort s’alternent pour les nourrir. Ces arbres sont trop gros et comme toutes ces richesses s’entassent dans une verdoyante opulence, on peut avoir l’impression que c’est le meilleur modèle qui soit pour que la vie s’épanouisse car celle-ci est foisonnante mais pas vraiment équitable. Car vivant est ce modèle ; mais étouffant est ce modèle. Prenons la savane. Aux premiers abords, on pourrait croire que la vie y est moins riche. En fait, la vie y est plus espacée. Les grands arbres sont moins hauts mais sont plus forts . Les petites plantes sont disparates mais plus robustes. Chacun capte du soleil et le partage à meilleur escient en ombrageant moins son voisin. La faune peut s’y développer en symbiose avec la flore et cette faune est composée d’animaux plus volumineux car on peut s’y déplacer plus aisément. A chacun d’adapter cette métaphore du capitalisme de savane face à celui de forêt tropicale. Doit-on tous se marcher dessus pour accéder à une place au soleil que nous n’avons que très peu de chance d’atteindre car il y aura toujours de grands arbres pour nous voiler la lumière ? Ou ne peut-on pas vivre sans obligatoirement convoiter le soleil de son voisin et créer le sien propre avec plus d’harmonie et de respect pour ce qui nous entoure, ceux qui nous entourent avec moins de compétition et d’élimination ?

intnl-community-symbol.jpgSymbole d'union Internationale...

Une fois les salaires de base revalorisés, les responsabilités (il faut que chacun se sente investit d’une mission, de responsabilités pour que les choses évoluent positivement dans le rapport entre l’entreprise et ses salariés. Leurs hiérarchies obtiendront de meilleurs résultats avec eux si ils sont mieux payés et respectés, valorisés. Ils ne sont pas qu’une donnée variable et ajustable) et la dignité retrouvée, il faudra bien trouver l’argent quelque part. Que fait-on ? On crée de nouvelles taxes pour le peuple ou l’on taxe l’infime minorité ultra-favorisée ? Ou limite-t-on les ressources maximum accumulables  par un individu ? Quelle barrière (car il doit y en avoir une, d’une manière ou d’une autre, c’est une nécessité pour ne pas forcément reproduire des modèles sociaux néo-féodaux) peut-on induire dans le système sans restreindre la liberté d’entreprendre et le droit à la propriété privée pour l’ultra majorité des peuples ? Il faudra que des commissions, des conseils composés de politiques, économistes, syndicalistes, petits et grands patrons, philosophes et penseurs... se réunissent pour convenir d’une logique convergente pour des accords équitables .

Nous voyons qu’aujourd’hui le scandale des primes des Traders éclate au grand jour. Mais ces mêmes traders ne sont-ils pas simplement l’arbre qui cache la forêt ? Loran Deutsch (acteur et nouvellement historien, féru du moins de celle-ci et ampli de la passion de la partager) osait une comparaison intéressante ayant pour postulat que les traders ne sont que les vassaux des temps modernes des nouveaux empires économiques. En effet, ils partent guerroyer sur le champs de batailles de la finance et sont récompensés par leurs rois, détenteurs des multinationales, forteresses imprenables dont l’influence et le pouvoir dépasse celui des simples états. Un système Néo-Féodal oligarchique où les élites se reproduisent entre elles (Comme le somptueux mariage de Delphine Arnault avec l’héritier de la dynastie Gancia… Un mariage où le microcosme élitiste était réuni dont quelques ministres et notre cher président français…) . Par leurs lobbyings, leurs pressions et leurs cercles de connivence ils font voter bon nombre de lois aux parlements des plus grandes nations, si démocratiques et républicaines soient-elles ou se targuent de l’être. Mais parler des bonus des traders seulement seraient effleurer et par la même éviter le vrai débat des « sur-rémunérations » ou dotations dans tout les domaines autres que la simple finance.

bling-bling.jpgC'est sûr que le Bling Bling est ridicule, qu'il représente le gaspillage et la tentation ostentatoire de la pseudo réussite affichée jusqu'à l'overdose ... Mais il n'y a pas que cela qui représente les dérives des rémunérations excessives d'une infime minorité des concitoyens de la planète. Ce n'est qu'un subterfuge pour mieux cacher la vraie richesse, les vraies richesses financières (art, patrimoine, actions ...)

En effet, rien ne saurait changer sans une réévaluation des gains des stars du showbiz et du sport-business. Mais attention, je réponds ici à Mr Sarkozy qui trouve soit disant cela scandaleux comme énoncé ci-dessus. Mais il le dit pour mieux justifier la rémunération des grands patrons en France. Ici je lui réponds que l’un n’empêche pas l’autre, l’un permet l’autre. La rémunération des uns est aussi scandaleuse que celle des autres car les 2 sont symptomatiques du système actuel. Ils en sont la résultante et sont intrinsèquement liées. Comment voulons-nous donner envie à nos enfants d’aller vers des métiers essentiels au bon fonctionnement de sociétés démocratiques si en permanence on leur donne comme modèles d’épanouissement des millionnaires footballeurs, des chanteurs , des acteurs et des top model qui travaillent au coup par coup ou simplement une partie de leur existence (pour les sportifs et les mannequins) et qui, ensuite, ont tout loisir de dilapider leurs fortunes dans les voitures de luxes, les logements un peu partout sur la planète et pour les plus fortunés dans des jets privés ou Yacht aux mesures indécentes ? Comme le rappelait Nicolas Hulot, de nos jours, certains font les choses non car elles sont nécessaires ou qu’il y un a vrai besoin mais juste car ils en ont les moyens technologiques et surtout financiers. C’est le cas de la piste de Ski en plein désert à Dubaï et tout les complexes et îles artificielles qu’ils y construisent! Une réelle aberration face à la rareté nouvelle des ressources primaires qu’il nous faudra savoir gérer plus humblement, respectueusement et durablement. La quasi faillite de Dubaï devrait être un signal d’alarme puissant.

Burj-20Dubai.jpgLa Burj Dubaï risque de bien mal porter son nom du haut de son kilomètre de haut prévu à l'origine car même ceux-ci ne sauraient y prétendre. Une caste supérieure le pourrait seulement... En un lointain temps , des écrits parlèrent de ces tours, les décrièrent, nous avertir ... De Babel à Icare , il n'est pas bon de se prendre pour Dieu, quel que soit son nom...
Pieter-20Bruegel-20l-27Ancien--20la-20Tour-20de-20Babel.jpg

Il faut ajouter à ces stars de la musique, du sport, du cinéma et autres, les personnes qui gravitent autour de ces personnalités… les producteurs, managers, agents… Certains sont trop payés, sans limites et pour la musique et le cinéma, ce sont les mêmes qui font pression sur les médias et les artistes pour faire entonner que le piratage est un scandale qui détruit le milieu artistique. Nous ne sommes pas les dindons de la farce qui doivent régler l’addition de leurs trop luxueuses soirées. Si demain ces célébrités et leurs entourages étaient payés plus raisonnablement, les substantielles économies pallieraient à la baisse des ventes des CD’s. Conjuguez à cela qu’un artiste ne doit pas gagner sa vie comme un rentier mais en pratiquant son art (concerts, représentations théâtrales… Ces rémunérations sont historiquement celles de l’artiste et on ne devient pas acteur, chanteur, peintre ou sportif pour l’argent mais par passion. Qu’aurait été l’œuvre de Van Gogh si celui-ci avait vécu dans l’opulence ?! Les meilleures œuvres des artistes sont souvent les premières car ensuite l’argent les inspire plus que les aventures et mésaventures d’existences troubles et troublées d’où l’on peut tirer l’inspiration qui touchera un public…) et qu’il n’est pas normal qu’en un single certains gagnent plus que d’autres en toute une carrière artistique. Ce système est dépassé. Le Star System ne doit plus être et les soirées blanches tropéziennes et autres sont d’un temps où la prise de conscience de cela n’était pas. Aujourd’hui elle l’est. Ou alors l’Ignorance continuera d’être et le règne de certains sera sans limites ni partages.

Propagande-anti-communisteFaire Passer Pour Des Communismes Ceux Qui Téléchargent "Illégalement" Est Digne Du Maccarthysme ... Progrès ? Régression ? Bêtise Quand Cela Est De La Sorte Instrumentalisé ...

Télécharger, ce n’est pas le mieux qui puisse être fait mais tant que le prix des CD ou DVD servira à engraisser les désirs mégalomaniaques d’une poignée d’artistes et leurs producteurs, cela peut être traduit comme un acte militant pour certains. C’est compréhensible sans forcément que j’incite à cela. De voir qu’aujourd’hui des « artistes » dont le seul vrai talent était de vendre des albums insipides et aliénants sont en train de se casser la figure est assez délectable (ils n’ont que trop gagné d’argent dans la bulle spéculative des biens de consommations culturels). La loi veut contraindre à empêcher le peuple de télécharger gratuitement de la musique et des films abrutissants (mais toutes et tous ne le sont pas) pour qu’il paye dûment pour son aliénation. Pour les artistes qui ont du talent : tournez, faites de la scène et pas besoin de rouler en Porsche. Si de plus il y a moins de Star System, les vrais bons artistes auront plus d’espaces d’expressions. Moins faire la pub d’une poignée de « Superstars » , c’est plus de place pour les autres. Quand on voit le réalisateur du plus grand succès de tout les temps pour un film français en France dire que le téléchargement est une honte et qu’il faut une loi pour l’empêcher, comment peut-on ne pas trouver cela mesquin et cupide de sa part ? Il trouva que le téléchargement , c’est ce qui l’avait empêché de battre Titanic , et alors ? Plus de 20 millions d’entrées, n’est-ce pas suffisant ? Vouloir toujours plus et sans limites, cela fait perdre la raison … ou alors, c’est qu’il est mal entouré. J’ai payé ma place au cinéma. J’ai ri. J’ai ensuite entendu ses propos et j’ai téléchargé son film en toute légèreté le laissant avec son maigre butin amassé de 16 Millions d’€, bouclier fiscal à 50% garanti. J’aime l’artiste talentueux et ses tordants sketchs sur EDF ou La Poste par exemple, pas l’homme qu’il est devenu ou semble être. On peut malgré tout être triste qu’il se soit fait agresser dans sa grosse Mercedes avant la sortie de son film. Maintenant il peut rouler en Tank ! Il semblait plus drôle avant de gagner ce « pactole » . La culture, c’est ce qui nous sauvera et L'éducation nous fait nous élever au delà de la simple somme de nos connaissance, savoirs et compétences. La Culture, c’est se fabriquer soi même. La culture doit être disponible et partageable.

espoir.jpg

Tout artiste mort doit voir l’intégralité de son œuvre être mise en disponibilité et consultation gratuite sur Internet et dans les lieux de savoirs, de cultures et d’éducations (bornes web dans musées, écoles, bibliothèques…). Qui peut justifier que la gratuité des œuvres d’un artiste mort appauvri ce même artiste mort ? Cela appauvrit-il le mort ou le système qui gravite et abuse des talents des vrais artistes ? Les enfants d’un artiste maudit de son vivant doivent-ils récolter plus de fruits que ceux récolter par l’artiste lui-même ? Est-ce sensé ? Il y a des sommes conséquentes qui sont à investir dans la culture et de l’argent gravite autour des artistes talentueux vivants ou morts sans qu’il leur profite réellement. Une partie servira à financer la culture, les richesses et les diversités de celles-ci. On peut trouver aussi beaucoup d’argent dans la publicité… Quand à ceux qui disent que tant que l’on pourra faire des bénéfices en vendant des armes et marchandant donc la mort d’autrui, la guerre ne cessera pas, il serait donc logique de parler de re-nationalisation dans certains secteurs cruciaux à la Prospérité Durable Pacificatrice (qui ne devrait donc pas être une douce expression qui cacherait le : « enrichissement personnel et de quelques uns à court terme avec bains de sang d’inconnus vivant à l’autre bout du monde à la clé ». Parler de contrôle de l’armement, c’est une nécessité. Tant que les armes seront faites par des sociétés privées, certains trouveront toujours des bénéfices dans la discorde et le chaos…).

 

La Concubine de L' Hémoglobine de MC Solaar ... Un Message D'Espoir Car Faire Un Constat, Des Constats, C'est Le Début Du Progrès...

L’argent leur fait tourner la tête, pour ceux qui en gagnent trop et sans limites, qu’ils en gagnent moins et avec des limites. L’argent mieux réparti permettra d’avoir des intermittents payés décemment et qui seront motivés dans leurs missions essentielles à tout spectacles, concerts, films, téléfilms, pièces de théâtre, émissions télés… La qualité de la culture n’en serait qu’améliorer. Pour les sportifs, à chaque fois on nous rabâche que si ils sont payés autant c’est car ils sont très forts, rares et que c’est la loi du marché, bref, le même topo que les grands patrons. C’est exactement de cela dont nous parlons : modifier cette loi sans limite. Je ne vous apprendrai rien en affirmant que l’argent pourri le sport et les sportifs.

corruption.jpg

A ce niveau, l’argent pourrit les sportifs, les artistes comme les hommes d’affaires et les politiciens. Une des pires choses dans tout cela, ce sont les pressions, chantages et menaces dont ils peuvent être l’objet. Aux Etats-Unis, de sombres sociétés ou organisations viennent démarcher les sportifs universitaires pour leur offrir leurs vices lors de « sympathiques » soirées : sexe, drogue, alcool ou autres. Quand ils deviennent professionnels, ces mêmes personnes se rappellent à leur bon souvenir et « bonne » générosité en échange de matchs truqués. Ceux qui refusent : on les menace de divulguer des photos, des informations sur leur passé ou celui de membres proches de leur famille … on les menace directement même et, pire, on menace leur famille… Les paris dans le sport sont un gigantesque business qui ne peut qu’inciter à la triche, à la corruption et au dopage. Pour les politiciens, préparons une recette. Prenez un politicien plein de convictions et d’honnêteté. Faites-le élire et mijoter à feu doux en subventionnant sa campagne et en lui payant des déplacements luxueux. Trouvez sa faille et ses vices et comblez-les d’une bonne dose de contentement de ceux-ci. S’il aime les femmes, faites lui croire qu’il est irrésistible en engageant une prostituée de luxe pleine de finesse. Faites-le ramenez par la prostituée dans une chambre hôtel ou une somptueuse demeure truffée de micros et de vitres teintées. Enregistrez et laissez infuser. Vous obtiendrez un servile et honteux politicien prêt à tout pour cacher la vérité sur lui et ses déviances. La manière la plus simple et directe étant la corruption monétaire mais celle-ci ne marche qu’avec les vulgaires arrivistes sans idéaux mais qui sont prêts à dire de belles phrases pour que l’on vote pour eux… Tous ne sont heureusement pas comme ça mais ceux qui le sont d'une manière ou d'une autre gangrènent et déteignent sur l'ensemble de la classe pour une partie des individus qui amalgament Politique et Politiciens, ce qui n'est donc pas toujours semblable.

busheuropetour8

Ou alors habituez-les au luxe, que le luxe soit addictif. Les convictions s’estomperont à mesure que l’ambition grimpera. Offrez de somptueux voyages, payez les pour des conférences à 100 000 $ de l’heure, faites leur croire qu’ils appartiennent à la famille et à leur club, mettez-leur dans les pâtes des secrétaires et stagiaires aguicheuses, des journalistes troublantes, mettez-les dans des situations embarrassantes (mise en scène sadomaso, avec des prostituées mineures ou non…) et le tout, en les rassurant que de toute façon c’est ainsi qu’il doit en être et vous obtiendrez un superbe résultat : des politiciens élus par le peuple mais qui sont au service d’intérêts privés tellement puissants qu’ils dépassent le pouvoir des états et dont les méthodes de certains n’ont pas à rougir devant l’histoire de la première moitié du XXème siècle, avec une petite touche de Maccarthysme , de mafia à l’Italienne, à l’Américaine ou à la Russe et une pincée de dictatures Africaines et/ou Sud Américaines maintenues en place autant « qu’affaire se peut ». Si certains ont les moyens de nous faire parler, d’autres ont les moyens de les faire taire, de nous faire taire … Bien sûr, tout les politiciens ou sportifs ne sont pas complices mais combien sont-ils à avoir été approchés en ce sens ? Combien à accepter ces avances et donc à en subir les funestes conséquences que sont la perte de leur indépendance, de leur éthique et donc de leur crédibilité ? … Mais revenons aux stars et aux sportifs par cette question : Comment peuvent-ils oser prétendre en leur âme et conscience mériter de tels salaires face à ceux qui changent vraiment la vie des gens au quotidien ? Qu’ils gagnent plus, c’est une chose et pourquoi pas. Mais autant et parfois pour le dépenser si futilement et puérilement  ?! C’est aux médias entre autres de changer les modèles sur lesquels se basent les jeunes générations en regardant la télévision.

lenine_coca-cola.jpgCertains ne verraient rien à redire à cette photo de par leur ignorance. La publicité flatte celle-ci pour s'approprier des images, des icônes qui  à la base les contredisent, les critiquent. Le Big Brother de la Télé-Réalité en est une autre illustration...

Ces stars du petit écran sont pour la majorité le seul moyen qu’ils entrevoient  d’accéder à ces richesses sans compter qu’en France par exemple, il y a plus d’individus à penser qu’ils ont une chance de devenir millionnaire grâce au loto plus que grâce à leur travail… Douce illusion et impôts consentis par ces joueurs en vue d’un vain espoir qu’on leur offre pour mieux les soumettre à cet ordre établi. Les médias ont donc un rôle à jouer pour changer ces modèles et ces exemples donner en pâture pour surtout offrir « du temps de cerveaux disponibles à Coca Cola » comme l’expliquait étrangement cyniquement Patrick Le Lay, ex directeur de TF1. La télé réalité a grandement contribué à ce nivellement par le bas des besoins créés pour le peuple. Et à ceux qui répondront « oui mais moi, si je ne veux pas suivre ces préceptes, je ne le fais pas » A ceux là je répondrai d’observer dans la rue la jeunesse et de voir comme elle est plus perméable à ce genre de discours que leur simple personne car ils n’ont eu pour repères plus aisément que ces préceptes assénés (Et acceptons enfin de dire que nous sommes plus ou moins idiot parfois malgré notre intelligence et donc tous plus ou moins perméable aux messages de réclames consuméristes. A part Gandhi, je ne vois pas qui pourrait dire cela et encore peut-être a-t-il bu du Coca et le reconnaîtrait-il avec sagesse malicieuse).  Relions à cela toutes les émissions de Psy Show où un étalage « pornographique » de Pathos a lieu et flattent les ignorants dans leur ignorance en les invitant à assumer leurs bêtises plutôt que de s’en extraire en s’élevant au-delà des citadelles du consumérisme poussif. En France Jean-Luc Delarue a fait beaucoup de mal à ses téléspectateurs… A lui aussi. C’est la moindre des choses que cela est déteint sur lui-même mais c’est bien triste. Ses émissions sont sirupeuses, condescendantes, compatissantes, faussement conviviales et cordiales, stigmatisant des comportements déviants pour mieux en faire la norme. C’est leur choix… du moins l’illusion de celui-ci… Comme de faire croire à un jeune qu’en ayant un style rappeur ou roots, grunge ou surfer, cela fait de lui un rebelle ! Etre rebelle dans notre société actuelle, c’est de ne pas faire partie de ces styles pour chacun desquels il existe des produits consuméristes adaptés qui feront qu’en leur faisant croire qu’ils disent « merde » à la société, en fait, ils les enrichissent et agrandissent leur pouvoir et leur contrôle sur leurs esprits. Car une fois qu’on se croit « rebelle » , l’esprit se repose , il est moins sur ses gardes.

 


Une Petite Vidéo Pour Conclure Cette 2nde Partie . Charlie Chaplin, un génie et une scène Anthologique. Ne Pas Oublier...

Partager cet article

Repost 0
Published by Benjamin Blizard ( Thierry Chapin ) - dans environnement écologie économie sciences
commenter cet article

commentaires

Cécile 27/02/2011 17:47


Thierry,

Juste description et dénonciation d'un système qui écrase, domine et asservie celles et ceux qui se laissent faire.
"...Et je rêve que la France, mon pays se soulève, oh oh , rêver c'est déjà ça !..."
Allez, une pause avant la suite, j'en garde un peu pour la soif... Bises, Cécile.


Présentation

  • : Le blog de Thierry Chapin
  • Le blog de Thierry Chapin
  • : Un Blog qui fera souffler un vent de fraîcheur pour réveiller ou enrichir les esprits des curieux à la fois intéressés par la Politique, L'Ecologie , l'Economie , les Sciences, la Pensée et la Culture . Vastes Sujets ? Heureusement !
  • Contact

Recherche

Liens